Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 4,49

Économisez
EUR 0,11 (2%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

L'Ennemi (Littérature & Documents t. 33150) par [Remarque, Erich Maria]
Publicité sur l'appli Kindle

L'Ennemi (Littérature & Documents t. 33150) Format Kindle

4.1 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 4,49

Longueur : 96 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Concours KDP Salon du Livre


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La guerre - la Grande Guerre -, et la vie qui reprend. L’inhumanité des combats, le difficile retour à la vie civile, les souvenirs obsédants. Dans ces six nouvelles qui parurent après son exil aux États-Unis, l’auteur de À l’ouest rien de nouveau montre à quel point le militarisme et le nationalisme sont des machines à décerveler et à tuer et livre un plaidoyer sans didactisme et sans pathos contre la bêtise et l’inutilité de toutes les guerres. « Au-dessus de ces champs semblent se dresser les années perdues, les années qui n’ont pas été et que ne trouvent pas le repos – le cri de la jeunesse anéantie trop tôt, fauchée en pleine course. »

Biographie de l'auteur

Erich Maria Remarque, né Erich Paul Remark, né le 22 juin 1898 à Osnabrück, mort le 25 septembre 1970 à Locarno, Suisse, est un écrivain allemand. Son livre À l'Ouest, rien de nouveau (Im Westen nichts Neues), roman pacifiste sur la Première Guerre mondiale, connut, dès sa parution en 1929, un succès mondial retentissant et reste un ouvrage-phare sur le premier conflit mondial. Ce livre fut brûlé lors des autodafés nazis dès 1933. Remarque s'exila en Suisse, puis aux États-Unis et y obtint sa naturalisation en 1947. Un mythe, en partie propagé par les nazis, prétend qu'il s'appelait « Erich Maria Kramer » et que « Remarque » ne serait que la forme francisée de ce nom inversé.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 406 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 96 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (9 octobre 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00F4RMGVA
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°68.202 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par j-l B TOP 100 COMMENTATEURS le 17 juin 2014
Format: Poche Achat vérifié
Ce petit livre de 93 pages est composé de six nouvelles « banales » mais si vraies. Des soldats allemands qui se souviennent ou retournent sur les lieux où ils ont connu l'enfer.
- L'ennemi : nouvelle où un soldat se souvient d'une trêve et du choc de se rendre compte que l' « ennemi » est simplement un homme.
-La femme de Joseph : le retour d'un mutique - amnésique.
-Retour à Douaumont : revenir en enfer entouré de touristes ! Décalage total!
-L'étrange destinée de Johann Bartok : retour à la « maison » après quinze années de travaux forcés.
-L'histoire d'Amour d'Annette : une nouvelle toute en finesse sur une jeune veuve, mariée quelques jours à son compagnon d'enfance- lors d'une permission- tué à son retour au front. Touche un peu surnaturelle très réussie.
-Silence : retour sur un champ de bataille devenu un vaste « gisement » de métaux. Le travail des « ramasseurs » pour la plupart russes.
Six petites nouvelles écrites d'un style simple mais si juste, un condensé des traumas provoqués par cette guerre totale. Les survivants se souviennent d'une guerre où l'homme n'était pas nécessaire car c'était une guerre de matériels, de destruction totale ; l'homme était là en simple spectateur, en ridicule bétail conduit à l'abattoir car il fallait deux camps visibles et des morts en nombre.
Toute guerre est immonde mais la Grande Guerre avec ses tranchées parfois séparées par seulement vingt mètres fut stupide et inutilement sanglante !
Lire la suite ›
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Francky le 28 décembre 2015
Format: Poche Achat vérifié
Dans ce recueil de nouvelles, c'est surtout de l'après-guerre dont il est question: le difficile retour à la vie des soldats, le destin des veuves, la tragique mission des "récupérateurs de métaux"... autant d'existences brisées à jamais par cette incroyable folie. La grande boucherie de 14-18 a laissé des cicatrices qui ne se refermeront jamais tant le conflit a été abominable. La dernière phrase du livre résonne comme un glas: "Et sur ce vaste linceul, devant le martyre enchâssé dans ces horizons, le temps s'est arrêté; sur ce vaste linceul planent le silence, la douleur et le souvenir."
Un témoignage poignant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par sulpicia TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 janvier 2015
Format: Poche Achat vérifié
L’ennemi est un recueil de six brèves nouvelles de publication apparemment posthume. Contrairement à ce que l’on pourrait redouter, ce petit ensemble n’est pas tiré du fond d’un tiroir par quelque héritier ou éditeur soucieux de faire rendre tout son jus à une œuvre qui commence à se désempêtrer d’À l’ouest rien de nouveau. Bien au contraire, ces six nouvelles eussent-elles seules survécu qu’elles auraient suffi à assurer la renommée de leur auteur ; elles sont de fait de véritables joyaux où la plénitude d’une maturité d’écrivain s’exerce pour le plus grand bonheur de qui sait que la Grande Guerre à produit de l’horreur de masse et quelques joyaux littéraires.
1 commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Quelques nouvelles sur la guerre de 14 et ses conséquences. C'est moins fort qu'"A l'Ouest rien de nouveau" ou "Un temps pour vivre, un temps pour mourir", mais la nouvelle "la femme de Josef" est bouleversante. Elle décrit l'amour patient d'une paysanne pour son mari qui rentre mutique, hébété de la guerre.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique