• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'Heure et l'ombre a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Heure et l'ombre Broché – 25 août 2006

-30€ dès 100€ d’achats sur une sélection de produits reconditionnés. Cliquez ici pour découvrir les conditions de l'offre et les produits concernés.
4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 25 août 2006
"Veuillez réessayer"
EUR 19,25
EUR 4,90 EUR 0,16
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

«Souviens-toi : je t'ai expliqué déjà comment j'étais revenu la première fois. Mais je n'en avais pas assez dit pour que tu puisses comprendre ce que signifiait ce retour, ni quels étaient ses véritables motifs.
Cela a commencé par une nuit étouffante du mois de juin. La voiture tournait sur le périphérique. Quelle heure était-il ? Je ne me le rappelle pas au juste. Pas très tard, sans doute moins de vingt-deux heures. Elle et moi avions passé le début de la soirée à parler, dans le café où nous nous étions retrouvés un peu par hasard. Puis nous avions pris ma voiture. Je ne sais pas pourquoi le nom de Saint-Savin m'est revenu à l'esprit. En prononçant tout haut ces syllabes qui paraissaient imposer le chuchotement, je les trouvai irréelles.
J'ai toujours été un champion de l'oubli. Les visages et les épisodes de ma vie passée, pourtant courte, manifestent une étonnante faculté de disparition. Je n'avais plus conscience d'avoir vécu quelques saisons de mon existence dans une atmosphère de magie, à l'intérieur de ce que désignait ce chuchotement.
À cette époque, il y avait bien longtemps que je n'allais plus à Saint-Savin. Je ne songeais même plus à ce lieu qui avait tellement compté pourtant dans mon enfance que les images de ses longues plages avaient fini par incarner une éternité dont l'adolescence m'avait exilé.

Revue de presse

... En 2002, dans un violent pamphlet intitulé La Littérature sans estomac, Jourde vilipendait les fausses gloires de la littérature hexagonale, les prosateurs télégéniques, plus dignes, selon lui, d'alimenter les magazines people que les rayons des bibliothèques; dénonçait des pratiques journalistiques faites d'intérêts croisés, d'éloges inutiles. La vive polémique qui s'ensuivit lui donna l'occasion de se découvrir beaucoup d'ennemis, quelques amis, et de se faire un nom. Ironie de l'histoire, au lieu du bourre-pif germanopratin annoncé, il reçut... le prix de la Critique de l'Académie française, institution que l'on ne savait pas si prompte à dénoncer la dérive des moeurs éditoriales...

Quoi qu'il en soit, dès ce livre on devinait que le grand projet de Jourde était de ne pas simplement raconter une histoire, mais de tricoter deux intrigues autour d'un thème commun pour en explorer toutes les richesses. Ce qui est encore le cas dans L'Heure et l'ombre. D'un côté, un enfant en vacances à Saint-Savin - cité balnéaire imaginaire - est séduit par la fillette qui loge dans la villa voisine. Il n'ose l'aborder. L'admire. L'épie chaque été. La rencontre enfin. Puis, adulte, s'en éloigne sans être sûr de l'avoir conquise. Il lui restera fidèle toute sa vie, par horreur de la trivialité. Pierre Jourde déroule ses considérations sur la nature des sentiments en de belles variations proustiennes. Atmosphère qu'il contrarie par sa seconde histoire, plus fantastique, énigmatique.... (Daniel Martin - L’Express du 24 août 2006)

Une femme entre dans la mer, s'offre «de tout son corps». Le narrateur, bien des années après, se souvient : «Je sentais douloureusement chaque fraction de sa peau épousée exactement par l'eau. [...] Nul ne la posséderait jamais comme la mer la possédait en ce moment [...], personne ne se montrerait capable de la recevoir avec cet amour sans phrases.» Ces phrases-là sont de Pierre Jourde, et sur un trop court voyage, pas même trois cents pages, elles nous font rendre l'âme, nous forcent à l'abandon : subir les délices - les vertiges - d'une narration charnelle, venimeuse, obsédante.
Les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on vole au passé, qu'on exhume de pays perdus. Ou que l'on imagine, quand on est écrivain. L'Heure et l'Ombre est un roman d'amour à l'amour. Le temps disparaît, se met en apesanteur, les personnages mêlent leurs voix, cèdent à la nuit des paroles jamais prononcées. Le lecteur, piégé par tant de virtuosité narrative, devient non pas voyeur mais confident...

Jourde l'impressionniste entre dans le clan des écrivains de la littérature ardente... (Martine Laval - Télérama du 26 août 2006)

Universitaire et pamphlétaire, Pierre Jourde livre un récit romanesque et mélancolique. Très proustien !

