EUR 17,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'année du lièvre (Tome 1... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

L'année du lièvre (Tome 1-Au revoir Phnom Penh) Album – 7 avril 2011

4.8 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 17,90
EUR 17,25 EUR 16,15
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'année du lièvre (Tome 1-Au revoir Phnom Penh)
  • +
  • L'année du lièvre (Tome 2-Ne vous inquietez pas)
  • +
  • L'année du lièvre (Tome 3-Un nouveau départ)
Prix total: EUR 53,05
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Phnom Penh, avril 1975. Les Khmers rouges ont pris la capitale et le pouvoir. Comme tous les habitants de la ville, Lina - sur le point d'accoucher - et sa famille sont dirigées hors de Phnom Penh. Subitement démunis, ils avancent dans la campagne cambodgienne, survivent dans la confusion, et entrevoient peu à peu ce que veut dire cette révolution. S'ils comprennent que leur vie ne sera plus jamais la même, ils sont encore loin d'imaginer la tragédie de leur pays tout entier...

Biographie de l'auteur

Tian naît au Cambodge en avril 1975, trois jours après la prise du pouvoir par les Khmers rouges. Il arrive en France avec ses parents en 1980 et vit en région lyonnaise, puis rejoint Strasbourg et son école des arts décoratifs. Après son diplôme, en 2001, il retourne pour la première fois au Cambodge et y donne des cours de dessin dans le cadre d'un projet humanitaire qu'il a conçu avec une ONG. Par la suite, il travaille pour la presse jeunesse, œuvre pour Bayard et «Capsule cosmique», prend part à des collectifs comme l'Institut Pacôme, enseigne les arts plastiques, pratique la gravure et la sérigraphie... La volonté de raconter ce que sa famille a vécu en 1975, l'année du Lièvre, le conduit à voyager de nombreuses fois dans son pays natal et à recueillir les témoignages de ses proches. Il signe ainsi son premier livre et commence une trilogie qui fait le récit sensible, à hauteur d'homme, de la vie sous le régime sanguinaire des Khmers rouges.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album
Les ouvrages de "vulgarisation" sur l'histoire du Cambodge ne sont pas nombreux. C'est une bonne raison pour souligner la sortie de cette BD. Tian, l'auteur, est lui-même né au Cambodge en 1975, trois jours après la prise de pouvoir des Khmers Rouges. Il a fui la guerre avec ses parents et est arrivé en France en 1980.
Dans ce premier tome (espérons que la suite arrivera vite dans les bacs !), il raconte l'histoire de sa famille et porte un regard très sensible sur cette période. Il montre bien que les personnages ne comprennent pas ce qui leur arrive lorsque les Khmers Rouges vident la capitale de leurs habitants.
Le dessin m'a un peu rappelé celui de Sfar dans Le Chat du Rabbin.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Phnom Penh, 17 avril 1975, année du lièvre, la ville est en émoi suite à la prise de la capitale par les Khmers rouges qui a vaincu la République Khmère soutenue par les États-Unis. Comme toute la population, la famille de Khim et Lina se regroupe, amasse ses biens et fuit la ville laissant derrière elle ses biens et souvenirs. Cette trilogie - 1. Au revoir Phnom Penh 2. Ne vous inquiétez pas 3. Un nouveau départ - constitue un témoignage autour la période la plus sombre du Cambodge et raconte l’expérience d’une famille vivant la révolution Khmer.
Les membres de la famille seront successivement menacés, séparés et dénoncés. Pour survivre, ils vont petit à petit se détacher de tous leurs biens, à la manière d’un Petit Poucet à rebours, échangeant leurs objets contre de la nourriture ou un service: les albums photos d’abord (pour dissimuler leurs origines), puis la voiture, les bijoux et même jusqu’aux vêtements.
De cet album se dégagent l’humiliation, la perte de la dignité humaine que les Khmers rouges ont fait subir à la population cambodgienne. Ce témoignage documenté et détaillé montre l’horreur de la déshumanisation du régime et son organisation perverse. Les différents rôles et les arcanes du pouvoir en place sont intégrés au récit, tel les schlops ces mouchards qui écoutent et dénoncent. La négation de l’individu est mise en évidence par la différenciation de classes, l’uniforme imposé (tenue noire et foulard rouge) et le manque criant de nourriture.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Dire que le génocide cambodgien est une des périodes les plus sombres de l’humanité, cela va de soi. Une période tellement sombre que les personnes l’ayant vécue peinent souvent à la rendre intelligible autant qu’ils rechignent à l’évoquer. Pourtant, il ne faut pas oublier.
La forme de BD se prête très bien à la narration de ce pan difficile de l’histoire : elle évite l’écueil d’un livre trop austère et difficilement accessible, tout en saisissant efficacement l’ineffable atrocité du génocide. Avec beaucoup plus de suggestivité que de violence frontale, Tian rend ainsi parfaitement compte de la folie mortifère des Khmers rouges et du sentiment d’horreur absolue mêlé d’impuissance des habitants. On lui en est reconnaissant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?