• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par sellerfellafr.
EUR 27,62 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Japan-Select
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expéditions à partir du Japon. L'acheminement d'un article prend environ 3-4 semaines en mode d'expédition standard depuis le Japon vers la France, 3-5 semaines vers les autres pays européens. Cet article est soumis aux Conditions d'expédition et d'acheminement fixées par Amazon.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today [Import allemand] Import

4.6 étoiles sur 5 8 commentaires client

3 neufs à partir de EUR 5,08 5 d'occasion à partir de EUR 8,31
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Suicidal Tendencies


Produits fréquemment achetés ensemble

  • How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today [Import allemand]
  • +
  • Lights Camera Revolution [Import anglais]
  • +
  • Controlled By Hatred
Prix total: EUR 42,61
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B0000026KD
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Mini-disque  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 491.839 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:31
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
2
30
4:13
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
3
30
4:30
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
4
30
6:43
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
5
30
5:26
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
6
30
5:53
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
7
30
2:51
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
8
30
4:53
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
9
30
3:47
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
10
30
3:13
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
11
30
4:04
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 

Description du produit

SUICIDAL TENDENCIES


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
24 ans que je l'écoute régulièrement et je ne m'en lasse pas ! D'abord il y a la pochette du disque. En fait, le dos de la pochette est encore mieux. Effectivement ça ne rigole pas, ni demain ni maintenant: les cinq compères de Suicidal-Tendencies sont alignés les uns à côté des autres devant cette petite église, en tenue "cholo" impeccable, le torse bombé, les yeux clos ou bien masqués par des lunettes de soleil, des casquettes ou des bandanas. Ils ressemblent à des révolutionaires mexicains faisant stoïquement face au peleton d'exécution. J'aurais d'ailleurs adoré que Suicidal-Tendencies fasse un jour un album en espagnol inspiré par l'humour macabre mexicain, Día de los Muertos et tout le toutim (d'ailleurs Mike Muir, le chanteur leader de ST, a des origines mexicaines). Pour ce qui est de la langue de Cervantès, on a pour l'instant juste eu droit à "Su casa es mi casa" (sur l'album "Free your soul and save my mind")... Mais revenons donc à "How will I laugh tomorrow...". Après un premier album plutôt trash et un second ("Join the Army") un peu plus mélodique, "How Will I Laugh Tomorrow..." (sorti en 1988) marque un tournant plus métal grâce à l'arrivée de Rocky George comme guitariste (il officiera plus tard dans Fishbone, le légendaire groupe de fusion funk-rock). Ceci-dit, ST reste dans une identité punk-hardcore et évite de tomber dans les excès "émo" des albums suivants tels que "Lights, Camera, Revolution" ou "The Art of Rebellion" (ils se rattraperont plus tard avec "Suicidal for Life" et surtout le surprenant "Freedumb", mais ça c'est une autre histoire).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
wow will I laugh tomorrow... when I can't even smile today est le troisième album de suicidal tendencies, mais le premier à être abouti et excellent pratiquement de bout en bout. je ne lui met que quatre étoiles, à cause de la production, pas mal mais quand même en deçà de leur chef d'oeuvre lights camera revolution, et à cause de deux ou trois titres moins forts.
il faut dire que la barre est placée haut avec les classiques que sont trip at the brain, pledge your allegiance, one too many times et surtout le title track, how will I laugh tomorrow. ce morceau emblématique résume tout le talent de suicidal tendencies, et sera d'ailleurs sorti en single en version plus courte et en version electro-acoustique (ces deux versions sont disponible sur le disque réunissant les deux maxis controlled by hatred/feel like shit déjà-vu).
ce disque est très fortement empreint d'un esprit metal 80's dans la mesure où le son est assez caractéristique des productions thrash/speed/crossover/metal de l'époque.
ça n'est pas une mauvaise chose, étant donné que cet album est l'un des meilleurs représentants de cette époque.

le style développé sur ce disque fait la part belle aux riffs ensorcelants et au soli aériens, fluides et mélodiques de rocky george. suicidal tendencies se révèle en effet maitriser parfaitement force, puissance, technique et feeling sur ce monument du metal à la croisée des chemin skate-core,speed metal et punk, etce, avec un chanteur qui chante vraiment.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par FeydRAUTHA COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 21 juillet 2016
Format: CD Achat vérifié
Troisième album de Suicidal, How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today, est sorti en 1988. Après le très punk hardcore premier album Suicidal Tendencies (1983), puis le plus metal Join the Army (1987), Mika Muir revoit le line-up du groupe et vire le bassiste Louiche Mayorga. Le guitariste Rocky George influence alors la nouvelle direction musicale du groupe qui sera résolument Thrash. Le chant et l'attitude de Muir reste engagée et le groupe invente le gansta-Thrash qu'on lui connait depuis. Nous sommes ici toutefois encore dans la période pré-Trujillo qui amènera la touche funk à l'édifice à partir de 1989. Au milieu des changements de line-up et de style qui caractérisent la carrière du groupe sur 13 albums, How Will I Laugh est l'album du virage thrash, et sans doute l'album le plus proche du thrash pur que ST ait pu produire. Si ce n'est qu'évidemment, c'est du Suicidal est que la bande à Muir emmène le Thrash loin de ses poncifs. L'album déborde d'énergie et franchement je trouve que George est un guitariste trop oublié dans le monde du metal alors que c'est un technicien hors pair. Le son unique de Suicidal repose en très grande partie sur sa musicalité exceptionnelle et sa capacité à pondre des phrasés assez époustouflants. En bref, How Will I laugh est un album pionnier dans l'univers du thrash. Son seul défaut est de ne pas bénéficier d'une production à la hauteur des titres qui le composent.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pas facile de faire un choix parmi tous les albums de ST car il y en a beaucoup. Moi je retiens celui-ci car il contient des morceaux mythiques du groupe d'une part, et que l'instrumentation est de très bon niveau (solos guitares à tous bouts de champ, Rocky George mérite tout notre respect étant donné ce qu'il nous fait là malgré sa phalange en moins).
Autre chose, ST c'est bien du hardcore, par contre il n'y a pas de hurlements à s'arracher la gorge, et c'est une de leurs caractéristiques.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus