• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'île des chasseurs d'ois... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par LuronStore
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: EXPÉDITION DE FRANCE SOUS 24H plus de 30000 clients satisfaits
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'île des chasseurs d'oiseaux Poche – 2 novembre 2011

4.5 étoiles sur 5 104 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,70
EUR 9,70 EUR 4,91
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres


Boutique Babel
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'île des chasseurs d'oiseaux
  • +
  • L'Homme de Lewis
  • +
  • Le Braconnier du lac perdu
Prix total: EUR 26,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Peter May, avec une maîtrise impressionnante, et sans jamais sombrer dans le pathos ni la noirceur complaisante, met en scène, englués dans leur passé aussi sûrement que les oiseaux pourchassés dans leurs pièges, des personnages complexes, durs à la tâche et à la peine, injustes souvent, cruels et violents parfois, rongés par des fautes anciennes et en quête d'une rédemption à laquelle ils ont cessé de croire. Un roman noir d'une intensité qui ne se relâche jamais, glacé et brûlant à la fois, comme le pays extraordinaire qui lui sert de cadre. Un chef-d'oeuvre assurément. (Roger Martin - L'Humanité du 28 octobre 2010) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d’élucider un assassinat commis à Edimbourg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas retourné depuis dix-huit ans. Un cadavre exécuté selon le même modus operandi que celui d’Edimbourg vient d’y être découvert. Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin est confronté à son enfance. La victime n’est autre qu’Ange, ennemi tyrannique de sa jeunesse. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair. Alors que Fin poursuit son enquête, on prépare sur le port l’expédition rituelle qui, chaque année depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs. Lors de son dernier été sur l’île, Fin a participé à ce voyage initiatique, qui s’est dramatiquement terminé. Que s’est-il passé alors entre ces hommes ? quel est le secret qui pèse sur eux et resurgit aujourd’hui ? Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au cœur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin Macleod. Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes : l’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
tout y est: la pluie, le brouillard, l'odeur du poisson.
Ce roman m'a surpris, on va là ou on ne pense pas aller. Il est bien écrit, bon rythme.
C'est le premier Peter May que je lis mais certainement pas le dernier.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par hervé j. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 25 mars 2016
Format: Poche Achat vérifié
Calédophile dans l'âme, il va sans dire que j'ai littoralement adoré ce roman ( d'ailleurs sur les conseils d'un autre insulaire exilé ). Le seul problème que j'ai rencontré lors de sa lecture fut que je n'avais pas de whisky de l'île de Lewis pour m'hydrater le gosier, fort desséché par les violentes bourrasques hébridéennes.

Il est d'ailleurs étonnant qu'il n'y eut aucun whisky distillé sur l'île de 1840 à 2008, date de la création de la distillerie Abhainn Dearg ( la rivière rouge, en patois local ), dont les premiers commentaires de dégustation sont pour le moins partagés. A près de 150€ la bouteille de 50 cl, je vais patiemment attendre que son prix baisse en vieillissant.

Le principal intérêt de ce polar écossais est la très belle description des paysages et du mode de vie des habitants de l'Ïle de Lewis, on en oublierait presque l'intrigue. Les personnages sont très vrais et souvent attachants. Le style est assez neutre, mais l'histoire est très intelligemment construite et très fluide malgré ( ou grâce ) les très nombreux flash-back. Il est aujourd'hui très appréciable grâce à internet de pouvoir visualiser certains décors ( comme le rocher de Sula Sgeir ), histoire de s'enfoncer un peu plus avec délice dans la tourbe.

A mon goût, ce livre est parfait, mêlant aventure, social, policier, phantasmes et nostalgie. Juste une remarque: il me semble improbable que le héros ayant à peu près 17 ans en 1976 ait pu écouter Golden Brown des Stranglers à cette époque.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jay TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 juillet 2012
Format: Broché
Même si l'intrigue est très bien menée, je ne sais pas si « L'île des chasseurs d'oiseaux » est véritablement un polar. Le meurtre de départ est finalement au moins autant l'occasion pour Fin MacLeod de revenir sur l'île de son enfance et de faire face à son passé que de mener l'enquête. Le récit de ses investigations alterne avec celui de ses souvenirs et laisse affleurer les rancoeurs d'autrefois (et quel meilleur endroit que l'Ecosse pour ranimer les fantômes ?). L'auteur prend le temps de décrire les paysages et d'incarner ses personnages. On est loin du thriller préformaté qui ne fonctionne que sur la mécanique du suspense et un rythme survolté mais je m'en réjouis. Je suis tombée sous le charme de la brume, de la rudesse et de la beauté sauvage de l'île de Lewis. Une bonne analyse psychologique rend les personnages particulièrement intéressants. Les habitants semblent façonnés à l'image de l'île. Elevés dans une religion austère, attachés à leurs racines gaëliques et soumis à une nature souvent hostile, ils sont endurcis même s'ils ne sont pas exempts de fêlures. La chasse aux oiseaux sur le rocher de l'An Sgeir, sorte de périlleux parcours initiatique pour les hommes de l'île, illustre bien leur condition. J'ai passé un très bon moment sur « L'île des chasseurs d'oiseaux », roman au goût de tourbe.
Remarque sur ce commentaire 38 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Finlay Macleod, policier de son état, est convoqué pour enquêter sur un meurtre à Lewis, une île du nord de l'Ecosse, où il a passé sa jeunesse et qu'il a quitté près de dix-huit ans auparavant. Pendant son enquête, il retrouve ses amis d'enfance, et ses souvenirs resurgissent, comme de vieux démons enfouis dans sa mémoire.
On boit beaucoup, on fume, dans une ambiance de feu de tourbe, et dans un mauvais temps quasi perpétuel. Au delà de l'intrigue, qui est bien menée, notamment à la fin, on est baigné dans une ambiance de pluie, de froid et de brouillard, qui subliment les passions humaines. Difficile de ne pas être emporté par ce huis-clos presque étouffant, mais plein de suspense ! Pour moi, un très bon roman !
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Une île écossaise figée dans son isolement et ses traditions sert de cadre à cette sombre enquete.L'inspecteur McLeod y a grandi et connait tous les protagonistes du drame. Peter May nous plonge dans un monde austere et sauvage, les nombreux flashbacks donnent l'épaisseur à l'intrigue et fournissent les éléments de décryptage de l'enquete. L'inspecteur McLeod, submergé par les trop nombreux souvenirs malheureux et les autres malheurs qu'il découvre au fil des pages (décidément aucune douleur ne lui aura été épargnée !), ne fait finalement pas grand chose pour résoudre cette enquete qui se dénoue pratiquement d'elle meme.
Peter May compose avec beaucoup de talent une atmosphere digne d'un grand roman noir dans laquelle je me suis plongé avec gourmandise. Toutefois, à la longue, j'ai trouvé que l'invraisemblable accumulation des effets dramatiques qui touchent tous les protagonistes et en particulier McLoad désert ce polar que je n'ai finalement terminé (en lecture rapide) que par égard pour le soin et l'effort investis par l'auteur pour composer le remarquable décor de l'intrigue.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?