• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'Algérie des pieds-noirs... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Tranche du livre jaunie et légèrement sale, une page a été retirée sur laquelle rien n'était inscrit, coins de la couverture légèrement cornés. Sinon bon état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Algérie des pieds-noirs : Entre l'Espagne et la France Broché – 7 janvier 2014

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 22,00 EUR 19,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'Algérie des pieds-noirs : Entre l'Espagne et la France
  • +
  • Les Pieds-Noirs - Un peuple, une histoire
Prix total: EUR 56,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

«Soy Frances, soy Frances !» Cette formule surprenante à laquelle une «rapatriée» oranaise recourut pour se présenter aux voisins de la cité d'urgence du Mas-de-Mingue, près de Nîmes, affirmant en espagnol une identité française, symbolise éloquemment l'ambition de ce livre : rendre compte des liens étroits, de natures très différentes, entretenus par l'Algérie sous domination française avec l'Espagne.
Ces relations s'appuyaient sur un substrat historique de plusieurs siècles. Au début du VIIIe siècle, des envahisseurs berbères venant d'Afrique du Nord traversèrent le détroit de Gibraltar pour conquérir l'Espagne. Puis, du XIe au XIIIe siècle, les dynasties des Almoravides et des Almohades intégrèrent Al-Andalus dans leur empire centré sur le Maghreb. En 1930 encore, des Algérois originaires de Mahon entretenaient le souvenir du dernier Maure ayant vécu dans leur île des Baléares, et de sa descendance. En 1492, souhaitant associer l'unification religieuse à la construction politique, les Rois catholiques laissèrent aux Juifs péninsulaires le choix entre la conversion et l'exil. Beaucoup se réfugièrent en Afrique du Nord. Ce fut ensuite le tour des musulmans en 1502 et 1526, avant que les convertis, appelés morisques, ne fussent expulsés au début du XVIIe siècle.

La plume au chapeau du roi d'Espagne
L'Algérie fut plus spécifiquement concernée par la tentative des monarques espagnols de construire un empire méditerranéen tout en poursuivant la Reconquête. Leurs troupes s'emparèrent en 1505 de Mers-el-Kebir dont elles firent une tête de pont. En mai 1509, sous la conduite de l'archevêque de Tolède, le cardinal Francisco Jiménez de Cisneros, qui y trouva «un paradis», elles s'installèrent à Oran. Elles occupèrent Bougie de 1510 à 1555, et exercèrent une influence sur le royaume de Tlemcen entre 1510 et 1558. Elles prirent Alger en 1510 et construisirent une forteresse sur un îlot de la baie, mais le raïs Barberousse reconquit la ville dès 1516 et détruisit le fort en 1529. Cherchant à briser la puissance des corsaires d'Alger, Charles Quint conduisit une expédition contre la ville en octobre 1541 ; il essuya une cuisante défaite. En 1575, Miguel de Cervantès fut capturé par les barbaresques et retenu cinq ans en captivité à Alger où les Espagnols connurent bien d'autres échecs, les derniers à la fin du XVIIIe siècle.
Au total, la présence espagnole fut surtout durable dans le préside d'Oran, mais la place forte, sans cesse assiégée, coupée de l'arrière-pays, fut abandonnée de 1708 à 1732, puis définitivement évacuée aux lendemains du tremblement de terre d'octobre 1790. Pour citer le résumé cocasse de la femme de lettres Marie-Anne de Bovet, Oran a représenté une «plume au chapeau de sa Majesté catholique ; c'était tout». Plus sérieusement, Fernand Braudel a parlé d'un «impérialisme restreint». Il n'en a pas moins laissé des traces architecturales - notamment la ligne de forts surplombant la ville, et la porte d'Espagne.

Biographie de l'auteur

Anne Dulphy est normalienne, agrégée, professeur d'histoire contemporaine à l'Ecole polytechnique, chercheur rattaché au Centre d'histoire de Sciences Po. Elle a notamment publié La France au risque de l'Europe (2006). Ses recherches portent sur les interactions entre questions internationales, politique et société, plus particulièrement dans le cadre de l'Algérie française.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 17 mai 2016
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?