undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
4
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage qui m'a permis de mieux comprendre la manière d'apprécier la peinture, surtout celle contemporaine, non figurative.

"(...) le propre du visible est d'avoir une doublure d'invisible au sens strict, qu'il rend présent comme une certaine absence."

Poursuivons les citations pour éclairer la pensée de ce grand philosophe :

"(...) puisque le tableau n'est un analogue que selon le corps, qu'il n'offre pas à l'esprit une occasion de repenser les rapports constitutifs des choses, mais au regard pour qu'il les épouse, les traces de la vision du dedans, à la vision ce qui la tapisse intérieurement, la texture imaginaire du réel." (p 24)

A propos de l'instant du monde que Cézanne voulait peindre :

"Essence et existence, imaginaire et réel, visible et invisible, la peinture brouille toutes nos catégories en déployant son univers onirique d'essences charnelles, de ressemblances efficaces de significations muettes." (p 35)

"L'espace est l'évidence du où" (p 47)

Sur le dédoublement de la vision :

"Ainsi la vision se dédouble : il y a la vision sur laquelle je réfléchis, je ne puis penser autrement que comme pensée, inspection de l'Esprit, jugement, lecture de signes. Et il y a la vision qui a lieu, pensée honoraire ou instituée, écrasée dans un corps sien, dont on ne peut avoir idée qu'en l'exerçant, et qui introduit, entre l'espace et la pensée, l'ordre autonome du composé d'âme et de corps. L'énigme de la vision n'est pas éliminée : elle est renvoyée de la "pensée de voir" à la vision en acte." (p 54)

Remarquable ouvrage clair, concis, dont une excellente synthèse est donnée par Jean Lacoste dans le Que Sais-Je La Philosophie de l'art.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2002
Dernier texte, très court, achevé par Maurice Merleau-Ponty, L'oeil et l'esprit est une méditation alerte et profonde sur la peinture et la vision qu'elle suppose. Travaillant ainsi l'idée d'un rapport visuel original à l'apparence, s'opposant, dans un long chapitre à la compréhension cartésienne de la vision, Merleau-Ponty en arrive à mettre en valeur l'ancrage de l'artiste peintre, dont Cézanne est l'emblème, dans la profondeur de ce qui apparaît. Un texte indispensable et assez facile d'accès.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2016
Un petit livre intéressant. La peinture vue sous un autre angle. Contrairement aux scientifiques, la peinture peut être vue d'un point de vue plus bouddhiste. Le geste de peindre, la sensation de voir sont les aspects essentiels qui sont étudiés dans ce livre. Et la ligne, les couleurs, la perspective ou non deviennent des outils utilisés par le peintre qui traduit sa perception visuelle en une application sur une surface plane et limitée.
Pour ceux qui sont intéressés par la peinture, acte de peindre et pas uniquement le résultat.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2004
Apothéose en un certain sens de la démarche phénoménologique, cette réflexion sur la peinture est inégale: tout ce qui concerne l'acte de voir est intéressant et fécond, même si Merleau-Ponty ne pose pas la question cruciale : qu'est-ce que voir un tableau?, mais celle plus restrictive de la couleur et de la forme comme interface et même enlacement de deux subjectivités. Par contre, dès qu'il s'aventure à spéculer sur les intentions des peintres, l'auteur tombe dans tous les travers des non-techniciens qui outrepassent leur champ de compétence... Au regard de ce qui s'est écrit par la suite sur les usages sociaux de l'art en général ainsi que des écrits de peintres réfléchissant sur leur propre pratique, ce texte apparaît plus daté que véritablement stimulant.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles