• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par chapitre_librairie.
EUR 18,50 + EUR 3,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

L'amour bestial Broché – 25 avril 2013

Découvrez toutes nos idées cadeaux livres pour Noël !

3.4 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 18,50
EUR 18,50 EUR 2,00

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

LES ORIGINAUX

L'os du chien... pénien !

J'ai chez mi ce qu'il est convenu d'appeler un chien, yorkshire-terrier de quatre kilos neuf cents. D'ordinaire, les gens qui se promènent avec ce genre de dog trottinant en laisse avec classe, tiré à quatre épingles sans un poil qui dépasse - ni même une queue -, ont l'air très distingué. Moi pas !
Parce que le mien - la mienne, c'est une fille, Canelle - oui, avec un seul n, elle y tient, coquetterie canine... - a l'air de se moquer royalement des apparences. En plus, elle a échappé à la caudectomie : oui, un york à queue, extravagance qui lui vaut un succès fou, l'espèce étant sans doute en voie de disparition.
Pour le reste, Canelle est une chienne comme les autres. Deux fois l'an, elle a ses chaleurs et attire tous les mâles du quartier. Les malheureux n'ont aucune chance, son coeur est pris ! Par Pollux, le voisin du dessous, york lui aussi, pas très beau et en surpoids. Chaque fois que leurs regards se croisent, ils sont l'un et l'autre comme deux aimants, se reniflant le derrière, puis s'écartant pour mieux se retrouver. Même si cet amour en reste au stade purement platonique - et que Canelle se contente de se soulager physiquement en «polluxant» de temps en temps sa couverture polaire... -, ce petit voisin est le seul chien qui trouve grâce à ses yeux. Tous les autres la font fuir. Que voulez-vous ? «Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point», disait Biaise Pascal.
Bon, pour entrer dans le vif du sujet, dès l'âge d'un an, une chienne est en chaleur tous les six mois pendant environ trois semaines - seulement une fois l'an chez sa cousine louve. Si ça colle avec un toutou, après deux mois de gestation, elle mettra au monde plusieurs chiots.
Mais avant cette séquence émotion, il y a celle, plus délicate, de l'accouplement. Pas une mince affaire, le mâle étant plutôt long à la détente. Même si le rapport est vigoureux au départ, il peut facilement s'éterniser d'un quart d'heure à une demi-heure à cause d'un curieux verrouillage. En effet, les amoureux se retrouvent coincés après la saillie. Pourquoi ? Raison anatomique : le pénis du chien comporte un os lui donnant de la rigidité, des tissus érectiles se gorgeant de sang lors de l'érection, et deux bulbes érectiles en arrière. Ah, c'est là que ça coince. Cette paire gonfle. Mieux vaut laisser le couple patienter, le temps que l'affaire désenfle, plutôt que de tenter de les séparer et de risquer de provoquer une fracture de l'os pénien du mâle...
Oh ! ne riez pas ! Il peut vous arriver le même genre de déconvenue, ou presque. Le faux pas du coït, vous connaissez ? Petit rappel sur le pénis de l'homme : pas d'os, juste trois corps érectiles cylindriques - deux caverneux côte à côte, un spongieux dessous - qui gonflent pendant l'érection avec l'afflux sanguin. Garde-à-vous d'accord, mais en cas d'ébats acrobatiques mal réceptionnés, les corps caverneux peuvent se déchirer et, avec eux, l'albuginée, membrane fibreuse qui les recouvre ! Aïe, aïe, aïe : bruit de craquement, grosse douleur, adieu l'érection, bonjour l'aubergine... Car le sang se répand sous la peau. C'est la fameuse... fracture du pénis, en réalité une déchirure : un coup à consulter le médecin sans tarder !
Quant à rester coincés comme les chiens, même chose, ça peut arriver aux humains. Il s'agit du syndrome du pénis captif, assez rare, certes. Une contraction très puissante au niveau du vagin de la dame et la verge du monsieur s'y trouve prisonnière ! Faut-il pour autant crier au feu à deux sur la civière des pompiers et terminer la nuit aux urgences ? Peut-être pas. Il se murmure qu'un toucher rectal relaxerait tout le monde ! Attention, c'est tout à fait scientifique : le muscle impliqué ici est le releveur de l'anus. Faisant partie du périnée, il enserre en deux boucles le vagin devant et l'anus derrière. En gros, faire diversion à l'arrière provoquerait un relâchement à l'avant. C'est noté ?

Présentation de l'éditeur

Des étoiles dans les yeux, des papillons dans le ventre, des cœurs qui palpitent ? Vous êtes amoureux ? A la bonne heure : à vous les beaux sentiments, le jeu de la séduction, le désir qui s'éveille, les baisers langoureux, les neurones qui crépitent, les peaux qui s'enflamment, les corps qui s'embrasent ! Ah, vertige de l'amour, et sous les draps, du kamasutra... Mais, au fait, la sexualité, ça se passe comment chez nos amies les bêtes ? Le moustique fait-il « crac-crac » ? Le crabe, « pic-pic » ? La girafe, fait-elle ça, couchée ou perchée ? Le bonobo est-il un chaud lapin ? Le paresseux, un mauvais amant ? Le porc, un gros cochon ? Et le panda, a-t-il vraiment le cafard au plumard ? Des iguanes qui se masturbent, des poissons qui s'embrassent, des antilopes qui se crêpent le chignon, des éléphants qui ne trompent pas grand monde et des castors ivres d'amour : la sexualité dans la nature ne manque décidément pas de piquant ! Qu'ils soient un peu pervers, volages ou au contraire très romantiques, L’Amour bestial nous dévoile avec humour les secrets coquins de ces animaux qui font l'amour comme des bêtes... L’auteure, avec un grand talent pédagogique, déploie toute son érudition scientifique pour notre plus grand plaisir.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Retrouvez toutes nos idées cadeaux livres

Détails sur le produit


2 commentaires client

3,4 sur 5 étoiles

Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires

29 septembre 2013
Format: BrochéAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
14 octobre 2013
Format: Broché
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?