undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
28
4,2 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce quatrième tome de La Société est une nouvelle fois une réussite. D’abord parce qu’Angela Behelle nous emmène toujours là où on ne s’y attend pas ! Tous les tomes diffèrent les uns des autres, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Ensuite parce que le personnage de la Gardienne de l’Oméga est tout simplement génial !
Jusqu’à présent, chaque tome avait pour sujet principal les relations passionnées, compliquées et extrêmes des héros ce qui donnait une dimension très érotique, qui absorbait tout le récit. Ici, les choses sont différentes, l’intrigue passe au premier plan et s’agrémente d’érotisme à la sauce Angela Behelle. Que du bonheur !
Tout est pensé au millimètre près, rien n’est laissé au hasard. L’intrigue est passionnante et on se laisse porter du début jusqu’à la fin par les évènements. Les scènes de sexe, hot, érotiques, peu importe comment on les nomme, s’intègrent parfaitement à l’histoire toujours dans un souci d’ouvrir à la sensualité, à l’extase et au plaisir.
Autre changement, et pas des moindres, ce tome nous présente notre première héroïne du côté de La Société. Jusqu’à présent, tous les héros membres ou dirigeants de La Société étaient des hommes. Cette fois c’est une femme qui est au centre du réseau, avec un rôle important, elle est la femme de la situation. Et quelle femme !
Le héros masculin, Liam, va avoir un rôle particulier dans ce tome. Je ne vous en dis pas plus mais Mesdames, apprêtez-vous à rencontrer un personnage qui d’abord ne vous laissera sûrement pas indifférentes mais en plus qui a cette faculté de répondre à quelques-uns de vos fantasmes. Chut, chut, chut ! Je vous laisse le découvrir par vous-même.
Et lorsque l’on parle de personnages masculins, je ne peux omettre de vous signaler que notre sexy, beau, pervers et charismatique Alexis fait son grand retour, et Mesdames… vous allez en pâlir d’envie, ou de rage, au choix !!
En résumé, encore un excellent tome, qui nous ravit, nous surprend une nouvelle fois et qui marque certainement un cap, un tournant dans l’activité de La Société.

si vous voulez lire la chronique complète c'est par ici:

[...]
55 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2013
Dévoré en une journée tellement ce livre est bien. J'adore les histoires de la société de l'oméga. Même si mon préféré reste le 1er, celui ci est indéniablement réussie.
Sexe, amour, fraternité,amitié ce livre est vraiment super sympa a lire. Merci a l'auteur et en espérant en lire plein d'autre
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce tome est tout bonnement magnifique. On part dans un autre registre que les précédents. Dans celui-ci, l'intrigue passe avant la passion et l'érotisme, même s'ils sont très présents mais d'une toute autre manière. Tout est bien dosé, l'enquête est passionnante; les scènes d'érotisme sont bien intégrées dans le déroulement de l'histoire; les révélations sont au compte goutte et les personnages sont à la hauteur.
Lou est une femme à qui la vie, mais surtout Jacques Duivel lui ont offert une seconde chance. Après des erreurs du passé, elle a su devenir cette femme forte, indépendante et sûre d'elle. C'est la première fois que l'on a un personnage féminin qui fait partie de la Société. Nous retrouvons nos anciens protagonistes comme Alexis, et c'est un plaisir de voir l'évolution de leur relation. Je laisse le mystère autour du personnage masculin, que vous allez découvrir, sexy, attachant, tout du fantasme parfait.
Un quatrième tome excellent, et qui nous fait découvrir un nouveau côté de la Société que l'on avait peu vu jusqu'à maintenant. La fin nous présage une suite avec un nouveau tournant pour la Société. Suite au mois de juin 2015.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
N'y allons pas par 4 chemins, c'est la première fois que je suis déçue par un livre d'Angela Behelle...

Je n'ai reconnu ni sa plume ni sa verve sexy qui faisaient mon bonheur depuis 3 tomes. Son histoire est plate, les scènes très tiédes et l'intrigue franchement inintéressante.

Bref, n'en jetez plus, mon côté optimiste reprenant le dessus, je suis sure qu'Angela n'a eu qu'un petit moment d'égarement et reprendra les tomes suivants sa fougue qui m'avait tant plue précedemment...

Allez, j'y crois et gage de ma fidélité, je donnerai prochainement la chance à un autre de ses livres...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Qui n'est pas déjà été dit par les très nombreuses lectrices de cette série sulfureuse mais non dépourvue de sentiments d'Angela Behelle. Sans hésiter je me suis de nouveau laissé entraîner dans le monde sensuel et interdit de cette société si particulière que cette auteure a créé. Elle réussit l'exploit de renouveler sans cesse, tome après tome une histoire avec la même magie tout en conservant comme point d'ancrage cette Société si mystérieuse mais si fascinante.

Ce tome quatre avec un fil conducteur plus axé sur l'intrigue nous fait vibrer avec deux nouveaux personnages très attachants. J'ai aimé ce personnage féminin si différent des précédentes héroïnes bien dans son corps et dans sa tête. J'ai adoré son alter ego Liam si mâle et si troublant et je me suis laissé porter par la plume tendre et sensuelle de l'auteure qui sait si bien faire monter la tension avec raffinement. En quelques mots seulement je dirais que ce récit est:

Génial
Additif
Romantique
Distrayant
Intrigant
Enflammé
Naturellement passionnant
Ne pas le rater...
Épicurien

L'
Onirique
Mystérieux
Érotique
Grisant
Ardent

A quand le tome 5? je suis preneuse
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2013
je dirais pas que c est celui qui ma fait le plus vibrer des quatre même si je l est aprecier.
le personnage de lou ne s abandonne pas assez a mon gout trop de retenu face a liam qui lui s abandonne completement les scenes de sexe sont pour ma part assez banal et manque de passion meme si elle reste tres sensuelle et agreable nous sommes quand meme loin du torride don angela nous a habituer
la passion est la mais elle ne balaye pas tout sur son passage comme dans le premier et le troisieme qui on reussis a me tirer des larmes de desespoire
bref il ce lis d une traite et avec beaucoup de plaisir malgres tout j ais largement preferer le trois apres le un il viens donc en trois car celui que j ais le moins aprecier c est le deux
je vais attendre avec impatience le prochain bien sur
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans le tome 4, on plonge plus véritablement dans l'univers de la Société. On découvre cette fois l'un des rouages les plus important de l'organisation, la "gardienne de l'oméga", la jeune fille qui s'assure des dossiers sur chacun des membres de la Société. L'espionne de l'ombre. La protégée des Duivel.
On va justement retrouver les Duivel, qui commencent à prendre doucement leurs distances, apportant également une note plus grave, plus sombre au roman.
Lou va devoir enquêter sur un réseau qui semble se constituer et sérieusement menacer la Société et ses membres. Mais l'enquête de Lou va l'amener à croiser la route de Liam, et le chasseur pourrait bien devenir la proie.
J'ai moins aimé cette intrigue, même si le côté plus noir m'a plu. De plus, le fait que l'auteur n'hésite pas à donner de l'importance à une femme est plaisant, néanmoins le schéma se répète avec un dominant et une plus soumise. La fin confirme d'ailleurs cet état de fait en revenant à une trame plus classique.

Le point commun de toutes ces histoires, outre les trames classiques des romances érotiques, c'est bien le style de l'auteur. Le vocabulaire est toujours le même, les tournures de phrases et les expressions se retrouvent toutes les 20 pages en moyenne ce qui fait qu'après 4 tomes je n'en pouvais juste plus. Outre le fait que ce soit d'un niveau familier et cru, j'ai eu beaucoup de mal avec le fait que l'auteur insiste lourdement sur certains points. Parler de relations sexuelles, orales ou non, ce n'est pas évident parce qu'il faut éviter de faire toujours la même chose et de sombrer dans la routine. Mais ce qui est valable dans le couple l'est aussi dans une série. Du coup les héroïne qui "s'ouvrent" à la sodomie, avec les mêmes mots/expressions, les descriptions de fellations qui se ressemblent toutes etc. (le pire ? toutes les héroïnes sont des femmes fontaines et trop d'insistance sur ce fait m'ont fait remarqué que d'un point de vue technique, ça mouille et que si l'auteur essaye de s'occuper de ce détail parfois, c'est souvent qu'elle l'oublie !). J'avoue que ça fait beaucoup. Il n'y a pas de variété et cette insistance lourde a plus eu tendance à m'agacer qu'autre chose. Le style est assez simple et directe mais je pense que le but principal de ce genre de littérature ce n'est pas ça non plus, mais plutôt les scènes sensuelles, qui, en elles-mêmes, tiennent leurs promesses.

Pourtant en soi ce sont des histoires qui ne sont pas "mal" et qui ont des bons points (j'avoue avoir préférée l'histoire n°3 pour son héroïne plus assumée et prête à faire ce qu'il faut, quitte à souffrir, en restant réaliste et lucide sur le monde et sa place dans ce monde).
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2016
Ce nouveau tome de La Société est une nouvelle fois divinement bien écrit. Angela a fait de ce 4ème tome une réussite.

Cette fois encore, Angela nous emmène toujours plus haut, toujours plus loin dans le monde intime qu'elle a créé.
Elle nous surprend comme toujours par sot audace, ses mots et à chaque nouvelle lecture nous entraine dans des endroit où on ne s'y attend pas.

Comment parler de ce 4ème tome, sans dévoiler tout ce qui fait le charme de l'histoire.
La Gardienne de l'Oméga est très différent des autres tomes qu'Angela nous a fait découvrir. Il es plus sombre, plus dur non pas par les scènes de sexe, mais par l'histoire en elle même.
Ce qui fait la différence ici, c'était que jusqu'à présent, tous les tomes avait pour sujet principal des relations compliquées voir extrêmes, ici le sexe passe en second plan pour laisser l'intrigue prendre tout l'ampleur qu'elle mérite.

Encore une fois Angela ne déroge pas a la règle. Elle est tout aussi machiavélique et manipulatrice que ses personnages.
Tous ce que l'on prend pour acquis aux premiers chapitres est totalement différent du final et chaque tome joue sur cette ambiguïté que seule Angela maitrise a la perfection.

Ici la sensualité, l'érotisme et les scènes de plaisir sont à la fois discrets et hot. Ce jeu du chaud/froid, avec des personnages tout aussi sexuels qu'attachants nous donne des perspectives de lectures qui ne nous laissent pas sortir indemne.

De plus, les personnages que l'on a rencontrés au fil de nos précédentes lectures joues un rôle important ici et on ne peut que les aimer encore plus.

Encore une fois, cette nouvelle lecture m'a donnée extrêmement chaud avec Liam ce nouveau personnage principal.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Qui est réellement Lou ?

Peut-on allier "une vie normale" en vivant comme une ombre ?

Qui a détourné les rouages de la société ?

Qui est réellement mis à nu la société ou Lou ?

Pour ce tome je ne sais vraiment pas comment vous le présentez sans pour autant dévoiler un ou deux éléments du livre. Sincèrement je vous prie de m'en excuser.

Dans ce quatrième tome Angela Behelle nous entraîne dans les profondeurs de la société. La partie la plus secrète, nous rentrons dans la zone de sécurité, là où tout se passe : Tous les dossiers où tous les membres sont mis à nu, aucun secret, tout est dévoilé.

Nous découvrons par qui et comment sont organisées les enquêtes préliminaires devant protéger la société.

Lou est une femme de l'ombre, celle que personne ne connait, une personne sans identité, sauf pour sa "famille" proche. Son intégration à la société est tout simplement différente, elle est un mélange d 'Arsène Lupin et Sherlock homes du XXIème Siècle. Sa discrétion et sa capacité à s'infiltrer dans tout milieu font sa force. Elle est tout simplement le premier rempart pour pénétrer dans la sacro-sainte organisation "La Société", une seule erreur, un seul oubli, peut mettre en danger tous les rouages mis en place, pour protéger l'anonymat de cette fondation secrète.
Qui est-elle ?

On ne sait pas, elle a de multiples facettes, de nombreuses personnalités, elle est personne et en même temps elle ne demande qu'une chose être enfin elle-même. La nouvelle mission que lui confie la société, va peut-être l'ébranlée plus qu'elle ne pensait.

A travers une enquête passionnante l'auteure a su nous dévoiler et surtout nous a permis d'infiltrer l'âme de la société. En effet Lou est le pivot central, sans elle tout peut basculer. Pour être sincère dans la conception de l'histoire, elle est celle qui est le plus intense, nous frissonnons et nous enquêtons pour découvrir: qui et pourquoi , cependant j'ai ressenti moins d'empathie et de sensibilité avec les protagonistes de ce livre. Surement parce que l’enquête a pris le dessus. L'érotisme et la passion dévorante que pourra entretenir Lou je l'ai fait passer au second plan.
Je me suis laissé beaucoup plus emporter par le changement de comportement et la fragilité que nous laisse entrevoir Alexis Duivel. Enfin nous apercevons une faille, une faiblesse qui le rend plus humain, il en est même attendrissant.

L'auteure va vous transporter à travers une ambiance sombre, presque masculine. Une intrigue fluide, efficace où les indices se présentent à un moment précis, pour vous laisser le temps de faire vous même votre propre enquête et tenter de trouver le ou les responsables, de la soudaine fragilité de l'organisation. Attendez vous à ouvrir les portes de l'ombre de la société, qui va désormais manœuvré différemment, l'organisation va s'ouvrir au monde de la nuit et offrir à ses membres de nouvelles perspectives.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2013
Ce tome 4 ne déroge pas à la règle, il est tès bon, bien écrit et nous découvrons les rouages parfaitement huilés de cette Société secrète. Dans cette suite, l'intrigue et l'action prennent le dessus sans oublier toutefois les sentiments très forts qui vont unir nos héros. Le personnage de Lou m'a séduite car on apprend d'où elle vient, son parcours et on comprend mieux d'où elle puise cette force et ce caractère. Quant à Liam, ses allures de beau gosse, riche, intelligent et musicien de sucroît vont quelque peu bouleverser la vie de Lou. C'est chaud et sensuel mais plus soft que les précédents tomes, pas de jeux pervers ici mais une réelle attirance entre eux. Nous retrouvons également un Alexis moins charismatique, plus accessible, un brin protecteur envers Lou, j'ai vraiment apprécié son rôle dans l'histoire. Bref, pour celles et ceux qui connaissent cette série, il ne faut pas hésiter et pour les autres, l'univers sensuel d'Angela Behelle ne peut pas vous laisser indifférent....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)