Acheter d'occasion
EUR 1,01
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Article d'occasion en excellent état.
15 d'occasion à partir de EUR 1,00
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

L'Embellie

4.6 étoiles sur 5 48 commentaires client

15 d'occasion à partir de EUR 1,00
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Calogero


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (20 avril 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Polydor
  • ASIN : B001SNXSBQ
  • Autres éditions : CD |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 48 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 125.077 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
3:49
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:28
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:11
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
5:27
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:02
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:49
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:14
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:12
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
5:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
Digital Booklet: L'Embellie
Digital Booklet: L'Embellie
Album uniquement

Description du produit

Description du produit

Emmené par « C'est Dit », et sa vidéo, « L'embellie », le nouvel album studio de Calogero. Pour ce nouvel album studio annoncé par le premier single « C'est Dit », « L'embellie », Calogero a choisi l'ouverture et la luminosité, comme en atteste la pochette définitive réalisée par l'artiste néerlandaise Ellen Kooi.

Critique

On sait la porosité qui a cours désormais entre le milieu de la variété et celui du rock au sens large : Daniel Darc écrit pour Alizée, Oxmo Puccino pour Florent Pagny, Miossec pour Johnny Hallyday...
« Emprunter » Passi au rap avait été une réussite pour Calogero, lui offrant un vrai succès populaire, que depuis, il avait du mal à réitérer. La pop française souffre depuis toujours de ce « complexe » du texte, que le successeur d’Obispo, au milieu des années 2000, tente de soigner en conviant ici la crème des auteurs qui déterminent un univers supposé consensuel pour la critique. Dominique A (trois chansons), Goldman, Grand Corps Malade (qui participe également de la voix), Marc Lavoine, Dick Annegarn (deux titres), et Kent viennent donc tour à tour offrir leurs mots au chanteur, autour d’une thématique quasi unique qui tourne autour des sentiments.
Sur ce canevas sur mesure Calogero n’a plus qu’à exercer son art de la mélodie avec ce savoir-faire qui a déjà fait ses preuves : arrangements soignés mais sans risque, voix qui part vers le ciel pour emmener l’auditeur avec elle. L’écueil, c’est qu’on reste en territoire balisé, et en cela Calogero est bien le successeur des Goldman ou Obispo, des gens qui peu ou prou refont toujours à peu près la même chanson, car ils ont un langage mélodique unique qui les fait toujours évoluer dans les mêmes lignes. On reconnaît instantanément leur couleur, et cela rappelle toujours un peu quelque chose d’antérieur de leur catalogue. Ils n’ont pas cette liberté qu’avait un Polnareff, par exemple, ou un Voulzy, sans bien sûr remonter aux Beatles. Il y a pourtant quelques pépites ici, comme « La bourgeoisie des sensations », un texte effronté de Pierre Lapointe sur un homme dont la maîtresse préfère les femmes, orchestré à grand renfort de cuivres classiques, comme l’est tout aussi brillamment « J’attends » avec des violons échevelés.
L’ensemble reste cependant très lisse, c’est un travail de spécialiste, d’entrepreneur avisé et rompu aux techniques. Mais on aimerait y trouver une pointe de folie, un déséquilibre, un peu d’humanité sans doute. De celle qu’on entrevoit dans « Nathan », chanson sur un enfant autiste, qui ouvre l’espace sur une autre dimension.

Jean-Eric Perrin - Copyright 2017 Music Story


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 5 juillet 2017
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 26 juin 2009
Format: Téléchargement MP3
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2009
Format: CD|Achat vérifié
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2009
Format: CD
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2009
Format: CD
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2009
Format: CD
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique