Acheter d'occasion
EUR 1,49
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'Égoïste romantique Broché – 5 octobre 2006

3.5 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00 EUR 1,49

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Cette histoire débute en l'an 2000. Oscar Dufresne a trente-quatre ans. C'est un écrivain fictif, comme il y a des malades imaginaires. Il tient son journal dans la presse pour que sa vie devienne passionnante. Il est égoïste, lâche, cynique et obsédé sexuel - bref c'est un homme comme les autres. Ainsi l'auteur définit-il son livre, journal d'un people et chronique d'une génération : " Il faudrait inventer pour le délire dufresnien, en hommage à Malraux, la dénomination d'antijournal. C'est un miroir déformant que je promène le long de mon nombril. "

Biographie de l'auteur

Né à Neuilly-sur-Seine en 1965, Frédéric Beigbeder est aussi l'auteur de L'amour dure trois ans, Nouvelles sous ecstasy, 99 francs et Windows on the World (prix Interallié 2003).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par j-l B TOP 500 COMMENTATEURS le 27 septembre 2008
Format: Broché
Beigbeder : on aime ou on déteste pas d'intermédiaire. Ce livre est le journal d'un écrivain branché qui raconte son mal de vivre, sa vie de débauché sexuel et de drogué Il côtoie les people, entre dans les boîtes les plus branchées. Puis, il fait semblant de rencontrer l'amour, se prive de tout( alcool, drogue, femmes) mais l'homme reste le même, un éternel insatisfait. Pour le lecteur qui a difficile à finir son mois, cet apitoiement sur soi est à la limite de l'injure. Mais l'auteur a l'art de flatter le pauvre, de lui reconnaître des qualités (par ex : les filles les plus belles sont pauvres) que certains lecteurs tombent dans le panneau. Pas moi !!
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
voilà le petit journal intime d'un nightclubber, Oscar Dufresnes, écrivain vaguement célèbre, accroc au sexe, à l'alcool et à la coke. De cet univers nombriliste, irréel, échangiste, cynique et superficiel, il nous livre de souriantes confidences notamment sur ses dîners avec l'intelligentsia hype parisienne et sur ses fin de soirée avec de jeunes et belles nymphomanes. Malgré tout, il tente aussi de nous émouvoir... (Quelle blague !!!)
Cela se lit facilement et très rapidement... C'est à la limite ennuyeux et répétitif... Heureusement, ce petit journal est truffé d'aphorismes, de phrases joliment tournées et de formules originales comme Beigbeder en a le secret :
"plus je gagne d'argent, moins ma vie est enrichissante"
"ma vie est un roman basé sur des faits réels"
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jam Hell le 30 décembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Aphorisme courts et drôles. Livre très original où l'on rigole beaucoup. Humour grinçant et mordant, avec une telle sincérité et une telle auto-critique de l'homme moderne hédoniste, consumériste, destroy, que cela vire à la flagellation. Mais c'est tellement vrai et tellement bon, de voir un bourgeois s'analyser avec autant de lucidité.
Chapeau Beigbeder.
La médial d'or du Capital sympathie... Vraiment j'ai kiffé grave. Certaines citations sont des perles dignes d'être accroché sur les murs, et d'être récités chaque matin. Tellement ça donne de la bonne humeur et ça fait rire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par D. Cohen TOP 500 COMMENTATEURS le 23 juillet 2013
Format: Broché
... dans un chaos cosmique.

Entre Saint Trop', Bali et Paris... Oscar Dufresne promène sa tristesse, ses amours et ses nights.

On sent l'ex roi de la pub dans de belles formules comme "je voudrais qu'il m'arrive quelqu'un" malheureusement ça ne fait pas un livre, comme la suite de dîners, de baises et de lignes de coke ne font pas une vie.

Oscar est un ludion triste à l'image de cette jet-set si superficielle où la forme tient lieu de fond.

Il a tout pour être heureux mais on le sent au bord du vide.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Narcissime, hédonisme et cynisme mondain sont les piliers de ce journal d'un jeune branché parisien de bonne famille à l'aube du 21ème sièche. Dans le style Beigbeder fait d'aphorismes et de formules qui font mouche, l'auteur excelle à dépeindre les us et coutumes de sa caste de grands bourgeois parisiens snobs et jouisseurs. Léger, pétillant et qui s'évanouit très vite comme une bulle de Champagne!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus