Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici TopNYP Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
76
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 juillet 2014
Paris sous l'Occupation. Une musique militaire retentit sur les Champs Elysées et enfle au fur et à mesure qu'approche une colonne de soldats allemands... C'est par cette scène unique dans l'histoire du cinéma - seul Melville obtint l'autorisation de la tourner - que s'ouvre "L'armée des ombres", film inspiré du roman de Joseph Kessel, une œuvre forte, poignante. Avec ce film, Melville revient une dernière fois sur l'Occupation (après "Le Silence de la mer" en 1947 et "Léon Morin prêtre" en 1961) avec cette différence qu'il ne montre plus la vie de ceux qui la subissent sans lutter ouvertement mais met en images le combat au quotidien d'un groupe de résistants magnifiquement interprétés par Lino Ventura, Paul Meurisse, Simone Signoret, Jean-Pierre Cassel, Christian Barbier, Paul Crauchet (entre autres) dans des rôles très difficiles (tous sont confrontés à la peur, à la mort - tuer ou se suicider ou encore laisser mourir quelqu'un pour sauver d'autres personnes - et à des situations où toute trace d'humanité a disparu).
L'art de Melville consiste à délivrer son message sans idéalisation historique, avec cette recherche perpétuelle de la vérité qui caractérise tous ses films (et celui-ci davantage encore) et en ayant recours à des procédés qui le servent à la perfection: une gamme chromatique sombre, froide et une musique accentuant encore l'angoisse qui transpire tout au long du film (à noter: un passage fut utilisé pour le générique de la défunte émission "Les dossiers de l'écran")
Incontestablement, "L'armée des ombres" est un des plus grands films consacrés à la Résistance. Sorti tardivement aux Etats-Unis (en 2006), il fut consacré "Meilleur film étranger de l'année" (il date de 1969 quand même!) par une association de critiques new yorkais.
Un chef d'œuvre à découvrir ou à redécouvrir absolument!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2013
Excellent film de Melville, la restauration studio canal est au top, seul soucis, ce produit est introuvable en France pour le moment.
Je ne regrette pas cet achat qui vient des US
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2015
C'est LE film sur la résistance française.
Rien n'a été fait de mieux jusqu'à maintenant sur ce sujet.
Des acteurs de premier plan dont les grands Lino Ventura, Simone Signoret et Paul Meurisse.
Seul regret la qualité du blu ray.
Le son est très bon mais l'image est très inégale.
Il y a de très beaux plans et d'autres assez médiocres.
Je trouve le prix très élevé pour un rendu si inégal. Canal + aurait pu faire un effort.
Surtout que certains films beaucoup plus anciens ont réussi beaucoup mieux leur passage au blu ray.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2015
J'ai vu ce film sur deux lecteurs différents. Sur le premier, de moyenne gamme, l'image était déplorable. Sur le second, haut de gamme, elle est superbe.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
LA MUSIQUE AYANT MARQUE DE NOMBREUSES SOIREES DES *DOSSIERS DE L ECRAN* A LA TV...LA VERITE HISTORIQUE DES EVENEMENTS....LE CASTING QUASI PARFAIT DU PREMIER AU DERNIER ROLE.....LA PATTE DE JEAN-PIERRE MELVILLE POUR LIER TOUT CELA....ET MAINTENANT UN BLU-RAY EN VERSION RESTAUREE AVEC BONUS POUR COURONNER L ENSEMBLE....CHEF D OEUVRE....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2017
Quel plaisir de (re)découvrir ce chef d'oeuvre dans de telles conditions.
L'image et le son sont parfaits.
Les bonus sont très intéressants.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On est loin des clichés dans ce film qui montre le quotidien des femmes et des hommes qui se battirent, sur le sol français, contre l'occupant allemand. Un quotidien de méfiance, de peur, de mort, des décisions impitoyables prises dos au mur, des choses qu'on apprend à faire sans espoir de rédemption (l'éxécution du traÎtre), des actes engageant sa vie et celles des camarades, et au bout du compte, le plus probable, le pire, seul. "N'aie pas peur, ça ne fera pas mal" disait Marc Bloch à un de ses compagnons de misère, alors qu'ils allaient être fusillés. Ce que Jean-Pierre Melville a su reconstituer pour tous ceux qui, comme moi, sont nés dans le début des années 50, c'est une période de notre histoire, où sans apprêt, ni forfanterie, certains s'engagèrent avec comme seul raison l'amour du Pays, la haine du renoncement, l'excrécration des tyrannies. Bien sûr, dans un casting exceptionnel magnifié par les tons bleu-gris acier, le film est porté par un Lino Ventura transcendé dans son rôle.
Mais, au-delà des acteurs, on pense surtout, à la fin, à ces affiches bordées de noir qui fleurirent dès 1940 sur les murs annonçant l'exécution de femmes et d'hommes qui ne voulaient simplement ne pas subir.
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2011
Intercalé entre ses 2 chefs d'oeuvre du film noir Le samourai et Le cercle rouge, Melville réalise le film qu'il porte en lui depuis très longtemps, d'après Joseph Kessel, il fait un film monumental, gigantesque sur la seconde guerre mondiale et la résistance, son regard admirable sur ce réseau de résistance et leur vie au quotidien, les décisions parfois abominables qu'ils prennent, Melville donne une dimension prodigieuse à son film, la voix off de Ventura intervient regulierement pour raconter ce que vit le reseau de résistance, celle de Cassel parfois, la distribution exceptionnelle Ventura, Signoret, Meurisse... apporte une authenticité extraordinaire, du debut à la scene finale, un film monumental, un des plus grands chefs d'oeuvre du cinema francais.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2014
DU vrai cinema par jp melville avec lino ventura paul meurisse jp cassel
super transfert du film incluant un livret sur la genese du film, affiche du film
plus un documentaire de 1H27 EXACTEMENT POUR TOUT SAVOIR SUR LE FILM ET EN FRANCAIS BIEN SUR,

Adapté de l'homonyme 1943 roman du romancier et journaliste français Joseph Kessel (mieux connu pour son 1928 roman "Belle de Jour", qui a inspiré 1967 film de Luis Buñuel du même nom), et en regroupant les expériences personnelles de Kessel en tant que membre de la Résistance française avec d'autres comptes fictifs, intense, claustrophobe et parfaitement exécuté 1969 film de Jean-Pierre Melville «L'armée des ombres» suit le parcours intense d'un petit groupe de résistants français, en collaboration avec les militaires et les informateurs alliées, et qui luttent pour échapper à la fois la capture et exécution en allemand contrôlé par la France pendant les étapes intermédiaires de la Seconde Guerre mondiale.

Sans doute le chef d'œuvre de Melville, et le travail plus intelligent et nuancé, le film est à la fois un échec commercial et critique sur son originale de 1969 Sortie française, étant fortement censurés et par la suite dénoncé par les critiques de cinéma français en raison de son contexte politique significatif dans le sillage des grandes manifestations et la grève de mai 1968 (durée de deux semaines continues, impliquant 11.000.000 travailleurs (22% de la population) et les deux de ramener l'économie au point mort et menace de causer la chute du gouvernement de l'époque méconnu, le président Charles de Gaulle).

Bien que le film a reçu l'acclamation et de louange qui lui est du Royaume-Uni de presse au cours de la fin des années 1970, il a ensuite été interdit aux États-Unis pendant près de quatre décennies, jusqu'à ce que la célébration de l'œuvre de Melville, publié dans le célèbre Cahiers du cinéma, suscité une réévaluation de cette superbe chef-d'œuvre, ce qui conduit à une 2006 la restauration et réédition très attendue et très mérité, et une version officielle ultérieure de DVD.

Le travail final en grande occupation française de Melville ou Résistance triptyque, précédé par son premier long métrage Le Silence de la mer (1949) et le nominé aux BAFTA «Léon Morin, prêtre" (1961), «L'Armée des ombres» devait être le travail antépénultième dans un 13-métrage dans une carrière, couvrant seulement 23 années (1949-1972) et publié entre ses deux crime très acclamé thrillers Le samouraï (1967) et Le cercle rouge (1970), avant de finalement s'incliner en style avec son chant du cygne élégant et convenablement amende, «Un Flic» (1972).

La combinaison de l'artisanat réalisateur méticuleux avec mise en scène astucieuse, cadrage visuellement sublime et la composition scénique, et le rythme et la tension très efficace et très équilibré "L'Armée des ombres», prouve une hantise, sombre et chef-d'œuvre parfaitement accompli de cinéma, présentant Melville à la fort de ses pouvoirs de direction.

