• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'Antiquité travestie et ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par leninco
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: D 4 B à l'état de neuf !!!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Antiquité travestie et la vogue du burlesque en France (1643-1661) Broché – 10 avril 2014

Découvrez toutes les nouveautés de la rentrée littéraire 2018 !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 44,00
EUR 44,00 EUR 35,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Le burlesque est d'abord considéré par la critique littéraire comme une «catégorie stylistique et plus généralement esthétique», qui se définit par son caractère joyeux et débridé et par son usage d'un comique relevant de la farce et de la disconvenance. Tiré «de l'Italien budesco qui a esté fait du verbe burlar qui signifie railler» et se référant à l'origine aux poésies enjouées de Berni et de Caporali, ce terme possède aujourd'hui une acception transhistorique qui englobe toute forme d'art apparenté à un comique outré et extravagant, parfois même vulgaire, allant des ouvrages de Rabelais jusqu'au cinéma muet du début du XXe siècle. Introduisant l'ouvrage Burlesque et formes parodiques dans la littérature et les arts, Isabelle Landry affirme :

[...] on a vu dans le burlesque moins le renversement de valeurs historiquement datées qu'une «catégorie transhistorique», une disposition permanente de l'esprit à créer sur un langage «un langage au second degré», celui-ci fût-il proprement littéraire ou non.

Dans un sens plus spécifique, toutefois, il se rattache à une forme de poésie française en vogue au milieu du XVIIe siècle.
Paul Pellisson et Gabriel Naudé sont deux observateurs immédiats de cette vogue poétique dont les témoignages permettent d'en apprécier l'ampleur. Ce dernier écrit, en 1649, qu'il s'agit d'une «tres-grande vogue», si prisée qu'«on n'en demande gueres d'autres dans nos boutiques». Paul Pellisson, quant à lui, publie trois ans plus tard son Histoire de l'Académie française, dans laquelle on retrouve une digression sur la vogue du burlesque où il affirme :

Alors on peut dire, non seulement qu'il [le burlesque] passa en France [depuis l'Italie], mais encore qu'il s'y déborda et qu'il y fit d'étranges ravages. Ne sembloit-il pas, toutes ces années dernières, que nous jouassions à ce jeu où qui gagne perd ? Et la plupart ne pensoient-ils pas que pour écrire raisonnablement en ce genre, il suffisoit de dire des choses contre le bon sens et la raison ? Chacun s'en croyoit capable en l'un et en l'autre sexe, depuis les dames et les seigneurs de la Cour, jusques aux femmes de chambre et aux valets. Cette fureur de burlesque, dont à la fin nous commençons à guérir, étoit venue si avant, que les libraires ne vouloient rien qui ne portât ce nom [...].

Riches d'informations sur le burlesque en France, ces deux témoignages confirment l'accueil exalté du public pour cette manière d'écrire, vaste public formé de différentes classes de la société. Selon Pellisson, le burlesque est un phénomène participatif, où l'écart entre les auteurs et leur public s'estompe, où le jeu de la création vient stimuler celui de la réception, qui devient création à son tour. Le passage «[c]ette fureur de burlesque [...] étoit venue si avant» témoigne de l'engouement qui touche les auteurs et les imprimeurs, eux-mêmes sollicités par l'ardeur de leurs clients à lire des pièces burlesques. La fureur, passion forte et incontrôlable, illustre bien le mouvement de masse qui ne laisse personne indifférent. Un aspect économique de la vogue est aussi effleuré par Pellisson, par lequel on apprend que les libraires préfèrent les textes burlesques parce qu'ils se vendent mieux, aspect qui n'est pas étranger à l'immense popularité des libelles de la Fronde en vers burlesques. Le fameux «dont à la fin nous commençons à guérir» révèle en outre qu'au moment où Pellisson écrit, le public n'est pas complètement «guéri» du burlesque.

Présentation de l'éditeur

Peut-on rire des dieux, de leurs pompes et de leurs prophètes ? Après Lucien, après Voltaire, après Anatole France, notre millénaire tout neuf découvre à son tour, amnésique ou mal appris, cette interrogation récurrente. L'historien lui doit une réponse. Cet ouvrage contribue à nous l'apporter en exhumant un jalon du long parcours de la dérision envers le sacré dans la littérature occidentale. En arrêtant nos regards sur ce XVIIe siècle français que l'on a parfois nommé "le siècle des saints", en y détachant un fragment d'histoire identifié par le terme moqueur de "Fronde", en isolant dans ce moment à la fois bouffon et tragique un courant d'écriture et de goût qui se qualifia lui-même de "burlesque" et en choisissant d'y analyser comment le Panthéon des Anciens fit les frais du travestissement cocasse dont Scarron et ses pairs l'affublèrent, ce livre à la fois savant et piquant se situe dans l'oeil d'un cyclone mû par l'énergie du paradoxe. Le sacré et le prosaïque, le savoir et l'amusement, la mythologie descendue à l'office et Virgile travesti en marchand d'oublies, toutes ces irrévérences d'érudit en goguette sont ici scrutées pour qu'en soient restituées à juste proportion de savoir et de goût l'origine, la manière, la saveur et la portée, tendues à s'en écarteler entre le sublime et le sordide, l'infime et l'infini.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?