Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

L'éditeur de cet ouvrage nous informe, par un bandeau rajouté, qu'il s'agit des auteurs du « Président des riches » (Nicolas Sarkozy en l'occurrence). A vrai dire j'avais lu ce livre précédent, mais il ne m'avait pas spécialement impressionné car je n'avais pas eu le sentiment d'apprendre grand-chose et il m'avait semblé plus du niveau du « Canard enchaîné » que du niveau universitaire.

Mais ce nouvel essai est, à mon avis, d'un niveau bien supérieur à celui du précédent. Peut-être est-ce la conséquence d'un approfondissement de l'analyse après une année de « Hollandisme ».

En bref les auteurs nous démontrent de façon vivante que la société française est dirigée, dans tous ses aspects, par une oligarchie qui a participé à l'organisation « libérale » de l'économie mondiale, à l'origine de la crise que nous traversons, et qui profite de cette crise pour s'enrichir encore plus sur le dos du plus grand nombre. Certes, exprimée comme cela, cette affirmation ne semble pas originale, mais elle a le mérite d'être fort bien étayée par les travaux et études antérieurs des auteurs, et, surtout, avec des noms.
Autrement dit, contrairement à ce qu'affirmait hypocritement le candidat Hollande au cours de sa campagne en 2012 le « monde de la finance » correspond à des noms et des visages, d'autant qu'une partie de ce monde fait partie de son entourage.
En outre, les discours récurrents sur l'irresponsabilité des dirigeants français quant à l'origine de la crise sont démontés car il est rappelé que des membres éminents du PS (Jacques Delors, Pascal Lamy, DSK) ainsi qu'un proche de François Mitterrand (Michel Camdessus) ont eu des rôles déterminants dans la libéralisation (c'est-à-dire la dérégulation) de l'économie mondiale.

Mais ces considérations ne constituent qu'une petite partie de l'essai. De façon générale j'ai apprécié le fait que l'esprit militant des auteurs (qu'ils ne cachent pas) n'altère pas leur rigueur scientifique. D'ailleurs j'observe qu'ils se gardent bien d'aller vraiment au-delà du constat d'une situation, sauf quelques lignes en conclusion qu'on peut interpréter de diverses manières.

Pour ma part je crois que cet ouvrage a au minimum le mérite -outre sa rigueur et sa cohérence- d'aller à contre-courant de l'idéologie très dominante. Il est possible que certaines de ses idées soient discutables, mais j'en attends avec intérêt une critique sérieuse (sans anathème).
22 commentaires| 76 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2013
Pour mieux comprendre, mieux analyser, avoir une vision, certes militante, mais éclairée.
Chaque dossier est construit, argumenté, étayé par les déclarations des uns et des autres, par des documents irréfutables...ainsi on ne bêle plus avec les moutons habituels, gavés de désinformation, de pré-digéré, lobotomisés par l'idéologie dominante.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2013
Qui recense les relations politico-financiers, les petites affaires entre amis et qui remet au goût du jour le concept de la lutte des classes, des dominants sur les dominés etc.
Clairement orienté politiquement, ce livre participe à éclairer certaines zones d'influence politico-financières.
Toutefois, les lecteurs de ce genre de livre sont très souvent des personnes qui s'intéressent déjà au sujet, quelque soit l'angle d'approche ( ici sociologique) et n'apportera pas grand chose de nouveau en termes de connaissances.
Déçue par cette lecture qui ne m'a rien apporté, sauf de l'eau au moulin à l'idée de mafia politico-financière.
Mais nous le savons tous, et restons impuissants face à une élite qui s'est approprié le monde depuis des siècles, et qui en tire toutes les ficelles.
Lu en 1 heure parfois en diagonale car de nombreuses répétitions. Pas de difficultés particulières dans la compréhension (accessible).
Bonne lecture...
33 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2013
C'est un livre très bien documenté qui explique de façon claire comment les riches bénéficient d'avantages toujours plus importants L’alternance politique n'a aucune incidence sur la progression de leurs richesses. Les riches sont de droite comme de gauche. C'est une classe sociale.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
... J'avoue que le côté Front de gauche des auteurs me faisait douter.

Le côté chercheur du CNRS ne connaissant pas le vraie vie économique. Le sociologue imbibé d'idéologie post-marxiste alors que le marxisme est un terrible échec sur toute la planète. Les mêmes qui adulaient Sartre et brûlaient Aron.

J'ai été heureusement surpris. le tableau des néolibéraux prenant un contrôle total de la France. La finance new-yorkaise ou londonienne qui engendre la crise mais fait payer la facture à ceux d'en bas. Tout est argumenté et on ressort de cette lecture véritablement ébranlé. Une hydre totalitaire est en train de prendre le contrôle de la planète mais elle ne vient pas des états mais de cette néo-bourgeoisie libérale servie par les multinationales.

Un livre qui fait réfléchir... l'envie de mettre le feu quand on tourne la dernière page.

A lire
0Commentaire| 41 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2014
Il y beaucoup de choses intéressantes dans cet ouvrage, qui sonnent aussi pour beaucoup comme du déjà-connu... Mais ce n'est pas faire œuvre inutile que de les rappeler, et je garderai de cette lecture la thèse centrale selon laquelle la domination est d'abord et avant tout intériorisée par les dominés, si bien qu'on pourrait facilement oublier à qui elle profite.
Cela dit, et bien que je sois assez d'accord avec à peu près tout, je ne suis pas très enthousiasmé par la "fabrique" de l'ouvrage : les auteurs se réfèrent toujours au modèle de la grande-bourgeoisie sans nous éclairer sur les changements sociaux à l’œuvre dans cette "classe" (elle seule serait immuable ? ses valeurs inchangées ? elle seule serait parfaitement homogène ? j'en doute un peu... et quid des "riches" par rapport à la "bourgeoisie" ?) ; l'argumentation aurait gagné à être resserrée et les exemples hiérarchisés, car, par instant, j'ai eu un peu l'impression d'entendre un discours type. Sympathique, bien sûr, mais un peu court, pour deux chercheurs que l'État a tout de même appointés à vie pour contester le système (désolé, c'est mesquin, mais je n'ai pas pu m'en empêcher).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2014
Un bon livre, plein d'information si on veut s'informer sur ce qui se passe politiquement mais surtout ce qui sont les conséquences pour le plupart entre nous. Les détails, les abus, les non-dits, ... pour être mieux informé sur notre système économique, politique et sociale.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2013
Un livre que tout le monde devrait lire afin de mieux comprendre les enjeux actuels et ce qui nous attend si nous nous enferrons dans notre passivité...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2014
Un livre à mettre dans les mains du plus grand nombre, non seulement pour sa qualité de rédaction mais surtout pour celle des informations capitales qu'il développe. Une étude très sérieuse de la société actuelle qui ne peut que faire réfléchir à l'avenir que nous souhaitons...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2013
Je recommande vivement ce livre sur les riches et leurs violences très bien relatées par les auteurs , la finance commande la politique , les riches se permettent tout ,bien au-delà des lois .
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)