Cliquez ici Cliquez ici CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
6
3,8 sur 5 étoiles
La Naissance du purgatoire
Format: Poche|Modifier
Prix:9,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


le 10 avril 2015
Comme la plupart des livres de le Goff, irréprochable et fascinant.
A lire avant / après le Nom de La Rose de Eco.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2017
Ce livre est une extraordinaire analyse historique et religieuse à propos de la naissance du Purgatoire dans la religion chrétienne..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2017
Le livre est bien arrivé. Peut-être un peu plus usé que prévu, mais c' était un bon prix tout de même.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2016
Cet ouvrage est du Jacques Le Goff pur jus avec sa marotte bien connue : la spatialité. Où se trouve le purgatoire? Près de l'enfer, près du paradis, sur terre, sous terre? On apprend une foule de choses dans ce livre, des choses qu'on ne lit pas ailleurs. On appréciera l'ordre chronologique retenu par l'auteur : il semble indispensable pour comprendre la pénétration, plus aigüe au fil du temps, de ce concept de châtiment.
Nulle part, Jacques Le Goff ne souligne l'aspect marketing du purgatoire : pour sortir les âmes de ce lieu de purgation, le moyen le plus efficace est de faire dire des messes, donc de payer l'Église (!) Peut-être notre historien pense-t-il que le lecteur fera le raisonnement lui-même...
De même il y a une question qui ne semble pas se trouver dans les analyses profondes de nos ancêtres du Moyen Âge (et dont Jacques Le Goff ne parle pas non plus) : si des morts sont au purgatoire pour se purger de leurs fautes avant d'aller au paradis, ce doit être, au moins pour une partie d'entre eux, parce qu'ils ont nui aux autres. Dès lors, pourquoi les vivants, et parmi eux des gens qui ont sûrement été victimes de leurs agissements coupables, devraient-ils prier pour eux? Visiblement ni Grégoire le Grand, ni Thomas d'Aquin n'ont pensé à ce problème.
Néanmoins c'est un excellent bouquin qui expose par le menu une partie méconnue de l'âme médiévale. On ne peut que recommander.
Sur le plan pratique, comme d'autres commentateurs le soulignent, la police de caractères est assez petite, et encore plus dans le récit des visions (qui sont pourtant des petits bijoux de récits médiévaux).
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2015
Le sujet est passionnant, c'est Le Goff, rien à rajouter.
Mais il n'était pas prévu que ce soit imprimé en si petits caractères et là, c'est la galère ...
Ne pourrait-on pas avoir à l'avenir une petite note là dessus dans la présentation des ouvrages ?
Je ne suis sûrement pas la seule à vieillir !
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
désolée de devoir mettre une seule étoile qui correspons à je déteste car ,en fait,je ne l'ai pas encore lu.
88 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

L'Homme médiéval
10,80 €
L'An Mil
10,40 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)