EUR 11,49
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Koi No Yokan a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

Koi No Yokan

4.6 étoiles sur 5 27 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
41 neufs à partir de EUR 4,72 10 d'occasion à partir de EUR 6,40
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Deftones


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Koi No Yokan
  • +
  • Diamond Eyes
  • +
  • Deftones
Prix total: EUR 37,03
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (12 novembre 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B009ERK1T0
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 27 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.154 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
2:45
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:08
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
6:05
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
6:53
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
5:40
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:53
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

DEFTONES EST DE RETOUR AVEC UN NOUVEL ALBUM INTITULÉ « KOI YO NOKAN ». Septième album studio du groupe de rock alternatif californien encensé par la critique et les fans, « Koi Yo Nokan » est produit par Nick Raskulinecz (Alice In Chains, Foo Fighters, Rush). Depuis la sortie de son premier album « Adrenaline » en 1994, Deftones a parcouru un chemin jalonné de succès: les trois premiers albums sont disque de platine aux Etats-Unis (« White Pony » est entré directement n°1 du Top des Ventes et leur a permis d'obtenir un Grammy Award), « Deftones » est disque d'or et « Diamond Eyes » (sorti en 2010) a été disque de l'année sur Itunes et Kerrang ! Le groupe de Sacramento a depuis toujours mélangé metal moderne et new wave teintée d'électro, avec des performances live à la fois énergiques et habitées, et cet album ne déroge pas à la règle. Deftones reste un groupe majeur dans son style, par la qualité de ses compositions et sa capacité à innover et sera en tournée en Europe en 2013.

Critique

Deftones n'est décidément pas un groupe banal. Mine de rien, il a réussi depuis ses débuts à faire valser les classifications tout en entraînant une masse de fans toujours conséquente. Le tout grâce à des disques qui ne sont jamais neutres. Aujourd'hui, Deftones se situe de plus en plus dans une veine progressive, comme un Radiohead ou un Muse dopé aux anabolisants. Car même si le hardcore des débuts n'est qu'un lointain souvenir, Deftones reste un groupe vraiment sauvage dans ses titres les plus agressifs.

Pour son deuxième disque avec le groupe, le bassiste Sergio Vega prend forcément de l'importance même s'il ne remplace pas encore Chi Cheng dans les coeurs. Dense de onze titres ramassés, Koi No Yokan se situe en droite ligne de Diamond Eyes et mérite autant d'égards.

D'emblée, Koi No Yokan place la barre très haut en matière de metal progressif avec « Swerve City » et « Romantic Dreams ». cette tendance est confirmée plus loin par le vibrant hommage à Pink Floyd qu'est l'étourdissant « Tempest ». Ce penchant pour des ambiances très élaborées n'éloigne pas pour autant Deftones de la hargne qui l'a toujours habité. « Leathers » débute ainsi calmement pour mieux asséner une baffe d'une ampleur soudaine. Moins subtil, « Gauze » met en avant ses racines hardcore.

Avec Koi No Yokan, Deftones se rapproche de plus en plus des grands noms du rock classique. Il montre une capacité à créer un son unique qui n'a plus rien à envier à The Cure, Led Zeppelin, ou Pink Floyd, ce qui le place en galante compagnie. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 novembre 2012
Format: CD
On en connait un paquet de groupes qui aimerait bien pondre une telle bombe en guise de 7ième album (même de premier d'ailleurs), car oui, cette nouvelle livraison des californiens, réussit l'exploit, assez inouïe il faut bien le reconnaitre, de rejoindre, pratiquement dès la première écoute, White Pony ou Diamond Eyes au panthéon des albums incontournables !

Koi No Yokan signifie "coup de foudre", et, 3 secondes après le début de Swerve City, la foudre s'est clairement abattue sur vous, pour ne plus vous lâcher du tout jusqu'à l'ultime et apaisé What Happened to You?. Le son est proprement énorme, avec une basse plus en avant que par le passé et un accordage d'outre tombe rarement vu jusqu'à maintenant (gageons que d'ici quelques années tout le monde s'accordera ainsi ;) au service d'une machine à riffs inépuisable. Loin de tourner en rond, Deftones se permet quelques clins d'oeil à Tool (Leathers et son refrain lumineux ou encore Romantic Dreams), les grattes lorgnent de temps en temps vers le post-rock (en beaucoup moins redondant quand même :) et le shoegaze avant de retourner fissa au bercail pour enfoncer des clous dans le béton !

Les éternels pleurnichards oseront peut être objecter que Chino est moins "vénére" qu'avant...mouais...si on veut, mais franchement, avec une voix et une présence pareille, il peut tout se permettre... J'aurai bien voulu vous trouver 2 ou 3 titres qui sortent du lot mais là j'avoue qu'à chaque nouvelle intro le morceau vient détrôner le précédent à la place enviée de meilleure chanson de l'album.
Lire la suite ›
1 commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
En 2010, Deftones avait rassuré ses fans en sortant le très bon « Diamond Eyes » malgré un contexte difficile (quatre ans après un album qui avait divisé, perte du bassiste Chi Cheng, dissension au sein du groupe, etc.). S’en était même suivi la meilleure tournée du combo de Sacramento depuis (au moins) une décennie.
Un retour en grâce qui ne laissait craindre qu’une seule chose : que cela ne dure pas.
Après une (trop) courte incartade avec ††† pour Chino Moreno (prometteuse formation comprenant également Shaun Lopez du groupe Far), Deftones est déjà de retour pour son 7e opus depuis 1995.

« Leathers », premier single sorti en septembre 2012, soit deux mois avant le disque, s’avérait à la fois prometteur et sans surprise. Du Deftones à la fois agressif et aérien, pêchu et plaintif. Très bon mais peu surprenant en terme de direction musicale. Et l’on pointe d’emblée la seule vraie critique que l’on peut adresser à « Koi No Yokan » : le temps où Deftones se renouvelait à chaque album, celui où les californiens effaçaient les chansons qui sonnaient trop proche de leur précédent effort, semble révolu. Seul éventuellement le final « What Happened To You ? », comme « This Place Is Death » et "976-Evil" sur “Diamond Eyes”, sort des sentiers battus.
Néanmoins, ceux qui avaient apprécié les derniers efforts de Deftones devraient s’y retrouver sans problème. Le début du disque est excellent avec le court mais efficace « Swerve City », et les tout aussi bons « Romantic Dreams » et « Leathers » donc.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album vinyle Achat vérifié
Magistral. Oui.
Deftones, où comment atteindre des sommets après près de 20 ans de carrière et un "White Pony" quasi indétrônable dans sa discographie.
"Koi No Yokan" est à la fois lourd et aérien, puissant et mélodique, bref, du Deftones pur sang à son meilleur.
A acheter les yeux fermés, la version vinyle est impeccable et sonne du tonnerre. Quelle production!
C'est sans aucun doute le plus abouti depuis "White Pony", et, pour moi, en passe de devenir mon préféré de la bande à Chino.
Tout ça pour dire qu'il ne vous reste qu'à cliquer sur le bouton "ajouter au panier", c'est vraiment du grand art!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Après avoir cherché des années durant l'équilibre tonal entre la puissance du son, le lyrisme et le décalage, on peut dire sans trop se tromper que la bande à Chino a atteint le point sublime.
Rien n'est à jeter, tout est sous contrôle sans que cela ne soit asseptisé mais avec la juste dose de fureur nécessaire, au bon moment, de la bonne façon.
Pour moi c'est l'album incontournable des Deftones.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Voilà un groupe que j'avais délaissé. Ca s'est passé progressivement : les 2 premiers albums dégageaient une puissance estomaquante, puis la suite m'avait de moins en moins plu au point de tourner le dos à leurs productions les plus récentes. Pourtant, ces derniers jours, intrigué par le titre en japonais et attiré par la sobriété de la pochette, je me suis hasardé à écouter leur nouvelle sortie, et bien m'en a pris. Le style n'a pas énormément évolué : Deftones rugit, cisaille, ratiboise... La puissance est là, mais elle n'occulte pas des passages plus délicats parfois. C'est carré, brut, simple sans être simpliste, et surtout, ce sont les mélodies qui dominent. C'est probablement là où réside la personnalité qui fait de ce groupe un "groupe à part" : le chant de Chino Moreno flotte dans des effusions tourmentées et culmine d'intensité à chacune de ses interventions ; il symbolise la force vive qui transcende un ensemble déjà bien vigoureux !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?