Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes undrgrnd Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Last Of The Independents (US Release)
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Last Of The Independents (US Release)

8 octobre 2009 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:55
30
2
3:16
30
3
3:39
30
4
3:53
30
5
4:32
30
6
3:14
30
7
3:58
30
8
5:17
30
9
1:04
30
10
3:36
30
11
3:08
30
12
4:32
30
13
5:04
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
1994. Cela, fait maintenant 10 ans (depuis le formidable "Learning to crawl" en 1984) que les Pretenders n'ont plus sorti de bon album. Juste quelques excellents singles par-ci par-là (le poppy et irrésistible "Don't get me wrong", le joli "Hymn to her", le délicat "When will I see you"), mais c'est à peu près tout. Inutile de dire donc que, même parmi les fans hardcore, plus personne n'attend grand chose du groupe. Et on n'attend d'ailleurs d'autant moins quoi que ce soit que le monde du rock est, en 1994, en plein séisme avec d'un côté de l'Atlantique le grunge de Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden ou les Smashing Pumpkins, et de l'autre, la britpop de Blur, Pulp, Suede ou Oasis. En un mot comme en cent, en 1994, les Pretenders n'intéressent (quasiment) plus personne.

C'est donc par pure fidélité dévote que le fan enclenche le CD de "Last of the Independants" dans sa platine. Déjà pourtant, il avait dressé une oreille attentive en apprenant que Martin Chambers, le batteur originel des Pretenders viré en 86 par Chrissie Hynde, venait de réintégrer le groupe. Mais rien ne le préparait vraiment au choc qui allait suivre. Dès les premières mesures de "Hollywood Perfume", le morceau qui ouvre l'album, l'affaire est ainsi déjà quasiment entendue : quelques accords aériens, une grosse déboulade de batterie, une rythmique implacable, des guitares dans tous les sens, une mélodie accrocheuse, bon sang, pour la première fois depuis dix ans, les Pretenders... rockent ! Et rockent sacrément bien par-dessus le marché !
Lire la suite ›
4 commentaires 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique