• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Kinderzimmer - Prix des l... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Kinderzimmer - Prix des libraires 2014

4.3 étoiles sur 5 61 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Kinderzimmer - Prix des libraires 2014
  • +
  • L'échappée
  • +
  • Qui touche à mon corps je le tue
Prix total: EUR 33,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve comme une anomalie, une impossibilité : la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres. Dans cet effroyable présent une jeune femme survit, elle donne la vie, la perpétue malgré tout. Un roman virtuose écrit dans un présent permanent, quand l'Histoire n'a pas encore eu lieu, et qui rend compte du poids de l'ignorance dans nos trajectoires individuelles.

Biographie de l'auteur

Valentine Goby est née en 1974. Ce livre majeur est son huitième roman. Depuis 2002 elle compose simultanément une oeuvre importante pour la jeunesse.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Chriscajou TOP 500 COMMENTATEURS le 24 septembre 2013
Format: Broché
Un roman d'une intelligence rare, servi par une écriture d'une qualité exceptionnelle. Puissant. Profond. Bouleversant. Et terrible.
Mais pas de pathos ni d'émotions en carton. Tout sonne juste.
Mention spéciale au personnage de Teresa qui me hantera longtemps.
1 commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par traversay TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 novembre 2013
Format: Broché
Forcément, on sait. Décider de lire Kinderzimmer de Valentine Goby ce n'est pas comme s'emparer d'un quelconque roman. Ce dernier terme convient-il d'ailleurs ? Un document, plutôt, tant il est évident que l'auteure sait de quoi elle parle et que la part de fiction ne pourra jamais prendre le dessus sur la réalité des faits, qu'ils aient eu lieu il y a près de 70 ans ne changeant rien à leur atrocité. Kinderzimmer raconte le quotidien de femmes enfermées dans le camp de concentration de Ravensbrück. Combien y ont été internées ? 135 000 environ. Combien y ont trouvé la mort ? Plus ou moins 90 000. Les chiffres ne disent rien de plus. Les mots, oui. Ceux contenus dans Kinderzimmer sont saillants et décharnés. Ils disent l'horreur, la puanteur, le désespoir et l'agonie. Et aussi les moments de fraternité, la solidarité, les très rares instants de minuscule bonheur partagé. Et cette pouponnière, ces bébés dont l'espérance de vie est de trois mois. Il faut pouvoir décrire leur condition, leur environnement, la tragédie des mères. Valentine Goby s'attarde sur les corps de ces femmes, leur déliquescence, décadence, décomposition, décrépitude, dégénérescence, dégradation. Elle ne nous épargne rien. Pourquoi le ferait-elle ? C'est un témoignage, sur le caractère d'abjection des hommes qui ont décidé ou permis cette abomination. Il est si facile de rejeter, d'oublier, de passer à autre chose. Kinderzimmer nous met le nez dedans. Pas d'échappatoire autre que de quitter le livre s'il nous est insupportable.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
A la question "quelles oeuvres traitant de la survie en camp de concentration pendant la 2nde guerre mondiale vous ont marquées ?" je répondais jusqu'à présent : si c'est un homme de Primo Levi, Au nom de tous les miens de Martin Gray, La vie est belle de Roberto Benigni.
A cette liste non exhaustive, je rajoute Kinderzimmer de Valentine Goby, sans hésitation.
Pour son personnage principal : une femme, résistante, enceinte. Pas une wonderwoman, mais juste une femme normale qui tente de survivre vers l'avenir.
Pour son principe narratif : un temps de conjugaison que l'on pourrait appeler le "présent imparfait". Nous sommes aveugles, plongés dans l'incertitude de chaque seconde future, comme si nous ne savions pas où le train mène les personnages, d'où s'échappent ces fumées qui s'élèvent au-dessus des baraquements.
Pour son angle d'approche de ce thème ô combien délicat et terrible : l'auteure ne se lance pas dans une description des horreurs, ni dans un manichéisme extrême. Elle fait preuve d'une empathie ciselée avec l'héroïne ; on découvre avec elle la peur et le froid, la faim et le partage, l'espoir et la désespérance, la misère inhumaine et la volonté surhumaine, le deuil et la maternité.
Le ton est juste, limpide.

Alors faut-il le lire ?
Oui. Simplement oui.
1 commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
un livre merveilleux, une leçon de vie et surtout beaucoup de surprises et de rencontres fortuites
je recommande ce livre avec force
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Joachim TOP 500 COMMENTATEURS le 22 août 2013
Format: Broché
Le chemin jusque Ravenzbrück, la vie dans ce camp de femmes, la résistance pour vivre ou seulement un semblant de vie en repoussant l'espoir qui rend fou.
Et puis au milieu de tout cela, des bébés qui naissent...

Puissant, des images originales qui ne vous quittent plus sans pour autant être glauques, non c'est juste un beau livre sur un sujet maintes fois revisité certes, mais que vous n'oublierez pas.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Aranval MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 novembre 2013
Format: Broché
Ce livre est assez difficile à lire tant les scènes décrites au camp de concentration de Ravensbrück sont insoutenables. Néanmoins c'est la raison pour laquelle j'ai mis la note maximale car l'auteur parvient à nous faire ressentir toute l'horreur du quotidien de ces femmes, cette lutte sans merci pour vivre ne serait-ce qu'un jour de plus. Le vrai plus de ce roman est de parvenir à nous faire sourire de temps en temps à travers les quelques étincelles d'humanité qui permettent à ces prisonnières de tenir malgré la faim, le froid, la maladie et la peur. Avoir un bébé dans ces conditions tient du miracle et Valentine Goby nous raconte alors comment cette lutte permanente devient également celle des nourrissons qui naissent déjà vieux. Ce récit mérite qu'on le lise jusqu'au bout même si cela peut s'avérer parfois assez pénible!
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?