Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
18
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:2,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Et si le diable pouvait prendre l'apparence d'une femme?! Un homme va en faire les frais!
Il n'est pas amoureux de cette femme- il adore son épouse- mais le corps de cette fille le rend fou de désir. Après des relations sexuelles suivies avec cette paysanne (mariée) pendant son célibat, il croyait que son mariage allait faire taire ses envies! Cette collection Folio à 2€ à l'avantage de présenter des nouvelles ou des extraits de livres et cela m'a souvent permis de me donner une idée de ma capacité à lire ces auteurs "complexes". La littérature russe m'a toujours fait peur, les noms ne sont pas simples , les repères géographiques et historiques me sont limités . Le style de Tolstoï a l'air cependant assez "facile" et plaisant mais cela doit dépendre beaucoup de la qualité de la traduction...il aime les descriptions physiques mais surtout psychologiques, dans ce petit livre, il développe plusieurs démonstrations du genre:
"En effet si Eugène Irténiev était malade d'esprit, alors tous les hommes sont aussi malades d'esprit, et les plus malades d'esprit sont indubitablement ceux qui décèlent chez les autres les signes de la folie qu'ils ne voient pas en eux".
Lecture d'un soir très agréable.
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2017
. Petit livre d’environ 80 pages mais très intense. Un personnage attachant est le centre du récit et le décor une terre agricole en Russie. Le bonheur pourrait avoir été au rendez-vous mais le Diable est là qui rôde sous la forme d’une paysanne pulpeuse et c’est le drame. Un roman qui n’est pas sans rappeler Anna karénine.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2017
Livre sympa plutot leger et un peu previsible mais bon pour 2e c'est bien ... rien a voir avec d'autres livres plutot lourds et epais de tolstoi je vous rassure
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2015
c'est le livre que j'attendais il est conforme a ce que je voyais merci cordialement vive le grand auteur de la terre Russe
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2017
J'ai commandé Danube et j'ai reçu Danibio en italien et anglais !
Je souhaite annuler et être remboursé. Merci d'avance.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le Diable/Léon Tolstoï
Cette courte nouvelle écrite en 1889 et d’édition posthume en 1911, met en scène Eugène Irténiev, jeune propriétaire terrien, homme sérieux et travailleur, aux prises avec une pulsion sexuelle irrépressible.
Marié à la gentille Lise, il ne peut revoir Stépanida la diablesse au regard de braise, une conquête de jeunesse, sans que tout son corps tremble en face de la belle et impudique paysanne qui fait tout pour que sa chair succombe.
Un texte plein de sensualité pour décrire cette diabolique libido en lutte avec la morale religieuse qui habite Eugène, profondément perturbé par un sentiment de culpabilité. Un combat de tous les instants pour ce pauvre Eugène afin de ne pas tomber dans les griffes du diable.
Le style est certes agréable et tout le talent de conteur de Tolstoï est bien là pour une lecture agréable mais ô combien surannée. Le sujet du désir physique était strictement tabou à l’époque, mais qu’en est-il de nos jours !!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2016
Tres surprise à la lecture de ce roman. J'ai redécouvert cet auteur avec plaisir. La lecture en est facile et le thème d'actualité même s'il ne débouche pas vraiment sur des choix que l'on ferait aujourd'hui. Je recommande et je vais retourner vers cet auteur que j'avais oublié depuis longtemps
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Le diable" est une nouvelle de Léon Tolstoï agréable et facile à lire, que j'ai eu plaisir à redécouvrir quelque 25 ans après l'avoir lue pour la première fois. Sensations intactes, moment de lecture appréciable.
Une histoire dans l'esprit des nouvelles de Stefan Zweig (j'avais découvert les deux auteurs à la même époque). Avec à la base une tension psychologique chez le personnage principal, qui monte, qui monte, jusqu'au dénouement final.

Le diable est-il réellement de la partie ou n'est-ce qu'une manière d'imager la perturbation profonde du personnage, ravagé par la tentation et qui tente de s'en défaire vaille que vaille ?
Vous le découvrirez peut-être à la lecture de cette nouvelle qui se déroule en une époque qui semble maintenant bien lointaine dans notre société contemporaine si différente, mais que l'on a plaisir à redécouvrir pour ceux qui ont gardé intactes d'anciennes sensations désormais un peu oubliées pour beaucoup...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2016
Eugène est-il un malade psychique ? "Si Eugène est un malade psychique, alors tous les hommes le sont également..." écrit Tolstoï. Non, le désir de posséder une femme n'est pas signe d'une maladie ! Mais ce peut être très "dérangeant" comme on le voit avec le héros de cette histoire. Au point que les pensées de ce dernier en sont trop perturbées pour mener une vie "normale". Tout réussit à Eugène, amour, famille, travail ; l'argent ne manque pas, vient même la considération avec le succès électoral qu'il remporte localement, et son sort est des plus enviables. Le jour où Eugène, travaillé par la nature, cède à une pulsion bien naturelle à l'égard d'une charmante paysanne peu farouche, sa vie bascule. Tous ses efforts pour lui résister sont vains même après avoir épousé l'élue de son coeur. La raison ne peut rien, aussi la délivrance ne peut-elle arriver qu'avec la mort de l'un des trois protagonistes : l'épouse, la maîtresse ou lui-même ?
Les tourments de l'âme ne sont pas rendus avec force, ce n'est pas du grand Tolstoï, mais ça tient en haleine et ça se lit bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2015
Très bien rédigé, la tension monte dans l'ouvrage jusqu'à l'explosion finale qui était inattendue. Personne ne ferait cela aujourd'hui d'ailleurs.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,30 €
2,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici