• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'âge d'or de l'orfèvreri... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par prince_du_livre
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'âge d'or de l'orfèvrerie parisienne : Au temps des princes de Valois Relié – 16 septembre 2004

Retrouvez toute notre sélection de livres à paraître, précommandez dès maintenant !

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 69,00
EUR 69,00 EUR 40,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Sous le règne de Charles VI, l'orfèvrerie, comme l'enluminure, connaît un âge d'or que l'on doit au mécénat fastueux et au raffinement extrême des princes de Valois, oncles du souverain, les ducs de Bourgogne, de Berry, de Bourbon et d'Anjou. L'orfèvrerie parisienne produit alors deux chefs-d'œuvre incomparables, le Calvaire du roi Mathias et, deux ans plus tard, le Petit Cheval d'or offert par Isabeau de Bavière à Charles VI. En dehors d'une monographie sur le Petit Cheval d'or, il n'existait pas d'ouvrage récent sur l'orfèvrerie en ronde-bosse, avec décor émaillé, pratiquée par les orfèvres parisiens au sommet de leur art. Eva Kovacs, grâce à une étude complète des sources d'archives et des autres grands joyaux de l'époque, a identifié le maître auteur du calvaire, l'orfèvre parisien Herman Ruissel. Au terme de ses recherches, elle a rédigé un ouvrage qui, partant du Calvaire du roi Mathias Corvin, présente ensuite l'ensemble des œuvres majeures de cette époque aujourd'hui identifiées, et enfin l'histoire de la technique de l'orfèvrerie jusqu'à la pratique du grand joyau émaillé sur or en ronde-bosse, et qui montre aussi les conditions dans lesquelles les orfèvres exerçaient leur métier. Eva Kovacs est décédée avant que son livre rédigé en hongrois fût publié. L'ouvrage était attendu par tous les grands musées, les bibliothèques, les historiens et les amateurs d'art fascinés par les raffinements de l'orfèvrerie gothique. Sa publication en français est le fruit d'une collaboration entre la maison d'édition Balassi de Budapest et les éditions Faton.

Biographie de l'auteur

Historienne d'art, Eva Kovacs (1932-1998) commença sa carrière en 1956 comme conservateur au département d'Art moderne du musée des Beaux-Arts de Budapest, où elle s'occupait de la peinture française des XIXe et XXe siècles tout en poursuivant ses recherches universitaires sur le Manteau royal hongrois du roi saint Etienne, confectionné en 1031. Dans les années 1960, elle se consacra à l'art médiéval et plus particulièrement à l'orfèvrerie romane et aux émaux méridionaux subsistants, d'une quantité étonnante en Hongrie. Devenue la spécialiste hongroise de l'orfèvrerie médiévale, elle fut chargée en 1977 par le gouvernement hongrois d'authentifier et de rapporter en Hongrie la Couronne, le Manteau de saint Etienne et les autres insignes royaux qui étaient jusque-là gardés aux Etats-Unis à Fort Knox. A partir des années 1970, à l'Institut des recherches de l'histoire de l'art de l'Académie des sciences de Hongrie, tout en écrivant le présent ouvrage, elle s'est employée, à la suite de Percy E. Schramm, à recueillir et à systématiser l'ensemble des monuments de la première dynastie des rois de Hongrie. Ses articles consacrés aux ouvrages de l'orfèvrerie du Moyen Age, et ses importantes études sur l'héraldique et sur l'histoire du costume ont paru dans des catalogues et des périodiques. Eva Kovacs était membre du Corpus des émaux méridionaux, et en 1983 docteur ès sciences de l'histoire de l'art de l'Académie des sciences de Hongrie.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 3 septembre 2015
Format: Relié|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?