undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 avril 2015
après avoir achetez le hobbit partie 1 version longue ( que j'ai déjà noté), c'est tout naturellement que j'ai attendu cette version longue.
alors par rapport à la version courte ?
là le terme version longue et correct, pas moins de 25 minutes de plus, et cette fois de vraie scènes qui apportent quelques chose à l'histoire !
pour le prix certes élevé, mais justifié.
le coffret contient 7 disques comme le coffret du hobbit partie 1. le film version longue bluray 1 disque, en 3D 2 disques, dvd 2 disques et 2 disques pour les bonus.
si vous avait achetez le volume 1, les bonus sont la suite, c'est à dire partie 9 et 10. toujours pas de 1 2 3 etc... peut-être sur une autre édition.
côté image et son, rien à dire, c'est parfait !
alors faut-il acheter cette version longue par rapport à la version normale. oui, de plus cette version steelbook jumbo reste inédite car la version courte ne le proposée pas, si vous les collectionnez, il vous le faut !
review image review image
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2014
Film au top et conforme au attente des fans
Par contre ne pas l'acheter maintenant mieux vaut attendre la version longue dans quelques mois.... Je me suis fait avoir pour le 1 je l'ai encore en travers, après on se plein qu'il y est des téléchargement illégaux mais quand on sort un film si il y a une version longue disponible on la sort de suite!!
1313 commentaires| 183 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2013
Comme pour le premier volet, l'éditeur s'évertue à sortir la version cinéma quelques mois avant la version longue, personnellement je me suis fait avoir pour le premier volet du Seigneur des Anneaux à l'époque en DVD, ainsi que pour le premier volet du Hobbit en Bluray, mais pas pour les suivants.
Ayez un peu de patience pour faire comprendre à ces maisons d'édition que nous ne sommes pas des vaches à lait.
3838 commentaires| 293 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le deuxième volet des aventures de Bilbo le hobbit est meilleur que le précédent. Cette fois-ci, il n’est plus question d’exposition longuette et sans objet, Peter Jackson nous replonge directement dans l’action. Il nous épargne également les scènes burlesques idiotes et inutiles telle la scène de la cuisine du Voyage inattendu. Globalement, ce film décrivant la seconde partie de la quête des nains jusqu’à l’arrivée à Erebor se présente plutôt comme une série bien rythmée de péripéties et de scènes d’action. On sait également gré à Jackson d’avoir conservé des personnages périphériques comme l’homme-ours Beorn, même s’il avait, de mémoire, un rôle plus important dans le roman. A contrario, c’est le personnage-titre qui se retrouve en retrait : le Bilbo balourd et peu sûr de lui du premier film a fait place à un hobbit plus aventureux et plus mûr mais sans progression psychologique notable dans le deuxième. Parmi les nains, Kili rejoint Thorin et Balin dans les personnages se distinguant de la troupe. Les autres restent anecdotiques, à part une scène rigolote avec le gros Bolbur qui se bat dans un tonneau.

Dans les meilleurs moments du film, on retiendra notamment le terrifiant piège des araignées, où Peter Jackson nous partage une nouvelle fois sa répulsion-fascination pour les arachnides, après le combat contre Shelob/Arachne (Le retour du roi) et le ravin aux insectes (une scène répugnante de King Kong). L’évasion en tonneaux et le superbe affrontement de Gandalf avec les forces du mal à Dol Guldur ne sont pas en reste. Mais le véritable morceau de bravoure reste l’impressionnant combat contre Smaug. On oublie totalement que ce dernier personnage n’est fait qu’en images de synthèse, tant il est menaçant, rusé, dangereux. La voix superbe, grave et profonde, de Benedict Cumberbatch (Sherlock,Star Trek into darkness) participe pour beaucoup à ce sentiment de terrifiante menace. C’est sans conteste le clou du spectacle et le couronnement du film, qui se termine sur un cliffhanger abrupt annonçant la Bataille des Cinq Armées.

Au final, on notera malgré tout que le découpage en trois volets reste difficile à justifier. De nombreuses coupes seraient possibles : la scène des tonneaux pourrait être divisée par deux sans dommage, idem pour certaines scènes d’Esgaroth ou du royaume des Elfes. A ce sujet, le retour de Legolas n’apparaît pas du tout incongru (il était absent du roman), même s’il apparaît clairement qu’Orlando Bloom a forci et n’est plus vraiment l’elfique éphèbe qu’on avait découvert dans Le Seigneur des Anneaux. De même, il est patent qu’Ian McKellen a bien vieilli et n’est plus capable d’assumer une scène d’action : il est doublé ou remplacé par une image de synthèse à chaque plan où il ne s’exprime pas. Parmi les nouveaux venus, le roi elfe Thranduil est campé avec une hautaine majesté par un Lee Pace qui n’avait plus eu une telle présence à l’écran depuis le formidable The fall de Tarsem Singh, et Luke Evans joue un rôle ambigu qui nous change de ses dieux grecs habituels (Apollon dans Le choc des titans, et Zeus dans Les Immortels… également de Tarsem Singh). Ces deux ajouts étaient anecdotiques dans le Voyage inattendu, mais prennent une plus grande ampleur bienvenue ici.

La désolation de Smaug est donc une bonne suite, mieux rythmée et meilleure que le premier film, avec un final grandiose qui rend impatient de regarder la fin, hélas pas au même niveau.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2014
Un premier volet en Steelbook (quelque soit la version) avec un son Dolby digital.
Un second volet en DTS HD, un grand merci pour cela.
Mais des packagings relativement simples car plus Steelbook. C'est une trilogie de films exceptionnels qui risque d'avoir une place de choix dans une bluraythèque (disons) et les différences de boitiers vont se voir.
La ligne directrice esthétique du Seigneur des anneaux étaient très claire, il y avait une continuité. Là, il semble qu'il n'y en ait pas. Je trouve ça étrange.
77 commentaires| 70 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2014
Ainsi que le beuglerait Cloclo à s'en décoller la perruque "comme d'habitude" voici la version longue de la version courte de l'œuvre en cours de ce grand Peter. Enfin, si l'on peut qualifier de court les presque trois heures en cause. Disons plutôt que la Warner nous offre une version sortie en salles et une version insortable en salles. Comme d'habitude donc la version salles privilégie l'action et l'intrigue principale au détriment de la réflexion et des intrigues plus ou moins secondaires. C'est tout l'intérêt de sortir ces deux versions et, surtout, de sortir la version complète quelques semaines avant le prochain volet cinéma. Plus qu'une séance de rattrapage, la version longue comble tous les trous scenaristiques et répond à toutes les questions et ellipses qui caractérisent la version salles. Dès lors, les commentaires du type "attendez la version longue" lors de la sortie du Blue Ray version salle que l'on peut lire çà et là reviennent à comparer un string léopard en fausse fourrure à un pantalon de flanelle, à l'exception du 100% garantie PETA, il n'y a rien de comparable. Pas question ici à ce titre de critiquer le film qui, en version salles comme en cette nouvelle version atteint une fois encore le sommet de la production cinématographique mondiale : scénario, réalisation, effets spéciaux, musique, jeu d'acteurs, décors, costumes, le chef d'oeuvre n'est jamais loin. Si l'on aime Tolkien, on ne peut pas ne pas vénérer Peter Jackson et son oeuvre cultissime qui mériterait bien une flopée de nouveaux Oscars. Version salle comme version Salon, ce second opus est plus intéressant et sans doute plus adulte que le premier opus qui fleurait bon le Tolkien pour pré adolescent qu'est avant tout l'oeuvre littéraire. On aime ou pas Tolkien. Si on n'a pas apprécié la version salle, on n'appréciera pas plus l'autre. Si on a adoré la Vie D'adèle, on n'a peut-être pas choisi le bon film de substitution.
Au-delà de ces préliminaires rayon lingerie, avec ce Smaug version salon, c'est évidemment la quête de Gandalf, les errements de Beorn, le passé du chasseur pêcheur, le retour de l'œil, les relations elfes/elfes et la folie des rois nains qui reçoivent un traitement de faveur.
Personnage central de la version salles, notre Hobbit aux tics (légèrement) irritants laisse (enfin) la vedette à d'autres personnages moins unidimensionnel. Et personnes ne s'en plaindra. Legolas apparaît ainsi bien plus sympathique que dans la version précédente où il se contentait de courir, serrer les mâchoires, courir, serrer les mâchoires et courir en serrant les mâchoires. Avec ou sans arc. L'idylle elfe/nain prend des couleurs et une réelle dimension pathétique alors qu'elle ressemblait tout juste à un mauvais épisode des Mystères de l'Amour dans sa version salles. Quand à la folie des figurants de Fort Boyard, elle annonce évidemment l'ultime épisode. Pour le reste, cette version parfaitement réalisée et écrite occupe très agréablement tout un après-midi pluvieux. La qualité du son et des images est constante sans que l'on aperçoive d'une différence à ce titre entre les scènes ciné et les autres. Non bloqué dans une salle sombre au beau milieu d'une rangée de bavards, on visionne les quatre heures avec plaisir en multipliant à l'envie les pauses pipi et téléphone. Les lenteurs pédagogiques qui passeraient mal en salles ne sont pas handicapantes. Bref, pour les fans de l'œuvre du duo Tolkien/Jackson, posséder les deux versions est obligatoire. Pour ceux qui ne voient ici qu'un autre bon film d'action en costumes, la version salles suffit amplement, les nouvelles scènes n'apportant rien à l'intrigue principale ni aux scènes de bravoures toutes déjà dans la précédente version. Ce commentaire ne serait pas complet sans un mot sur la statuette Made by Weta. De très bonne qualité à la différence des figurines en plastic des coffrets Batman, Man of Steel, Iron Man, Tortues Ninja et autres Transformers tous fabriqués par de petits travailleurs indonésiens visiblement aveugles et manchots, il s'agit d'un excellent vrai collector au bon prix. A ce titre Weta réussit toujours mieux ses statuettes que ses concurrents dont Gentle Giant. Personnellement j'aurai aimé une statuette de Smaug plutôt que celle de nains en tonneau mais elle est tout de même bien sculptée et personne n'aura honte de la placer sur son bureau ou une étagère. Attendons Smaug pour 2015. Allez, une fois de plus, comme le gueulerait Cloclo : si t'aime LOTR, tu te rues dessus les yeux fermés. Sinon tu te contente de ton boîtier métal. Comme d'habitude.
0Commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2014
... Je ne note pas le film, que je n'ai pas eu le temps de voir, vu les évènements que je vais raconter, mais Amazon (et la qualité de la statuette WETA aussi, bien moindre comparée à celles de la 1ère trilogie. Le plastique n'est pas aussi solide que la résine...).

J'ai reçu le coffret, la statue était cassée (Thorin cassé à sa base, se promenait dans l'emballage loin de son tonneau dont il manque également un petit morceau). Service d'échange Amazon ok, je renvoie le produit, j'en reçois un nouveau... Déjà, surprise, le coffret n'est pas dans son emballage plastique comme le 1er envoi, et, là encore, la statue est cassé, au même endroit!! La cassure est un peu différente, et j'ai été voir des vidéos, la statue n'est habituellement pas livrée en kit à monter soi-même, c'est bien une cassure... Déception. Je vais renvoyer le produit, Amazon va me rembourser, je ne souhaite pas recevoir un 3e coffret abimé, on arrête la casse, si j'ose dire...

Je tiens tout de même à souligner la qualité et la rapidité de leur SAV par chat. Ensuite, on peut accuser les transporteurs, mais 2 statues abimées au même endroit ça fait beaucoup, j'espère qu'Amazon va vérifier ses stocks, et surtout revoir sa politique de rentabilité, en période de fêtes on en demande beaucoup à ceux qui préparent les colis, pour quel résultat? Vitesse et précipitation augmentent le risque de casse... Pour ma part, j'irai le commander ailleurs...
review image
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2014
Enfin la version longue ( intégrale ) est arrivée . Un très beau et bon film qui vous plonge dans un univers INCROYABLE et FANTASTIQUE . A voir et a revoir sans modération .
11 commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2014
ce coffret du Hobbit 2 en version longue avec la statuette est absolument sublime, tout comme son précédent.
ici la statuette est tres détaillée, imposante, un beau travail de Weta.
quand au differents blu-ray, il y a une harmonie avec le précédent coffret .... les discs sont dans un gros boitiers amaray avec un sur-etui en carton epais avec un dessin symbolisant le 2e opus.
donc très satisfait perso de ce produit.
en esperant tout simplement que pour le 3e film, Weta nous offre une statuette de Smaug ou Sauron !
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2014
45€ le blu ray (attention ici l'oeuvre n'est pas jugée) certes bien mais le prix ne dérange personne ?! réalisez que cela fait 295 anciens francs ! c'est du grand n'importe quoi ! A ce prix là on peut commencer à s'acheter un petit lecteur blu ray d'entrée de gamme !
Nos voisins anglais et allemands le payent près de 10€ de moins... Est ce que nous les français sommes de bonnes vaches à lait aux yeux de nos chers éditeurs vraiment pas philanthropes? sans compter la multiplication des versions pour noyer le poisson et vous faire acheter 3 fois le même film...
J'invite ainsi tous les consommateurs, qui comme moi en ont marre d'être pris pour des moutons (qu'on tond à blanc) de boycotter les produits sur lesquels ces chers éditeurs se gavent ouvertement sur notre dos...à bon entendeur...salut
55 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus