• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'échappée a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par LCO
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'échappée Poche – 25 août 2008

3.8 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,20
EUR 4,05 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'échappée
  • +
  • Qui touche à mon corps je le tue
  • +
  • Kinderzimmer
Prix total: EUR 20,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

L'échappée est le quatrième roman de Valentine Goby. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

" Nous marchons, suivies par la foule, têtes rasées parmi les décombres de l'avenue janvier, de la rue Saint-Hélier dévastée, criblée de béances et d'immeubles en ruine, pendant des semaines c'étaient des gravats enchevêtrés de poutres, de meubles brisés, chambres, cuisines, salles à manger réduites en poussière, éclats de verre, j'imagine que c'était comme ça, tout est déblayé et vide maintenant, je trébuche sur des souvenirs que je n'ai pas, les bombardements ont eu lieu sans moi, j'étais terrée dans un couvent mais je sais tout, ils m'ont lait ce que la guerre leur a fait. "

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
l'histoire d'une tondue au sortir de la guerre, ces femmes dont on rasait la tête soit disant car elles avaient couché avec l'ennemi...Mon oeil: cet acte a été exécuté seulement par ces hommes, qui n'ont pas eu le courage d'affronter l'ennemi ou qui avaient qq chose à se reprocher et qu'il était plus facile de s'en prendre à ces femmes. Ce passage honteux de l'histoire des hommes, des lâches, ceux qui se sont réveillés après la guerre et qui s'en sont pris à ces pauvres femmes dont le seul péché a été de tomber amoureuse d'allemands... sujet peu traité, mais j'ai trouvé le livre long, lent. Un peu déçue. Beau style, mais longuet. Dommage; en tout cas agréable à lire et il faut le lire si vous ne connaissez pas le thème.
Une jeune fille de 16 ans amoureuse d'un pianiste allemand; puis elle est enceinte...
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par valwick TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 31 août 2007
Format: Broché
J'ai découvert Valentine Goby avec ce livre et je suis sous le charme Quelle écriture magnifique!L'histoire est également très prenante. .Dans la première partie c'est l'éclosion d'un sentiment très pur entre un pianiste allemand pendant la guerre de 40 et un jeune fille de 16 ans.Beaucoup de pudeur et de retenu comme dans "la jeune fille à la perle".Puis la guerre les sépare alors qu'elle attend un enfant .Que de violence dans la scène de la tonte des cheveux!.Ces personnages malmenés par la guerre,par la répétition des événements de la vie nous font réfléchir sur le sens de la relation mère-fille ,la facilité des autres à juger à vous enfermer sans appel dans une douleur que l'on voudrait oublier.Et que dire de l'originalité de la fin car l'auteur nous le choix entre trois possibilités toutes excellentes.a lire et à découvrir.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 février 2009
Format: Poche
Rennes, 1941, pendant l'occupation allemande. Madeleine, 16 ans, se laisse séduire par le pianiste et soldat allemand Joseph Schimmer. Sa liaison est vivement décriée, mais la jeune fille est amoureuse, et très innocente. Arrive le couperet de la Libération et de la tonte de ces femmes-là : des pages effroyables, éprouvantes mais très justement écrites.
De cette brève union est née une petite fille : Anne. Madeleine a aussi découvert un secret de famille concernant sa vraie mère. La fin s'éparpille davantage vers 3 fins possibles, offrant plusieurs imaginaires au sort et à l'errance de cette mère et de sa fille, de la Libération jusqu'en 1989, chute du Mur de Berlin.
Un roman prenant et bien écrit, mais dont la fin n'égale pas à mon avis les qualités de la première moitié, qui trouve son point culminant dans la scène de la Libération. L'attitude de la petite fille après est intéressante également : comment vit cette génération née de père allemand pendant la guerre, quelle culpabilité - involontaire- en assumer, ...
Une petite déception donc sur cette inégalité de force dans la continuité du roman et sur cette trop large ouverture finale, mais à lire quand même !
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Florinette TOP 500 COMMENTATEURS le 30 janvier 2008
Format: Broché
« L'Échappée » c'est Madeleine, une jeune fille de seize ans qui, en 1941, travaille comme bonne à tout faire dans un hôtel à Rennes pour échapper au trop lourd contexte familial dans lequel elle a du mal à vivre, elle étouffe.

Dans ce milieu paysan vivant dans le non-dit où l'Occupation prend place, ses parents tiennent une épicerie dans le village de Moermel, mais Madeleine a choisi de vivre sa propre vie, loin d'une mère qui n'a d'yeux pour son fils et d'un père qui se cure les ongles en ressassant les comptes de la boutique.

Fuir cet endroit austère, la routine, c'est tout ce qui importe à Madeleine « À Moermel, les champs succèdent aux champs. Les lignes de fuite aux lignes de fuite. » Elle veut exister, être quelqu'un. « À Rennes, les motifs se répètent sur le papier peint des chambres, le tissu des rideaux, semblables aux broderies de la mère ; les heures, les jours, les mois se déroulent en frise continue, selon la même pulsation lente, ne laissant place ni au hasard, ni à la fantaisie. » C'est donc, sans réfléchir aux conséquences, qu'elle accepte, même si elle ne sait pas déchiffrer la musique, de devenir l'accompagnatrice du pianiste allemand Joseph Shimmer.

Madeleine n'a peur de rien, malgré la crainte qui s'insinue chez ses collègues. Elle ne le perçoit pas comme un ennemi, il parle français, ses mains fines, aux ongles soignés, aux articulations de fille ne peuvent pas tenir un fusil, elles ne peuvent que jouer du Litz. Madeleine est amoureuse et quand Joseph Shimmer doit s'absenter, les jours sans lui deviennent de suite des jours pour rien.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?