Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CDV Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
80
L'Enfant de Noé
Format: Poche|Modifier
Prix:5,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 11 juillet 2010
C'est toujours un plaisir sans mélange que de se plonger dans un livre d'Eric-Emmanuel Schmitt.
Une invitation sans cesse renouvelée à partager avec lui ses interrogations, ses réflexions, son humanisme, son humour, son désir d'approcher l'autre dans sa différence, sa volonté de comprendre, de s'enrichir en recherchant ce qui nous rapproche, plutôt que ce qui nous sépare.
C'est bien évidemment encore et toujours une merveilleuse leçon de vie.

A la fin de l'édition que j'ai entre les mains, Eric-Emmanuel Schmitt, répondant à une interview datée du 16 mars 2010, à une question concernant le rôle du romancier, déclare : "... pour moi, le romancier passe un contrat avec le lecteur, il lui dit: je vais t'intéresser, te prendre par la main et t'emmener dans un voyage que tu ne ferais pas sans moi ; tu aborderas des endroits nouveaux, inconnus, qui t'effraient peut-être, mais, aie confiance, je ne te lâcherai pas la main et peut-être me remercieras-tu à l'arrivée. Courageuse, délicate et ferme, telle doit être la poigne du conteur."

Mr Schmitt, comptez sur moi pour le prochain voyage, et mille fois merci pour tous ces fabuleux moments que vous me faites vivre, me faisant progresser pas à pas dans la compréhension de nos contemporains.
13 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 4 mars 2014
Un roman à recommander, encore et encore...
Pour éduquer au génocide, l'Education Nationale recommande le Journal d'Anne Franck, que je trouve, en tant qu'enseignante de primaire, trop fort, traumatisant pour de si petits enfants. Ce roman de Schmitt est parfait dans ce rôle : on y trouve tous les éléments qui font la vie d'un enfant pendant une guerre : incompréhension, restrictions, angoisse de tout ce qu'il ne comprend pas, etc. Mais tout ça est enveloppé d'une naïveté, d'une tendresse que tous ces enfants ont certainement vécues aussi dans leur malheur. Toutes les attitudes des adultes y sont présentes également : les Justes avec des tempéraments faciles ou difficiles, des méchants vraiment méchants ou qui font semblant...
Sans préjudice des questions de fond : les religions sont-elles nécessairement antagonistes ? quelle est la place du substitut parental ? quelles mémoires doit-on sauvegarder dans la catastrophe, et comment ? Ces questions sont posées simplement, sans prise de tête, et pourtant elles sont d'une prégnance impérieuse.
Un très, très beau récit, un indispensable. On en sort beaucoup plus riche de sa propre vie intérieure.
Monsieur Schmitt, vous avez donné un nouveau trésor au monde des lettres. Merci.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #11000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 23 juillet 2011
Apprendre à accepter l'autre dans sa différence, de culture, de religion, de couleur de peau : voici l'objectif fixé par le talentueux auteur Eric-Emmanuel Schmitt qui sait allier philosophie et roman.

1942 en Belgique. Joseph, un enfant juif, est laissé par ses parents à traqués dans une famille catholique qui ensuite le transfert à un prêtre, le Père Pons, responsable d'un internat qui héberge de nombreux "orphelins" juifs, aux faux papiers.

Du dialogue entre l'enfant et le prêtre naît une réflexion riche sous fond de tension, de peur, de cette sale guerre.

Le roman est très bien écrit, destiné à un public jeune recommandé pour les classes de cinquième, quatrième, troisième (enseignement général) et pour les classes de seconde, première et terminale (enseignement professionnel). Allons plus loin encore, ayant passé l'âge du lycée ; cette lecture est salutaire.

Lire dans la même veine, les récits véridiques de ces enfants rescapés de la mort dans l'excellent ouvrage qui recueillent de nombreux témoignages : Paroles d'étoiles : Mémoire d'enfants cachés (1939-1945) de Jean-Pierre Guéno. Emotion garantie. Enseignement réussi.
2 personnes ont trouvé cela utile
|11 commentaire|Signaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 6 juillet 2010
C'est toujours un plaisir sans mélange que de se plonger dans un livre d'Eric-Emmanuel Schmitt.
Une invitation sans cesse renouvelée à partager avec lui ses interrogations, ses réflexions, son humanisme, son humour, son désir d'approcher l'autre dans sa différence, sa volonté de comprendre, de s'enrichir en recherchant ce qui nous rapproche, plutôt que ce qui nous sépare.
C'est bien évidemment encore et toujours une merveilleuse leçon de vie.

A la fin de l'édition que j'ai entre les mains, Eric-Emmanuel Schmitt, répondant à une interview datée du 16 mars 2010, à une question concernant le rôle du romancier, déclare : "... pour moi, le romancier passe un contrat avec le lecteur, il lui dit: je vais t'intéresser, te prendre par la main et t'emmener dans un voyage que tu en ferais pas sans moi ; tu aborderas des endroits nouveaux, inconnus, qui t'effraient peut-être, mais, aie confiance, je ne te lâcherai pas la main et peut-être me remercieras-tu à l'arrivée. Courageuse, délicate et ferme, telle doit être la poigne du conteur."

Mr Schmitt, comptez sur moi pour le prochain voyage, et mille fois merci pour tous ces fabuleux moments que vous me faites vivre, me faisant progresser pas à pas dans la compréhension de nos contemporains.
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 27 janvier 2015
Une histoire d'une grande humanité... Amour et respect sont les maîtres mots de ce récit captivant ou un prêtre, le père Pons cache Joseph un petit garçon juif dans son pensionnat "la villa jaune". Le père Pons est un sage, sensible, juste et plein de bonté, il ne profite pas de la situation pour détourner les enfants de leur croyance, bien au contraire avec tact et tendresse il essaie de faire en sorte que chrétiens et juifs puissent s'épanouir le mieux possible vu les circonstances. Il ne favorise pas sa propre religion au détriment de la religion juive, non du tout, il les présente comme différentes mais égales. Ce livre peut être lu par tous, il nous démontre que malgré la gravité de la situation, l'amour et le respect peuvent faire des miracles.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 25 février 2013
Un roman court (lu en 2 heures) mais extrêmement intense en émotions. J'ai lu beaucoup de romans parlant de la shoah, mais celui-ci m'a beaucoup émue par la finesse des sentiments qui en ressortent. Juif ? chrétien ? la toile de fond est bien celle-là. je ne suis pas fan du tout des romans philosophiques, sur les fois des uns et des autres, mais là, une fois encore, l'auteur a su m'amener sur un terrain nouveau en combinant à la fois douceur et puissance des sentiments.

Beaucoup d'amour en ressort, mais sans jamais être gnangnan. c'est un roman intelligent, fin, particulièrement bien construit. On se laisse porter par l'auteur qui est juste exceptionnel.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 18 mai 2013
Un petit livre qui se lit vite. C'est naïf et profond. C'est certes le nième livre sur la souffrance des juifs, sur les Justes, mais l'histoire de cet enfant et de ce prêtre est magnifique. L'enfant juif découvre le christianisme, le prêtre se passionne pour le judaïsme. Le Père Pons explique avec finesse les ressemblances et les différences entre les deux religions, il se veut un sauveur comme Noë de ce qui va disparaître. Tout finit bien, Joseph retrouve ses parents, Rudy son copain, retrouve sa mère et finalement perpétuent à leur façon la foi de leurs pères.
|0Commentaire|Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 30 avril 2016
Une histoire où Eric Emmanuel Schmitt nous plonge dans la vision enfantine d'un petit garçon juif pendant la seconde guerre et où l'on retrouve la sensibilité "d'Oscar et la dame rose" mais en moins triste malgré le sujet.
Les personnages sont là aussi très attachants et émouvants.
Très joli.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 16 février 2018
Très belle histoire vraie. A lire avec plaisir.
Livre touchant et malheureusement vraie comme beaucoup d'histoires pendant la 2eme guerre mondiale.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 7 janvier 2012
Lorsque l'on commence un livre avec une thématique sur la question juive pendant la seconde guerre mondiale, on s'attend à lire des passages révelant une souffrance insoutenable et pourtant lorsque le livre se termine , on est apaisé par cette belle fin. Les personnages sont empreints d'humanité positive avec une conscience collective forte. Il n'y a pas vraiment de méchants dans ce livre qui est finalement poétique. Tout en soulignant les travers humains, c'est le meilleur qui l'emporte.
Facile et agréable à lire, je l'ai dévoré.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Oscar et la dame rose
5,20 €
La Nuit de feu
16,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici