Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'armée d'Hitler : La Wehrmacht, les nazis et la guerre Poche – 20 août 2003

5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,80
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,99

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Omer Bartov est professeur d'histoire contemporaine à la Rutgers University (États-Unis)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Eric OD Green TOP 500 COMMENTATEURS le 22 février 2014
Format: Poche Achat vérifié
L’ouvrage d’Omer Bartov est un de ces ouvrages rares qui invitent le lecteur à une réflexion, un questionnement intérieur sur la nature du mal. En l’occurrence, l’auteur montre quels sont les facteurs sociologiques et technologiques qui ont conduit les soldats de la Wehrmacht à devenir des barbares et à se comporter comme tels sur le front de l’Est à partir du lancement de l’opération Barbarossa en 1941. Omer Bartov montre que les pertes massives subies par l’Ost Heer ont conduit à une destruction des groupes primaires qui pouvaient exister dans l’armée allemande et dont la persistance aurait pu expliquer l’incroyable cohésion dont les unités de la Wehrmacht ont fait l’objet jusqu’à la fin de la guerre. En conséquence il a été nécessaire selon Omer Bartov de recourir à une perversion de la discipline notamment par le tristement célèbre décret Barbarossa qui dès le 13 mai 1941 restreignait les pouvoirs de la justice militaire en mettant à l’abri des sanctions les hommes qui commettraient des crimes contre les civils et les soldats ennemis, sauf en cas de rupture de la discipline militaire au combat, ce décret fut complété par le « décret sur les commissaires » qui préconisait l’exécution immédiate des commissaires politiques de l’Armée Rouge. D’une manière générale les ordres adressés aux troupes sur la conduite des opérations militaires en URSS indiquaient que les soldats devaient agir brutalement contre les partisans, les saboteurs et les juifs.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un ouvrage fascinant qui nous amène à comprendre le subtil glissement idéologique de la wehrmacht et la pénétration de l'idéologie nationale socialiste au sein de l'armée. Autre aspect passionant: l'approche sociologique de l'auteur, qui insiste sur la déconstruction des groupes "primaires" au sein des compagnies, au fur et à mesure de l'augmentation des pertes humaines sur le front de l'Est.
Magnifiquement écrit: une approche historique unique et essentielle!!!
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ce livre a le grand mérite de jeter un lumière crue sur les comportements de l'armée allemande dans son ensemble sur le front de l'est.
La nazification de la Heer ainsi que le glissement sémantique (et réel) de la lutte idéologique à la barbarie y est montré sans artifices.
Ce livre a le grand mérite d'expliquer et de décrire la diffusion du poison nazi dans les esprits et d'en montrer l'influence dans les actes pour finir sur la plus grande boucherie du XXème
A lire pour ceux qui s'intéressent à l'histoire militaire et d'histoire tout court, et qui veulent comprendre la déshumanisation de la guerre dans un vrai document.
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Une légende solide qui vient du besoin d'avoir des "bons" allemands contre les nazis nous a présenté la Werhmarcht comme des soldats ayant un code d'honneur. Cela a peut être été vrai "au début" quand la werhmarcht était le refuge de l'aristocratie non nazifiée. Mais avec le temps - et la guerre à l'est - les soldats sortent des hitlerjugends et les "bons" officiers ferment les yeux devant les atrocités du "kommissarbefehl" et l'extermination des juifs et des communistes.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?