Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 11,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

L'autre côté des docks par [POCHODA, Ivy]
Publicité sur l'appli Kindle

L'autre côté des docks Format Kindle

4.4 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99

Longueur : 352 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Red Hook. L’ancien port de New York, l’ancien quartier des dockers. Une langue de terre tout au sud de Brooklyn, là où l’East River se jette dans la baie. L’horizon y est délimité par la ligne des gratte-ciel de Manhattan. C’est là que les jeunes aimeraient vivre, de l’autre côté des docks. Blancs ou Noirs, habitants du front de mer résidentiel ou des cités, les gens du quartier passent leurs soirées d’été à traîner dans les bars, écouter du rap, boire sans retenue et rêver d’aventure. Une nuit d’été, June et Val, deux adolescentes inséparables, décident de mettre leur canot pneumatique à l’eau sans imaginer que cette dangereuse expédition va changer leur destin et celui du quartier.

Biographie de l'auteur

Née à Brooklyn, Ivy Pochoda est l'auteur d'un premier roman, The Art of Disappearing, publié en 2009. L'autre côté des docks paraîtra en juillet 2013 chez HarperCollins, dans la collection dirigée par Dennis Lehane. Journaliste free-lance et joueuse de squash professionnelle, elle réside actuellement à Los Angeles.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 848 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 352 pages
  • Editeur : Liana Levi (12 septembre 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00EUDKGUC
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 20 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°157.458 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par claude toon TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 21 mars 2014
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Red Hook, l'ancien port de New-York a inspiré les auteurs américains les plus divers. Lovecraft écrit l'un de ces contes titré "Horreur à Red Hook" au début du XXème siècle. Il annonçait la couleur, car déjà à l'époque dans ce quartier des Docks, la vie était difficile, la violence souvent présente, et la population fort cosmopolite après la grande vague d'immigration. Elian Kazan ne tournera pas "Sur les quais" (On the water front) par hasard…

Dans ce roman attachant rien d'horrifique, loin de là, pas d'ambition thriller non plus, à peine policier dans sa conclusion. Ivy Pochoda écrit de à la manière d'une anthropologue ou plutôt d'une sociologue, mais avec un regard d'une grande humanité sur les personnages haut en couleur qui traversent son roman. "L'autre coté des docks" oppose le drame et la comédie humaine à la Balzac. Les ethnies, les croyances se bousculent dans un univers où chaque personne voudrait décider de son destin sans vraiment y parvenir. Les personnages rêvent. L'épicier attend que la fortune lui sourie lors de l'escale du Queen Mary dans le port. Il déchantera comme tous ceux qui voudrait fuir ce quartier pour un ailleurs, un eldorado social, l'île huppée de Manhattan…

June et Val, deux adolescentes cherchent leurs voies et s'embarquent un soir de canicule sur un bateau gonflable vers l'aventure au gré des eaux glauques de l'East River. On retrouvera Val agonisante sur une grève et le roman se concentrera sur la recherche de l'autre jeune fille.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cédric MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 décembre 2013
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Denis LEHANE (Shutter Island, Gone Baby Gone...) recommande ce livre à juste titre.
On peut d'ailleurs faire un parallèle entre les deux auteurs.
Les récits de LEHANE sont profondément inscrits dans la réalité géographique et sociale de Boston, tandis que Ivy POCHODA dresse le portrait d'un quartier très précis de New-York, Red Hook à Brooklyn.

Ainsi, la ville et plus exactement le quartier est un véritable personnage du récit, sous le regard duquel défile l'histoire.
Celle de June et Val, ainsi que de Monique pour ne citer qu'eux. Des personnages qui cristallisent l'état de la société américaine actuelle.
Entre racistes, inégalités sociales, désespoir.

Sombre, le récit l'est.
Mais, l'auteur évite le pathos et le macabre, pour accoucher d'une oeuvre au final profondément humaine et touchante.

Avis aux amateurs...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Client_mystere TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 3 janvier 2014
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Red Hook est un quartier à la pointe Sud de Brooklyn, divisé entre le front de mer et la cité par une voie rapide.
A coté de Coffey park, visitation street (titre original du roman); l'auteur Ivy Pochoda a vécu dans ce quartier et elle nous décrit si finement les personnages et les lieux qu'il n’est pas nécessaire d'aller visualiser les images sur google map pour se sentir là-bas...
On s'y voit déjà tant les descriptions sont précises et réalistes, avec les anciens docks dont certains bâtiments sont des no-man's land réservés aux camés et aux prostituées. C'est ici qu'évoluent deux adolescentes de 15 ans, June et Val...
Cette jeune auteure est vraiment talentueuse et j'ai bien envie de lire ses autres romans.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ALIBERT Michel MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 17 septembre 2013
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
L'auteur crée une sorte d'envoûtement au travers de personnages brisés, adolescents perturbés, sans avenir, cernés par la drogue, jeunes femmes paumées dans un univers sans repères, adultes cassés par une vie qui ne leur fait pas de cadeau malgré leurs luttes incessantes, minuscules et dérisoires au jour le jour pour améliorer leur semblant d'existence et tenter de vivre leurs rêves. L'écriture de Pochoda génère une atmosphère paradoxale où la violence et la générosité des protagonistes s'entremêlent. On a l'impression d'effleurer mentalement le décor des docks, on sent la peur dans le terrain vague, on perçoit le désespoir et la solitude des êtres. Chaque personnage manifeste une âme meurtrie qui se heurte autant qu'elle tente de s'accrocher aux autres êtres tout aussi blessés, déficients; mais l'on ressent surtout l'extraordinaire humanité qui les habite tous et qui donne cette sensibilité à fleur de peau du récit. Humain, trop humain? Ce livre se lit comme une berceuse composée sur le thème, contemporain par son sujet mais bien éternel, de la douleur de vivre.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gabrielle TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 28 décembre 2013
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
En lisant le titre "l'autre côté des docks", on pourrait lire "de l'autre côté du miroir" ou "l'autre facette des USA"...
Bref, d'un côté les blancs et de l'autre les noirs ; d'un côté les riches et de l'autre les pauvres, les très pauvres, les âmes perdues, d'un côté les nantis et de l'autre les bosseurs... Voilà l'univers de ce livre sur fond marin. L'histoire n'est pas fascinante ni transcendante ; cependant ce roman descriptif des bas quartiers de Red Hook nous montre le visage sombre de la vie des individus à qui la vie n'a pas réussi. Tout commence par l'imprudence de deux adolescentes, June et Val, un soir d'été qui décident de monter à bord d'un pneumatique afin d'observer la ville depuis l'East River. De loin, un adolescent noir, Cree, les observe et il remarque que le courant les fait dériver. Le lendemain, seule Val est retrouvée inconsciente mais June a disparu ! Une enquête commence.
Ce roman décrit une multitude de vie à travers des personnages récurrents ou secondaires à l'histoire elle-même. On y découvre le racisme, la drogue, la prostitution.
L'écriture est brut de pomme et très métaphorique par moment, comme quand l'auteur nous décrit une scène de sexe "...Leur accouplement chaotique lui a fait penser à un champ de courses : les santiags de Lil claquaient sur le sol, la main de Jonathan giflait le flan épais de sa partenaire qui, une fois l'effort passé, avait poussé un hennissement épuisé... "
Ce livre évoque surtout la justice à 2 vitesses, une pour les blancs et l'autre pour les noirs.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique