Acheter d'occasion
EUR 7,10
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ancien livre de bibliothèque. Peut contenir des étiquettes de bibliothèque Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Larmes de Pancrace Broché – 13 février 2014

Retrouvez toute notre sélection de livres à paraître, précommandez dès maintenant !

4.9 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 13 février 2014
EUR 7,10

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Lundi 14 juillet
Andernos-les-Bains, 8 h 20

Parfois, il faisait ça... souvent même.
Regarder vers le ciel, pour le prendre à témoin. Bras ballants, cou tendu en direction des nuages, Amédée Mallock tentait d'hypnotiser Dieu.
Il s'était réveillé ce matin-là avec une pensée étrange au sujet du divin bonhomme. Avant qu'il ne soit vieux et ne porte barbe, quelle avait été sa vie ? Les premiers pas de Dieu, ça ressemblait à quoi ? Nul ne naît vieux. Il avait donc été bébé, enfant puis petit garçon. Était-il sagesse, ou lançait-il des pierres dans les fenêtres ? Savait-il déjà qu'il allait construire un univers et le planter de planètes ? Une terre peuplée d'écaillés, de plumes et de poils ? A l'adolescence, n'avait-il dessiné des déesses que pour satisfaire ses désirs célestes ? Quand avait-il eu l'idée de créer des hommes à son image ? Dans quel miroir s'était-il regardé pour bâcler à ce point le travail ?
Imaginer l'enfance de Dieu occupa l'esprit torturé du commissaire Amédée Mallock pendant qu'il prenait son petit déjeuner.
Cigare, oranges pressées, thé au lait, pain beurré, et loin de Paris depuis quarante-huit heures, Amédée commençait à se sentir mieux. Les vacarmes et hurlements de la capitale s'étaient tus.
Deux jours plus tôt, avant de prendre l'autoroute du Sud, il avait laissé ses remords sur son grand bureau de verre, avec les piles de chagrins et les dossiers d'angoisse qui remplissaient son quotidien. Ici, chaque été, il retrouvait l'odeur de l'herbe et des résineux. Une maison, un jardin, des voisins charmants, des choses fabuleuses comme le vent et le bruit des vagues. En quelques jours, sa respiration reprenait un rythme normal, ses mains arrêtaient de trembler, son dos de le faire souffrir. Même son front et sa mâchoire se décrispaient, modifiant l'apparence de son visage.
Au milieu d'un ciel uniforme, trois gros nuages anthracite avançaient paresseusement. Oiseaux-cargos, ils portaient dans leur soute les rares espoirs de pluie des paysans et jardiniers du Bassin.
Amédée pensa au feu d'artifice de ce soir. Irait-il ? Depuis la mort de Thomas, l'événement avait pris un goût amer. Ça faisait bientôt cinq ans que son fils était parti. Amédée avait enterré son gros coeur de commissaire avec lui. Dans la même tombe, la même pénombre. A la place, un organe de substitution avait poussé. Curieux système d'horlogerie, fragile, dont les mécanismes s'étaient assemblés comme par miracle. La greffe de bric et de broc s'était autogénérée parmi la tripaille, sous la muraille des poumons et à l'abri des côtes. Pignons en cartilage, ressorts et spirales en nerfs tendus, cliquets d'or et petites roues crantées en os assuraient désormais un tic-tac régulier à ce succédané mécanico-mélancolique de coeur. Le grand horloger ne le voulait pas mort, alors... tic, tac... Amédée avait recommencé à vivre.

Présentation de l'éditeur

Jean de Renom, propriétaire d'un grand cru classé, est sauvagement assassiné dans son château du Bordelais. À la stupéfaction générale, son épouse, la douce et aimante Camille, est accusée puis incarcérée. Le scandale est d'autant plus retentissant que cette dernière n'est autre que la fille de Sophie Corneille, candidate favorite à la prochaine élection présidentielle.
Au-delà des conflits d'intérêts et des luttes de pouvoir, le fameux commissaire Mallock découvre que d'autres drames entachent l'histoire de cette famille. Plus il creuse, plus les énigmes et les crimes remontent à la surface. Noyades, empoisonnements, meurtres, les racines du mal sont bien plus profondes qu'il n'aurait pu l'imaginer. Depuis sept siècles, depuis qu'un certain Pancrace a fait couler le sang, que la peste a ravagé la région, une malédiction semble avoir envahi le château et ses occupants...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
17
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 20 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 25 juillet 2016
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2016
Format: Broché
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2016
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?