Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 février 2015
Super film, très académique dans sa construction mais plutôt vraisemblable dans sa progression malgré deux trois ellipses un peu gênantes, accélérant l'aspect rebelle de nos amis simiesques. Le film est long mais paraît court et le final laisse présager le deuxième épisode. Le film ne laisse toutefois pas sur sa fin mais annonce une suite prenante.
Le bluray n'est pas ici dans une édition exceptionnelle mais qu'importe, le contenu prime !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2017
Un reboot intéressant qui vient apporter une nouvelle vision et quelques réponses à l'oeuvre originales. Un bon casting et une oeuvre inattendue qui se laisse savourer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2012
Étant fan de SF j'étais plus qu'impatient de découvrir ce film et quelle claque ! Les effets visuels sont juste hallucinants, le réalisme des primates fait froid dans le dos. En fait on y pense même pas tellement c'est bien fait ! Les mimiques incroyables de César font qu'on s'y attache immédiatement (Andy Serkis est encore une fois parfait). L'histoire passionnante alterne émotion et action avec brio, quelques clins d’œil en prime. Excellent film !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2014
superbe édition steelbook, image magnifique, les expressions du singes sur le visage vaux le détour, préfère cette version à l'ancienne
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Alors voilà l'un des films qui m'a le plus impressionné en cette année 2011, et il ne reste pas beaucoup de temps pour me faire changer d'avis...

Proposée dans un superbe coffret métal, cette 1ère réalisation de grande envergure pour Rupert Wyatt, plutôt inconnu jusque là, est une franche réussite, et cela à plusieurs niveaux.

La mythologie de la planète des singes tout d'abord, parfaitement respectée par ce film, qui est même bourré de petites références à l'original de 68 (reportage télé sur le décollage d'Icarius, 1ère page de journal « Lost in Space ? ») et le réalisateur s'est donc attaché à nous proposer un spectacle dans la « prétinuité » (ouh le beau néologisme ;-) ) de ce que nous avons déjà vu... En cela déjà, c'est appréciable !

Il ne faut pas oublier de saluer les scénaristes Rick Jaffa et Amanda Silver (qui a notamment écrit l'excellent thriller La Main sur le berceau) ! Ces 2 là se sont déjà croisés à l'écriture de The Relic, film d'horreur plutôt sympa ! Mais pour en revenir à nos origines, cette écriture est brillante ! On en apprend finalement beaucoup, et je ne vais pas aller plus loin, je ne voudrais pas spoiler... Mais je trouve que le déroulement du scénario est excellent.

Le jeu des acteurs est correct, James Franco, qui empile les tournages à vitesse grand V actuellement, nous propose une prestation de qualité, mais les véritables héros de ce film, ce sont bien sûr les singes, au 1er rang desquels Caesar (j'en profite pour saluer l'extraordinaire performance d'Andy Serkis, Grand Maître de la Motion Capture puisque déjà interprète de Gollum dans LOTR) et cela m'amène sur le grand attrait de ce film : les effets spéciaux et la magique Motion Capture (déjà utilisée, évidemment, dans Le Seigneur des Anneaux, dans Avatar ou dans La légende de Beowulf pour ne citer que les plus célèbres).

Mais ici, dans ce film mêlant beaucoup plus de décors naturels que dans Avatar, elle prend une tout autre dimension... elle devient magique... C'est sans commune mesure avec la création et intégration pure d'effets spéciaux, pour exemple, en motion capture, l'acteur « réel » peut s'adresser directement à l'acteur « effets spéciaux », les yeux dans les yeux, le rendu après intégration du singe est exceptionnel, par opposition, par exemple, au Jar Jar Binks de Star Wars La Menace Fantôme, lorsque les acteurs s'adressent à lui, des fois, on a l'impression qu'ils regardent à côté ou au dessus de lui... C'est gênant...

J'en arrive tout naturellement sur le Bluray :

L'image :
L'intégration des effets spéciaux est extraordinaire, et même le transfert HD ne parvient pas à mettre en doute la qualité des effets spéciaux, car souvent la HD est impitoyable et les fait ressortir de façon grotesque. Ici, rien de cela, ils sont parfaitement intégrés et on n'y voit quasiment que du feu ! Il est vrai que la qualité de cette intégration est aidée par le fait que l'image n'est pas des plus propres, beaucoup de petits défauts (jusque dans la définition de certains plans) apparaissent mais cela répond à la volonté du réalisateur de faire un film à l'aspect réaliste, et non pas un empilement ultra numérique et totalement stérile, et le résultat est franchement superbe.

Le son - VO DTS HD MA 5.1 et une VF DTS :
Je commencerai par le mixage, tout à fait exceptionnel... Les surrounds sont totalement optimisées et on profite d'un grand spectacle sonore, sans overdose, avec un mix qui nous place en totale immersion dans le film ! Comme pour les effets spéciaux, c'est magique ! Les grands effets du film sont tonitruants (hurlements de singes, déplacements dans les arbres, pluie etc.) et les basses ne sont pas en reste ! On regrette évidemment l'absence de VF HD, et même si je souligne que la VF bénéficie du même mixage et donc du même placement des effets surrounds, en terme d'impact et de puissance, elle ne tient pas la distance avec la superbe VO.
En conclusion, l'un des meilleurs de la mythologie Planète des Singes, on retrouve l'écriture brillante qui a servi l'original, en y ajoutant les effets spéciaux derniers cris, le tout pour 1h45 de spectacle total, conclu par un générique de fin excellent ! (ne le coupez pas tout de suite, il y a encore un scénette !).

Enfin, je ne serai pas tout à fait complet si je ne précisais pas qu'il y a des bonus passionnants, notamment sur le travail d'Andy Serkis et donc sur la Motion Capture, à voir absolument !

Film : 4.5/5
Image : 5/5
Son : 4.5/5 (- 1/2 point pour la VF non HD...)
0Commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2017
La SF à travers la littérature, regorge d'histoires qui nous montrent les catastrophes que peuvent engendrer nos actes, comme aujourd'hui avec la multiplication des recherches sans précaution sur l'IA. Ce film nous le montre à travers un autre focus, la recherche médicale à cause des profits que cela peut produire.
Rebooter la franchise de La Planète des Singes, après l’échec artistique de Tim Burton en 2001, n’était pas évident. Les scénaristes ont choisi de traiter l'origine de la situation et cela de manière brillante et intelligente. Restait à le transposer à l’écran.
Pari réussi par Rupert Wyatt qui nous livre un film dur mais plein d'humanité mais pas forcement du coté où on l'attend. Ce qui est bien, c'est que le réalisateur prend son temps pour nous montrer le cheminement des faits, l’évolution de Cesar. Cela n’altère en rien la dynamique, le rythme du film. La montée en puissance de l'action qui va nous mener à un dénouement que l'ont sait inéluctable, est particulièrement bien maîtrisée. Le réalisme est constant, ce qui n’était pas évident. En cela le travail d'Andy Serkis dans le rôle de César est exceptionnel. On peut le voir de manière explicite dans les scènes coupées qui n'ont pas été truquées. Coté SFX, la Motion Capture atteint un niveau proche de la perfection. Le film comporte aussi une très belle photo d'Andrew Lesnie (SDA) et une belle et lyrique composition musicale signée Patrick Doyle.
Un film où l’émotion, le drame, la peur, la révolte sont admirablement montrés. Un excellent film.

Bluray: Belle copie avec une VOSTF DTS-HD 5.1 dynamique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2011
Remontant aux origines de la saga imaginée par P.BOULE dans les années 60, ce second film de R.WYATT est brillant à plus d'un titre. D'abord, un scénario intéressant et imaginatif où la dimension psychlogique n'est pas absente, donnant ainsi des contours intéressants à l'archétype du blockbluster estival. Ensuite, pas de temps mort tout au long des 2 heures que vous ne verrez pas passer, avec un lent crescendo simiesque jusqu'à l'assaut final sur le pont de SAN FRANCISCO (sacrément bien foutu sur le plan technique d'ailleurs...). Enfin, last but least, le formidable jeu d'A.SERKIS qu'on ne voit jamais, mais qui est de toutes les scènes...Grâce à la technique de "performance capture", les acteurs chimpanzés jouent en "réel" dans les vrais décors avec les "vrais" acteurs. A ce titre, A.SERKIS (qui excellait déja à l'époque de GOLLUM du seigneur des anneaux) nous livre une composition tout en finesse malgré le masque digital. Littéralement bluffant ! A se demander à quand le premier oscar pour un acteur digital ? Car, disons-le clairement, autant le jeu des acteurs "réels", J.FRANCO en tête, est relativement plat ; autant celui des chimpanzés, et notamment des meneurs, est étonnant de justesse et de sensibilité, le tout servi par des effets spéciaux remarquables. Ajoutez-y une réalisation virvolante et bien maîtrisée, avec des plans séquences techniquement parfaits, et vous avez les clés de la réussite annoncée pour ce film à gros budget. Je passe sur la trame philosophique du "jusqu'où iront-ils ?" (nous, bien sûr, les humains) et de la parabole sur les esclavagismes modernes, somme toute assez convenus, mais guère éloignés d'un futur possible. Alors, écoutons, et surtout allons voir, cette voix de la ... sagesse.
33 commentaires| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Des expériences sur les chimpanzés tournent mal, amenant notre Terre à devenir la Planète des singes. Vous vouliez voir un bon film de science-fiction ? C'est l'été, vous aurez un film d'action. Plutôt que de prendre son temps, et de chercher à entretenir le frisson du spectateur lorsque la conscience des singes s'éveille, le réalisateur a préféré accélérer la cadence, alors que le coeur de son film résidait là, dans cette humanité déplacée qui nous fait souhaiter, au final, l'éradication de notre propre espèce.

Un bon film d'action, donc, au scénario prévisible, avec un personnage féminin qui ne sert à rien, quelques scènes intenses et des effets spéciaux parfaitement intégrés. Ceux qui s'en sortent le moins bien sont finalement les acteurs humains, dont le jeu paraît fade à côté de celui des créatures numériques, tant les chimpanzés frôlent la perfection, dans leur regard, leurs mouvements, leur démarche. On s'attend à tout moment à les entendre chanter du rap !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2017
Pas une histoire poussée, mais on passe un bon moment et c'est le plus important.

Donc je le recommande !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hop, je mets mon avis bluray ici aussi ;-)) (aussi car déjà sur le superbe Bluray coffret métal avec 1 h de bonus inédits)

Alors voilà l'un des films qui m'a le plus impressionné en cette année 2011, et il ne reste pas beaucoup de temps pour me faire changer d'avis...

Cette 1ère réalisation de grande envergure pour Rupert Wyatt, plutôt inconnu jusque là, est une franche réussite, et cela à plusieurs niveaux.

La mythologie de la planète des singes tout d'abord, parfaitement respectée par ce film, qui est même bourré de petites références à l'original de 68 (reportage télé sur le décollage d'Icarius, 1ère page de journal « Lost in Space ? ») et le réalisateur s'est donc attaché à nous proposer un spectacle dans la « prétinuité » (ouh le beau néologisme ;-) ) de ce que nous avons déjà vu... En cela déjà, c'est appréciable !

Il ne faut pas oublier de saluer les scénaristes Rick Jaffa et Amanda Silver (qui a notamment écrit l'excellent thriller La Main sur le berceau) ! Ces 2 là se sont déjà croisés à l'écriture de The Relic, film d'horreur (de série B) plutôt sympa ! Mais pour en revenir à nos origines, cette écriture est brillante ! On en apprend finalement beaucoup, et je ne vais pas aller plus loin, je ne voudrais pas spoiler... Mais je trouve que le déroulement du scénario est excellent.

Le jeu des acteurs est correct, James Franco, qui empile les tournages à vitesse grand V actuellement, nous propose une prestation de qualité, mais les véritables héros de ce film, ce sont bien sûr les singes, au 1er rang desquels Caesar (j'en profite pour saluer l'extraordinaire performance d'Andy Serkis, Grand Maître de la Motion Capture puisque déjà interprète de Gollum dans LOTR) et cela m'amène sur le grand attrait de ce film : les effets spéciaux et la magique Motion Capture (déjà utilisée, évidemment, dans Le Le Seigneur des Anneaux, dans Avatarou dans La légende de Beowulf pour ne citer que les plus célèbres).

Mais ici, dans ce film mêlant beaucoup plus de décors naturels que dans Avatar, elle prend une tout autre dimension... elle devient magique... C'est sans commune mesure avec la création et intégration pure d'effets spéciaux, pour exemple, en motion capture, l'acteur « réel » peut s'adresser directement à l'acteur « effets spéciaux », les yeux dans les yeux, le rendu après intégration du singe est exceptionnel, par opposition, par exemple, au Jar Jar Binks de Star Wars La Menace Fantôme, lorsque les acteurs s'adressent à lui, des fois, on a l'impression qu'ils regardent à côté ou au dessus de lui... C'est gênant...

J'en arrive tout naturellement sur le Bluray :

L'image :
L'intégration des effets spéciaux est extraordinaire, et même le transfert HD ne parvient pas à mettre en doute la qualité des effets spéciaux, car souvent la HD est impitoyable et les fait ressortir de façon grotesque. Ici, rien de cela, ils sont parfaitement intégrés et on n'y voit quasiment que du feu ! Il est vrai que la qualité de cette intégration est aidée par le fait que l'image n'est pas des plus propres, beaucoup de petits défauts (jusque dans la définition de certains plans) apparaissent mais cela répond à la volonté du réalisateur de faire un film à l'aspect réaliste, et non pas un empilement ultra numérique et totalement stérile, et le résultat est franchement superbe.

Le son - VO DTS HD MA 5.1 et une VF DTS :
Je commencerai par le mixage, tout à fait exceptionnel... Les surrounds sont totalement optimisées et on profite d'un grand spectacle sonore, sans overdose, avec un mix qui nous place en totale immersion dans le film ! Comme pour les effets spéciaux, c'est magique ! Les grands effets du film sont tonitruants (hurlements de singes, déplacements dans les arbres, pluie etc.) et les basses ne sont pas en reste ! On regrette évidemment l'absence de VF HD, et même si je souligne que la VF bénéficie du même mixage et donc du même placement des effets surrounds, en terme d'impact et de puissance, elle ne tient pas la distance avec la superbe VO.
En conclusion, l'un des meilleurs de la mythologie Planète des Singes, on retrouve l'écriture brillante qui a servi l'original, en y ajoutant les effets spéciaux derniers cris, le tout pour 1h45 de spectacle total, conclu par un générique de fin excellent ! (ne le coupez pas tout de suite, il y a encore un scénette !).

Enfin, je ne serai pas tout à fait complet si je ne précisais pas qu'il y a des bonus passionnants, notamment sur le travail d'Andy Serkis et donc sur la Motion Capture, à voir absolument !

Film : 4.5/5
Image : 5/5
Son : 4.5/5 (- 1/2 point pour la VF non HD...)
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus