Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 5,49

Économisez
EUR 0,41 (7%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

L'événement par [Ernaux, Annie]
Publicité sur l'appli Kindle

L'événement Format Kindle

4.4 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 5,49

Longueur : 130 pages

Concours KDP Salon du Livre


Descriptions du produit

Amazon.fr

L'occasion d'un banal examen dans un cabinet médical replonge la narratrice plus de trente ans en arrière, en janvier 1964, au moment de son avortement clandestin. Si le souvenir apparaît lointain, l'événement n'en est pas moins indélébile. A la fois égarée et démunie, pendant deux mois, la jeune femme d'alors a caché sa grossesse, à ses parents comme à ses amis proches, cherché désespérément une "faiseuse d'anges". C'est à Paris, rue Cardinet, que la narratrice trouvera l'infirmière clandestine qui lui plongera dans le sexe la sonde nécessaire. Et c'est à Rouen, dans sa chambre d'étudiante, banale et dérisoire, en compagnie de sa voisine, qu'elle sera "assise sur le lit, avec le foetus entre les jambes", véritable "scène de sacrifice". Pour la narratrice, il s'agit "d'entraîner l'interlocuteur dans la vision effarée du réel".

Récit autobiographique terrifiant et sensible, à valeur d'exorcisme, raconté dans la simplicité violente et cruelle des faits, L'Événement rappelle une société engoncée dans ses principes, ses tabous et ses préjugés de classe, en même temps qu'il révèle un événement vécu comme une initiation. --Céline Darner

Revue de presse

«L'événement que je raconte ici est un avortement - à l'époque forcément clandestin - qui a eu lieu en janvier 64.» Annie Ernaux.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 195 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 130 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (3 octobre 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00KCX0GLI
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 12 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°22.124 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 10 décembre 2001
Format: Poche
Cet événement, Annie Ernaux DEVAIT en faire qqch, elle devait l'écrire. (p58) : "Voir par l'imagination ou revoir par la mémoire est le lot de l'écriture". A travers ce récit fort mais sobre, plein de retenue malgré des scènes violentes, Annie Ernaux s'interroge sur le rapport entre mémoire et écriture,analyse son propre récit. Ce livre est bien plus "juste" et poignant que tout autre documentaire sur l'avortement clandestin et la détresse de femmes qui y étaient confrontées.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Ce témoignage d'une écrivaine reconnue correspond dans les moindres détails aux récits que j'ai pu entendre de plusieurs femmes ayant connu cette époque.
Les hôpitaux rejetant les femmes en détresse ou leur faisant subir des brimades au non du "bien".
Les médecins préférant ne pas voir le problème et en tout cas ne pas y être mêlé.
Et les amis se délectant des petites histoires et donc d'aucun secours.
Bref, le moyen âge au milieu du vingtième siècle, ce qui n'est pas si vieux !
Annie Émaux sait nous faire vivre ces moments difficiles comme si nous y étions.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CMH le 20 juillet 2016
Format: Poche Achat vérifié
Difficile de dire "ça me plaît" ou "ça me plaît pas " tant le vécu –celui de l'avortement– dont Annie Ernaux rend compte sans pathos une éternité après avec des mots au plus près du corps, est brûlant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Témoignage poignant d'une jeune femme livrée à elle-même, abandonnée par son amant qui, lâche absolu, n'a pas su endosser une paternité due à une suite d'actes sexuels. Courageuse, seule, l'auteur s'est "débrouillée" pour se faire avorter à l'âge de 23 ans d'un enfant non désiré. Face à l'incompréhension de tous ceux qui ont une responsabilité dans notre société et sans aucune aide, elle s'est retrouvée solitaire à se faire "charcuter". Heureusement que cet avortement n'aura aucune suite fâcheuse dans sa vie ultérieure. Je suis croyant mais en colère face à cette église qui n'essaie pas de comprendre ce qui peut mener à l'avortement. C'est aussi pour cela que je suis très méfiant vis-à-vis des hommes d'église comme des politiques d'ailleurs. Il est vrai que quand on voit l'apparence d'un foetus (j'en ai vu plusieurs), il y a de quoi être effrayé tant celui-ci a l'apparence d'un être vivant, c'est un être vivant. Pour terminer, je n'aime en aucune façon Simone Veil (femme politique surévaluée à mon gout), qui est à l'origine du numerus clausus qui nous mène aujourd'hui à l'absence de médecins français en France, mais force est de reconnaître qu'elle a eu le courage de faire voter la fameuse loi de l'IVG. Pour en revenir à Annie Ernaux, l'écriture est comme d'habitude très fine et très sensible. Ce petit livre, à travers l'histoire d'une partie de sa vie, est un véritable témoignage extrêmement poignant et triste.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
J'ai d'abord lu le livre "dix-sept" ans, qui relate un avortement en toute liberté et légalité. L'auteure évoque ce livre d'Annie Ernaux. Quel bonheur d'avoir lu les 2. Courts, issus d'une même veine dans l'écriture et l'autobiographie, lire les 2 est un bon moment qui montre tout l'importance de la légalisation de l'avortement, qui parle des femmes, des jeunes filles, de leur corps, dans des contextes précis. Je les ai achetés pour ma fille. A lire, d'autant que ça se lit facilement et elles y parlent toutes les 2 de ressentis et de vécu interieur plutôt que de technique ou de moralité. 2 expériences uniques et communes à beaucoup de femmes en même temps. Je conseille vivement!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par DUPUIS le 22 juin 2007
Format: Poche
Mais juste ! on ne tombe pas dans le misérabilisme ni la dépression comme l'on pourrait à juste titre si attendre. Avec des mots biens choisis, un ton collant au contexte, Annie ERNAUX nous fait partager son intimité dans un moment que nous pouvons tous imaginer comme étant le pire de sa vie. Roman court, en meme temps s'attarder sur le sujet aurait certainement été une erreur car on en sait assez sur le sujet sans en être gavé. J'ai hâte de lire ses autres romans
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus