L'Arnaqueur [Blu-ray] a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

L'Arnaqueur [Blu-ray]

Ce titre fait partie de notre sélection Bonnes Affaires!

4.4 étoiles sur 5 8 commentaires client

Prix : EUR 14,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
9 neufs à partir de EUR 8,99 3 d'occasion à partir de EUR 11,99

Ce titre est disponible dans les promotions suivantes:

2+1BR
100=50
5+5BR

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'Arnaqueur [Blu-ray]
  • +
  • La Couleur de l'argent [Blu-ray]
Prix total: EUR 29,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Paul Newman, Jackie Gleason, George C. Scott, Piper Laurie, Myron McCormick
  • Réalisateurs : Paul Newman, Jackie Gleason, George C. Scott, Piper Laurie, Myron McCormick
  • Format : Noir et blanc, Cinémascope
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS 5.1)
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : 20th Century Fox
  • Date de sortie du DVD : 15 juin 2011
  • Durée : 134 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • ASIN: B004TB7E5A
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.211 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Commentaires audio Paul Newman, Carol Rossen, Dede Allen, Stefan Gierasch, Ulu Grosbard, Richard Schickel et Jeff Young
Paul Newman à la Fox
Présentation de Jackie Gleason
Walter Tevis, profession arnaqueur
L'arnaqueur : un tournant dans l'histoire du cinéma
Nager avec les requins ou l'art de l'arnaque
Vivre sa vie à fond : l'histoire d'Eddie Felson
Making of
Paul Newman : leçon de décontraction à la hollywoodienne
Tour de passe-passe avec Mike Massey
Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

Peut contenir le DVD du film dans une pochette séparée (dans la limite des stocks disponibles)
Boîtier Blu-ray avec fourreau

Amazon.fr

On se souvient du couple Newman-Cruise, réunis en 1986 par Martin Scorsese dans La Couleur de l'argent, suite un peu tapageuse d'un classique réalisé 25 ans plus tôt par Robert Rossen. On y découvrait alors sous les traits du même Paul Newman le personnage d'Eddie Felson dit "le rapide", jeune prodige du billard et arnaqueur professionnel, écumant en compagnie de son acolyte Charlie les académies à la recherche de "clients" à plumer. Sa stratégie : perdre jusqu'au moment ultime où il pourra revenir à l'assaut pour regagner la mise. Son but avoué : réaliser un coup de maître en battant Minnesota Fats, "le Pacha", cador incontesté du moment. Plus qu'un film sur le jeu en lui-même, cette adaptation du roman de Walter S. Tevis aux allures de polar nous fait pénétrer un milieu très fermé au sein duquel règnent bluff et argent facile. Pas besoin de cours de rattrapage sur le billard (même si ce DVD renferme, outre d'intéressants commentaires, notamment de Paul Newman lui-même, une édifiante leçon de billard) : la mise en scène pleine de sobriété nous laisse progressivement intégrer les codes et le langage d'un univers de prime abord imperméable. La magie du clair-obscur des salles enfumées opère alors. Il faudra sortir de l'intimité du rectangle de feutre et retourner dans la crue réalité représentée par la boiteuse et alcoolique Sarah, interprétée par Piper Laurie, pour voir se nouer le mélodrame. The Hustler – son titre original – est à découvrir ou à revoir, ne serait-ce que pour le simple plaisir de se laisser "arnaquer" par un Paul Newman charismatique et éblouissant qui affiche une palette d'expressions et d'émotions d'une richesse rarement égalée. --Arnaud Caire --Ce texte fait référence à l'édition DVD.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par narc le 12 juillet 2011
Format: Blu-ray
Que ça fait plaisir de voir un film bien restauré, bien propre (quasiment tout le long du film), et au noir et blanc nickel (genre le jour le plus long)!

Bref, pour un film de cet âge, une image nickelle, un son impéc (tout du moins en anglais 5.1 dts HD), des bonus intéressants et complets. Que demander de plus?

Un excellent achat (pour un superbe film qui plus est).
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Francisco TOP 500 COMMENTATEURS le 12 avril 2013
Format: Blu-ray
Transfert fabuleux. Profondeur des noirs, densité des contrastes, niveau de détails multiplié et respect du grain cinéma. La sortie pourtant discrète de ce chef d'oeuvre en Blu Ray mérite tous les éloges. L'atmosphère hypnotisante du film redouble d'intensité en HD. A revoir sans modération. Grandes prestations de Newman et Jackie Gleason. Dialogues savoureux et photographie somptueuse. Cinquante ans aprés l'Arnaqueur impressionne toujours autant. 25 ans plus tard Scorcese donnera vie à nouveau au personnage d'Eddie Felson dans La Couleur de l'Argent mais avec infiniment moins de charme. Le rythme tapageur des années 80 a moins bien veillit que le swing ennivrant des années 60.
6 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 18 décembre 2005
Format: DVD
Ce film ressemble à un mauvais livre au départ. Et on découvre un drame urbain, générationnel, d'amour, de dons, de carrière. Eddie Felson que l'on retrouvera plus tard dans la couleur de l'argent de Scorcese avec Tom Cruise dans un opus bien plus léger. Ici c'est un véritable drame. Un film qui a la rage au coeur, la douleur au foie, la blessure béante.
Etre reconnus, c'est là leur graal et leur défaite. Très belle rencontre improbable dans un café de gare .
Allez-y et (re)découvrez l'Amérique, côte est, des années 50.
Si en plus vous aimez le billard...
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
A la fin des années 50, l'arrivée de Paul Newman à la place de James Dean comme nouvelle « gueule » du cinéma et acteur principal des films de Martin Ritt (The Long Hot Summer), mais aussi de Robert Wise (l’excellent Somebody Up There Likes Me) ou encore de Robert Rossen (ce brûlot avec pour toile de fond les salles de billard allait littéralement confirmer son talent et lancer sa carrière !) marque une légère inflexion dans la mise en scène de tous les cinéastes de cette époque. La critique sociale générale et l’expression globale d’une jeunesse désabusée (très présente par exemple dans le très classique East of Eden d’Elia Kazan), disparaît progressivement derrière un symbolisme de plus en plus manifeste et une personnification de plus en plus évidente (flagrant avec L’Arnaqueur dont le titre original est « The Hustler »). En quelque sorte, le visage de Paul Newman remplaçait alors le corps de James Dean et d’un John Garfield. La transformation en sera de même avec Warren Beatty dans Lilith et Paul Newman dans le rôle de cet arnaqueur arrogant mais attachant (à ne pas confondre avec l’Arnaque de Martin Ritt). Des êtres singuliers épris de liberté, mais prisonniers de leur passion et de leur nature profonde. Plus tard, dans Hud puis Cold Hand Luke, représentatifs de cette évolution où la violence expressionniste devient sourde et disparait au profit d'un cinéma mental et intellectuel, l’acteur ne cessera de faire évoluer la représentation du héro et de l’anti-héro à Hollywood.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?