• Prix conseillé : EUR 13,54
  • Économisez : EUR 1,23 (9%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Last Train To Paris - Edi... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

Last Train To Paris - Edition collector (2 titres inédits)

3.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
11 neufs à partir de EUR 4,00 5 d'occasion à partir de EUR 1,26
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • CD (21 mars 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Interscope Records
  • ASIN : B003MX5OZS
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 174.134 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
1:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:57
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
5:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
4:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
4:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
4:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
3:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
16
30
4:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
17
30
4:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
18
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

"Last Train To Paris" fait suite à "Press Play" (2006), entré #1 au Billboard 200 (80 000 ventes en France). Trois de ses cinq précédents albums ont été #1 et les deux restants ont été #2. En 1997 son premier album "No Way Out" a été 7 fois disque de platine et les suivants ont tous été certifié platine. Dix de ses singles ont été classé dans le Pop Top 10, dont deux #1. Diddy a également produit les plus grandes stars, notamment Aretha Franklin, Sting, Jennifer Lopez, Mary J. Blige, Janet Jackson et Notorious B.I.G. A ce jour, Diddy, le producteur et l'artiste, représente 75 million de disques vendus dans le monde. Last Train To Paris devrait continuer de gonfler ce chiffre ! Le premier single "Hello Good Morning" feat. T.I. est entré directement Top 30 du Hot 100 et 7ème sur iTunes US. Le titre est produit par Danja (Timbaland, Justin Timberlake...). L'album, novateur et ultra léché au niveau de la production, surfe entre beats hip hop et fusion électro. Une vraie réussite. Diddy (alias Puff Dady) est à la tête d'un des plus grandes firmes d'entertainment du monde. Cette dernière regroupe des activités telles que la production de musique, le publishing, le management, la production télévisuelle et cinématographique, une ligne de vêtements et des restaurants. Il a été récemment nommé "One of the Most Influential Businessmen in the World" par le Time Magazine et CNN. Derrière ce personnage multi casquettes se cache avant tout un rapper et producteur hors pair. Diddy est de retour le 21 juin avec Last Train To Paris, son sixième album solo, et s'entoure pour celà du groupe Dirty Money, qu'il a fondé avec les deux chanteuses Dawn Richard & Kalenna.

Critique

On sait que le rap, pour le mogul P Diddy, n’est qu’une activité annexe, un moyen de faire vivre son image à travers les médias, et par là ajouter de la plus value à ses juteux business. Il n’écrit pas, dispose d’une technique rudimentaire, et pour pallier à ses manques, il s’est cette fois adjoint deux chanteuses, pour former Dirty Money (très original, ça !), une façon de groupe. Il est vrai que la paire féminine se taille la part du lion sur Last Train To Paris (avec photo de pochette prise dans le lobby du Centre Beaubourg, so chic…), et que le fondateur de Bad Boy en profite pour laisser la bride sur le cou à un R&B mâtiné d’euro dance, avec un peu de grumeaux rap dedans.

Un gentil brouet destiné aux clubs peu regardants et aux radios assorties. Les featuring sont, par nature, nombreux et variés, de Grace Jones qui offre (vend) sa voix de diva eighties sur « Yeah Yeah You Would » à Usher qui s’accapare « Looking For Love », un mid tempo moite. On croise encore Chis Brown (deux fois), Justin Timberlake, Lil Wayne, T.I., la dernière merveille du moment Drake, et une tripotée d’autres employés du mois. La palme du cynisme revenant à cet « Angels » avec Rick Ross et Notorious B.I.G., l’ancien oriflamme de Bad Boy Records, et qui est froid depuis assez longtemps pour ne pas s’émouvoir qu’on lui ait piqué quelques rimes dans « My Downfall », sur son deuxième album quasi posthume, Life After Death. L’irruption du MC légendaire et de son phrasé unique fait un drôle d’effet, sur une ambiance éthérée qui rappelle fortement la tentative de Kanye West et son 808 & Heartbreak.

Malgré son allure nouveau riche, ce cinquième album de Diddy fait preuve d’une cohésion qui manquait à ses prédécesseurs : le duo vocal féminin qui drive l’ensemble enlève le côté disparate des albums « solos » de Diddy, qui étaient essentiellement un défilé d’invités. Les puristes du hip hop n’y prêteront guère d’attention, puisque l’idiome est ici un simple souvenir. Mais Last Train To Paris peut rivaliser avec les productions récentes de cet avatar initié par Black Eyed Peas et pairs, David Guetta en tête, qui mélange rap, refrains R&B appuyés, et décorum électro dance à l’efficacité tape à l’œil mais réelle.

Les hymnes de club potentiels sont légions, et on les préfèrera aux tentatives plus lentes, puisqu’on est de toute façon plus Ibiza que Brooklyn, ici. Quand à la caution chic, elle est inattaquable, avec Anna Wintour de Vogue, Tommy Hillfiger ou Marc Jacobs venant en amis dire quelques mots dans les inserts. Basé sur une histoire de romance contrariée (en même temps, tout le monde s’en moque, non ?), Last Train To Paris n’est rien d’autre que ce qu’il prétend être : un produit. Et en cela, on peut faire confiance en l’entrepreneur le plus consistant de l’histoire du rap.

- Copyright 2016 Music Story

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
P.Diddy, une histoire d'amour récente entre lui et moi.
Grand consommateur de rap, rien ne me réjouis plus que de découvrir un nouvel artiste talentueux ou un nouvel album qui déchire.
Puff Daddy, ou sous un autre nom ; nul ne l'ignore, preuve de sa réputation. Néanmoins, je n'ai jamais été séduit par sa musique...
Jusqu'à son précédent album "Press Play". Cet album, "Last train to Paris", est pour moi une évolution de l'opus sus-cité : la suite logique musicalement, en mieux.
Des sons frais, classes, soignés, novateurs, autant de qualificatifs dithyrambiques pour décrire ces instrus entraînantes. Chaque piste a son style, son influence jazz, rap à l'ancienne ou autre, et font pourtant bon ménage côte-à-côte au sein de cette galette. Et c'est là la force de Diddy ici comme dans l'album "Press play", une identité unique, mais dans la variété.
A se procurer d'urgence, écoutez "Hate you now", "Angels", puis osez dire que vous ne remuez pas votre tête sur "I hate that you love me".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
A part les 2/3 chansons les plus connues, le reste n'est pas terrible, ou du moins pas a mon gout.

Chacun peut se faire son opinion, surtout que je suis loin d'etre melomane :)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?