• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Rpgraphic
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: isbn: 978-2881826696, broché Zoé 2010, 216pp.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'air des hautbois Broché – 20 mai 2010

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 18,00 EUR 12,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Rentrée Littéraire
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

«Le livre dont j'écris ici les premières lignes, j'aimerais qu'il devienne quelque chose comme une mémoire - donc une fiction - rêveuse, qu'il soit une traversée d'images, de souvenirs, d'instants, qu'il ressemble à la rêverie à laquelle s'abandonne le dormeur éveillé, avant que l'excès de clarté n'y mette fin. Il sera bien temps alors d'affronter le jour.»
L'emprunt que je fais ici à J.-B. Pontalis est plus qu'une adhésion au projet, à l'espérance qu'il formule : il contient, en miroir, l'expression de la nostalgie d'un texte que je n'écrirai sans doute jamais, mais qui est sous-jacent à ma rêverie, depuis toujours; il dit enfin cette «traversée» que j'aurai tout de même fini par tenter, comme un «dormeur» éveillé, oui, sachant qu'elle est peut-être un chemin vers l'ouvert où la poésie, parfois, s'invite.
Je voudrais que l'on trouve trace de ce temps d'avant «l'excès de clarté» dans ces pages nées d'une longue, d'une durable fréquentation de la folia, mais aussi d'une velléité sans cesse remise en question par un profond besoin d'évasion hors des réseaux auxquels ma pensée se sera soumise, pendant des décennies, autant par paresse que par nécessité. J'aurai à rendre compte, en amateur qui se voudrait éclairé, d'une petite mélodie, dont le mystère et le pouvoir restent intacts. J'ai voulu savoir d'où elle venait, ce qu'elle fut et ce qu'elle est devenue : je l'ai trouvée fraîche, intacte et vivante. J'escompte aussi de cette relation, qui ne saurait être à sens unique, qu'elle achève de me désentraver, qu'elle me délie, au gré de libres associations, de toute obligation de cohérence comme de la tentation ou, pire encore, de la prétention de faire sens à tout prix. Car j'ai rêvé depuis longtemps, contre le cours de mon destin d'homme de loi, d'écrire, à partir de presque rien, un texte affranchi des contraintes du récit, qui soit sans véritable commencement et qui puisse se conclure sans n'avoir rien démontré; un texte, en somme, auquel on pourrait peut-être faire le magnifique reproche d'être sans queue ni tête et qui doive plus aux zones d'ombre qu'au plein jour.

Revue de presse

L'auteur s'est saisi de cette histoire séculaire et la reconstitue avec une minutie érudite qui force l'admiration : tant d'efforts, de lectures, de passion pour quelques notes ! Mais ces notes-là ont traversé les siècles, elles ont distrait, troublé, excité certains peuples, et pas d'autres. Tâche veut savoir pourquoi. Qu'y a-t-il donc dans cette mélodie de si particulier pour qu'elle enivre les danseurs et défie les compositeurs depuis si longtemps et de manière si sélective ? Quels obscurs mécanismes déclenche-t-elle dans nos oreilles, nos jambes, nos coeurs peut-être ? Et surtout : pourquoi n'est-elle pas universelle ? C'est affaire de spécialiste, dira-t-on, interrogez les musicologues... Non, répond le poète, nous sommes tous concernés par cet infime mystère : quelques notes et une émotion, partagée par toute l'Europe de l'Ouest pendant un demi-millénaire. La folia nous appartient... ou nous lui appartenons. (Jean Soublin - Le Monde du 4 juin 2010 )

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Difficile de le trouver en librairie en Belgique, sans devoir passer par une commande en général assortie d'un délai d'attente fort long.
Par ailleurs un ouvrage très particulier mais qui enchantera tous les amoureux de l'air de la "Folia" et des innombrables versions que cet air a connu partout en Europe et depuis plus de 5 siècles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?