Pierre Jourde n'a pas fini de nous surprendre. On l'a découvert en pamphlétaire (La littérature sans estomac), puis en romancier sarcastique (Festins secrets). Il fit aussi parler de lui l'an passé à l'occasion d'un curieux conflit de voisinage : certains autochtones décrits dans son beau Pays perdu n'auraient, dit-on, guère apprécié ses évocations... Histoire peut-être de gommer cette image de provocateur, Jourde revient avec un roman mélancolique qui, s'il ne prête pas le flanc à la polémique, n'en est pas moins une splendeur. Un récit à fleur de peau, où les réminiscences et les rêves éclaircissent tant bien que mal le socle de la réalité. (Baptiste Liger - Lire, septembre 2006)

En somme, Pierre Jourde est un rêveur qui s'est fait une tête de cogneur. Si le pamphlétaire partage, avec Huysmans, la détestation d'une époque composée «de sacripants et d'imbéciles», c'est pour mieux exprimer, dans ses romans, ses passions inactuelles, entretenir ses chimères et dessiner ses géographies imaginaires. Après «Pays perdu» et «Festins secrets», Pierre Jourde persiste donc à écrire à rebours. Il soigne d'autant plus son style qu'il est sans illusions : «J'ai compris assez vite qu'il est trop tard pour la littérature. Elle n'a rien à faire dans ce monde. Au mieux, c'est une survivance culturelle, une marque de standing...» C'est donc pour lui seul, et une poignée de «cinglés», de «maniaques», qu'il veut encore croire à la magie du paradis perdu, à l'amour absolu et à la modernité de Nerval.
[...] «L'Heure et l'ombre» est un beau roman noir, parfaitement inactuel. Le narrateur digresse, dérape et prend son temps. Il est vrai que la gérontologie est sa spécialité. C'est un désespéré tranquille, un romantique froid, dont la jeune vie est déjà peuplée de fantômes. Avec une rigueur feinte, il mène contre l'oubli une enquête promise au non-lieu. Au terme de ce voyage enchanté, c'est Nerval et Huysmans que Pierre Jourde, fraternel, semble retrouver. Pour l'occasion, il ouvre une bouteille de chasse-spleen. En effet. (Jérôme Garcin - Le Nouvel Observateur du 7 septembre 2006)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Idées cadeaux de Noël
Idées cadeaux pour les enfants, les passionnés de high-tech...et plus encore! Retrouvez notre sélection rien que pour vous.

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Kittynette TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 15 octobre 2010
Achat vérifié
Quand on a découvert Pierre Jourde, on ne peut plus se passer de lire tous ses livres : voici l'écrivain du XXI ème siècle tant attendu.
"L'heure et l'ombre" est le roman de la nostalgie mélancolique, où la vie rêvée s'est arrêtée à l'ombre d'une petite fille dont s'est épris le narrateur quand il était lui aussi enfant.
Sa hantise est de la retrouver, en retournant à Saint Savin, là où il passait jadis ses vacances.

On sera d'abord surpris par l'étrange parcours et les péripéties, nombreuses, qui semblent autant d'hésitations et d'explications pour arriver au but.
Des personnages sortant de l'ombre, fantomatiques, dont on se demande s'ils sont réels ou imaginaires, semblant tour à tour être des doubles d'autres personnages, servent de support à l'histoire, en apportant du mystère et de l'acuité à cette atmosphère onirique . Le lecteur se laisse volontiers emporter par cette rêverie, ce besoin de retourner au passé coûte que coûte mais qui se poursuit néanmoins dans un présent qui se dérobe toujours. D'ailleurs, tous les personnages se dérobent eux-mêmes, comme pris dans une ombre, comme s'ils n'étaient pas dans l'heure présente. Qui est donc cette Sylvie, si belle, parfaite et envoûtante dont s'est épris le narrateur ? Et qui sont donc tous ces personnages, qui nous entraînent dans un labyrinthe incompréhensible ?
Lire la suite ›
5 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par L. Pierre TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 21 mars 2009
Pierre JOURDE, que je considère comme l'un des écrivains français majeurs de notre temps, nous sensibilise, avec le regard impitoyable qu'il porte sur notre société et ses dérives, à différents sujets comme la marginalité et la pauvreté en milieu rural (un de ses thèmes chers), la précarité de la vie étudiante, les "charmes" de la médecine de campagne, la grande médiocrité de la presse régionale et la complexité du rapport amoureux. C'est toujours de la grande littérature, décapante à souhait, mais on est parfois largué par tant d'érudition (j'ai du sortir plusieurs fois le dictionnaire : qui connait, entre autres, le qualificatif d'hypnagogique, à propos de rêverie...). C'est un peu énervant de devoir se lever en pleine nuit ou de prévoir d'apporter le dictionnaire à portée de mains quand, comme moi (et sans doute une grande partie des lecteurs) on profite de ses insomnies pour se cultiver et accessoirement retomber dans les bras de Morphée (cliché!).
Cependant, cette multitude de thèmes fait un peu fourre-tout et le livre n'a pas la force, ni la violence des 2 chefs d'oeuvre que sont "Pays perdus" et "Festins secrets" (que tout futur professeur se devrait d'avoir lu!).
Pierre JOURDE s'assagirait-il avec les ans ? En tout cas, je reste un inconditionnel pour la qualité de l'écriture ainsi que la concision et la force de certains passages (notamment la description jouissive de l'enfant-roi, dénommé ironiquement "le poème", du couple chez lequel le personnage principal du roman est invité, à l'occasion d'un dîner).
2 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?