• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Lassus : Hieremiae prophe... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Round3FR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié la jour prochaine á partir de GA, ETATS UNIS. Toutes les produits sont inspectée pour assurer la qualitié jouable (á l'exclusion de tout contenu numérique). Notre equipe sympathique et multilingue sera prêt et heureux de résoudre vos requêtes.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Lassus : Hieremiae prophetae lamentationes (Lamentations du prophète Jérémie)

4.9 étoiles sur 5 7 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
19 neufs à partir de EUR 4,32 5 d'occasion à partir de EUR 3,62
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Lassus : Hieremiae prophetae lamentationes (Lamentations du prophète Jérémie)
  • +
  • Lassus / Psalmi Davidis Poenitentiales
  • +
  • Lassus / Lagrime Di San Pietro
Prix total: EUR 35,67
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Ensemble Vocal Européen
  • Chef d'orchestre: Philippe Herreweghe
  • Compositeur: Roland de Lassus
  • CD (12 janvier 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Harmonia Mundi France
  • ASIN : B001KALT68
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.525 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Lamentatio Prima, Primi Diei
  2. Lamentatio Seconda, Primi Diei
  3. Lamentation Tertia, Primi Diei
  4. Lamentation Prima, Secundi Diei
  5. Lamentation Secunda, Secundi Diei
  6. Lamentatio Tertia, Secundi Diei
  7. Lamentation Prima, Tertii Diei
  8. Lamentatio Secunda, Tertii Diei
  9. Lamentatio Tertia, Tertii Diei

Descriptions du produit

Les Lamentations de Jérémie, tirées de l'Ancien Testament, correspondent dans la liturgie catholique aux offices de la semaine sainte. Au crépuscule de la Renaissance, l'oeuvre de Lassus représente l'apogée du genre ; le style suit au plus près les effets rhétoriques de ce texte poignant.Ce titre est paru pour la première fois en 1989.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Achat vérifié
POURQUOI J'ESTIME FORT UTILE UNE PRESENTATION HISTORIQUE

On peut certes apprécier le présent enregistrement et celui de bien d'autres musiques du même type d'une oreille neuve et innocente, sans les présents commentaires. En revanche, il est difficile d'aller un peu plus loin en recherchant leur (riche) sens profond sans quelques connaissances relativement précises.

Contrairement à d'autres musiques, effleurer le sujet est ici plus frustrant que gratifiant : il faut « se jeter l'eau », d'autant que l'association entre musique est rituel est non seulement étroite, mais génère le sens de l'ensemble dans le contexte du rituel auquel il appartient. Il me semble donc utile de situer d'une part la place éminente et très spécifique de l'Office des Ténèbres - et des leçons des Ténèbres qui en font partie

PREAMBULE : la LITURGIE des HEURES de SAINT BENOIT (VI° Siècle)

La question des leçons des Ténèbres est passablement compliquée. Sa compréhension passe par celle des principes de la liturgie monastique «des heures», telle que fixée au VI° Siècle par Saint Benoît. Les Offices des Ténèbres en constituent une variante liée à leur nature même et accessoirement à des pratiques sociétales bien postérieures.

La liturgie monastique des heures permet de lire ou cantiller les 150 psaumes et cantiques des Testaments aux moments fixés par les canons.

L'office canonique comprend huit heures divisant la journée de manière fixe. Elles sont réparties symétriquement par rapport à la Messe.
Lire la suite ›
3 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par KANTATEN TOP 500 COMMENTATEURS le 22 juillet 2013
En composant cette oeuvre originale et remarquable par bien des aspects, Roland de Lassus ne s'est pas exonéré également de considérations théologiques.
En effet, les "Lamentations de Jérémie" sont tirées de l'Ancien Testament et appartiennent au domaine de l'humain ancien soumis à la Loi.
Or cette composition s'articule en une double trinité:
- celle su jeudi,vendredi et samedi Saints débouchant sur l'émergence par la Pâques du nouvel humain Chrétien irrigué par la Foi tel que décrit, en tous cas, par les premiers auteurs du Nouveau Testament
- celle, indicible, de l'évocation du Père, du Fils et du Saint-Esprit ("Paraclet" en Grec dans le texte soit "celui qui intercède")
Vous avez bien compris, de toute évidence, que ce commentaire ne doit pas être pris pour un cours de catéchisme ou du prosélytisme ! Des faits c'est tout.
Pour autant cette composition gorgée de symbolisme, par sa construction, son sens profond de la spiritualité, dans son sens large, dépasse les limites un peu étriquées de la "religion" pour avancer vers un univers sans fin, celui d'une Foi choisie.
De ce fait elle nous touche aux lieux les plus secrets de nous même. Et peu importe que nous soyons croyants, agnostiques ou athées.
Elle est comme une colonne d'un cristal inconnu enracinée en terre et s'élevant vers l'infini avec grâce . Rares sont les constructions musicales qui expriment ainsi un au-delà du langage aussi fort. Est ce une oeuvre mystique? Non, a mon sens c'est encore plus fort que cela par la primauté de sa dimension humaine.
Lire la suite ›
3 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Tout à fait d'accord avec le commentaire précédent.
J'irais même jusqu'à dire que ce CD constitue un excellent support pour ceux qui veulent découvrir la musique de la Renaissance ou se réconcilier avec elle. Là, émotionnellement, il se passe vraiment quelque chose.
Ecoute active garantie d'un bout à l'autre de l'oeuvre tant celle-ci est sublime et magnifiquement interprétée.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Les textes de ces lamentations sont bien connus; mais, ils ne sont certainement pas ‘beaux’. Des poèmes sur la guerre et ses destructions, aussi remarquables qu’ils soient, ne peuvent en aucun cas être beaux.

Texte
Les lamentations constituent une élégie sur la destruction du Temple de Jérusalem par les Chaldéens et sur la Captivité Babylonienne : Jérusalem est devenue comme une veuve. Tous ses amis la méprisent et sont devenus ses ennemis. Notre héritage et nos maisons sont passés dans les mains d’étrangers. Nous sommes devenus des orphelins.
Pourquoi? Jérusalem a gravement péché. Tes prophètes ont preché des choses fausses et vaines; ils n'ont pas vu ton iniquité.
La solution : ‘O Jérusalem, tourne-toi vers le Seigneur ton Dieu.’
Philippe Herreweghe note dans son excellente introduction que ‘ces textes sont aujourd’hui si loin de notre culture et de notre vécu.’ Mais le sont-ils? Ne voyons-nous pas encore et toujours des guerres et des destructions tout le temps autour de nous?

Musique
Philippe Herreweghe remarque aussi que ‘il faut s’imaginer ces Lamentations résonnant sous les voûtes d'une abbaye, avant l'aube, chantées par des musiciens pour lesquels (elles) avaient une signification réelle et douloureuse.’ Sa lecture de cette musique n’est pas glacée ou exaltée. Il est parti du texte, ‘à la recherche de ce maniérisme qui rend au monde tout son mystère et à la raison tout son vertige.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?