Le reste du côté de la production du film est irréprochable, avec la cinématographie parfaitement composé de Pierre L'homme et Walter Wottitz, édition nappe d'un Academy Award-gagnant Françoise Bonnot (Z -1969) et le score convenablement mystérieux et évocateur de compositeur Éric Demarsan.

Dirigée par une superbe performance de Lino Ventura dans le rôle de Philippe Gerbier, la tête du réseau Résistance éponyme, le film bénéficie d'un casting exceptionnel solide et fiable, avec de belles performances de Paul Crauchet, Claude Mann, Christian Barbier, Jean- Pierre Cassel, Paul Meurisse, et le toujours impressionnante Simone Signoret (Room at the Top - 1959), qui avait déjà joué aux côtés de Meurisse dans le grand suspense 1955 'Les Diaboliques ».

Ce MPEG-4 AVC 1080p encodé en haute définition Blu-ray présentation de Studiocanal donne des résultats très impressionnants et prouve une amélioration significative des sorties DVD standards déjà disponibles. Les couleurs et les tons sont particulièrement impressionnants et magnifiquement rendus, avec un beau mélange de bruns terreux et des bleus froids et gris, soulignant effectivement le ton froid, sombre et disparu de la pièce, les niveaux de contraste sont forte et cohérente, avec les noirs profonds et des ombres apparaissant très impressionnant et bien détaillé dans l'obscurité, les scènes de nuit, et la définition est très agréable, avec de fortes niveaux de finesse des détails et de clarté. Certains amélioration mineure et la réduction du bruit numérique a été effectuée lors de la restauration d'une présentation vraiment bien, mais il ne change rien au sens authentique du film, avec des signes très minimes de tout âge, de la saleté, les débris ou les rayures, et une fine couche de grain naturel toujours présent.

Français mix 2.0 DTS-HD Master Audio est également excellent et magnifiquement restauré, avec le dialogue propre, nette et stable, bonne (sinon très contestée) dynamique, aucun signe de sifflement ou de distorsion et une belle présentation de la note doucement couvaison de Demarsan .

Caractéristiques particulières:

L'Armée des ombres - La face cachée de l'histoire-documentaire

Livret sur le film écrit par Ginette Vincendeau, professeur et critique du film
Codec: MPEG-4 AVC
Résolution: 1080p
Rapport d'image: 1.85:1
ratio d'aspect original: 1.85:1 Audio

Français: DTS-HD Master Audio 2.0
allemand: DTS-HD Master Audio 2.0

Sous-titres
Français, anglais SDH, Allemand

Disques
de 50 Go de disque Blu-ray
simple disque (1 BD)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L’Armée des Ombres a été tourné en 1969, soit 25 ans après que Joseph Kessel eut écrit le livre où il raconte ses souvenirs de résistant, y inventant des personnages inspirés de gens ayant réellement existé, qui se sont réellement battu contre l'occupant nazi. Il est donc question ici de courage, d’abnégation, d’amitié et de trahison. Il n’y a rien concernant la Shoah car ce n’est pas le sujet du film, lequel tourne uniquement autour de la résistance et de ses héros, de quelque bord qu’ils soient.

Le film de Melville est saisissant par ses contrastes : force des convictions et rareté des paroles, héroïsme des personnages et humanité fragile, chaleur des rapports humains et froideur de l’image… Cette édition, restaurée à l’aide du directeur de la photographie du film, Pierre Lhomme, présente une image magnifique, sans rapport avec celle que l’on a pu connaître lors des précédentes versions ; les couleurs, dans des tons verts-bleus, sont parfaitement en accord avec l’esprit du film.

En bonus, une demi-heure d’interview où figurent Jean-Pierre Cassel, Bertrand Tavernier, Philippe Labro, Pierre Lhomme, ainsi que la monteuse du film et le compositeur Eric Demarsan qui a signé ici une partition d’une grande sensibilité.

Chef d’œuvre qui ne prend pas une ride avec les années, servi par des acteurs magnifiques, l'Armée des ombres apporte autant d'émotion que de matière à la réflexion. Il fait partie des films qui vous accompagnent, tout simplement.
0Commentaire| 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)