undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
8
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 janvier 2014
Si vous saviez comme ça me fait mal au coeur de ne mettre que deux étoiles à un Jasper Fforde, si vous saviez... Mais qui aime bien châtie bien, c'est bien connu.
Tant pis si je révèle deux ou trois trucs de l'histoire, mais il faut quand même le faire savoir: il manque un scénario à cet opus!
Les 5 précédents, sans être tous aussi bons naturellement, étaient d'excellente qualité: le monde uchronique de Thursday était bien décrit, le monde des livres était aussi mystérieux qu'intéressant, et quelles intrigues, quelles intrigues! quelles inventions! Le portail de la prose, évidement, les Tals, le gravi-tube, les dirigeables, la république de Galles, la chrono-garde, la fille Hadès coincé dans une boucle temporelle où elle fait la queue aux caisse, c'était vraiment GENIAL.
Las... Tout commence ici par la nouvelle "géographie" du monde des livres: en gros, c'est comme dans la vraie vie, avec ses îles, ses avenues, ses maisons... bref, c'est tout simplement chiant: à quelques détails près, on se croirait chez nous! Tout le charme des précédents "Thursday Next" est ici absent, tout comme Thursday elle-même d'ailleurs. Il m'a fallu un moment pour me rendre à l'évidence: ELLE N'APPARAIT PAS DANS CE ROMAN (ou si peu, à la fin, que ce n'est qu'anecdotique) et 99% du roman se passe dans le monde des livres: rien de ce qui m'avait plu dans les précédents tomes n'apparaît ici, l'interaction si excitante entre le réel et la fiction est quasiment absente.
Et quelle pauvre histoire, et quelle lenteur, à l'image du bateau qui remonte le fleuve métaphorique... on se croirait dans un vieux film se passant en Louisiane, sur les immenses bateaux à aube, si leeeeeeeents....
Ajoutez à cela quelques passages d'une longueur infinie, tel que la course poursuite "en altitude" avec les hommes en plaid et la coupe est pleine: j'avais hâte que ça se termine!
Heureusement que quelques excellentes idées viennent -un peu- pimenter tout ça: l'apparition d'"Un carré" (à mon avis, on est peu en France à le connaître, pour ceux que ça intéresse, c'est là: Flatland ou là: La quatrième dimension), le champ de miMes (mais même là, ça devient vite un peu longuet) et le miroir de la Dame de Shalott.. mais c'est tout et ce n'est pas assez!
Jamais je n'ai été autant déçu par un roman, jamais. J'attendrai l'avis de ma femme, quand elle aura lu le prochain, pour continuer, ou non, à être fan de Thursday.
M***, ça m'ennuie vraiment d'être aussi dur, mais quand ça va pas, ça va pas!
Remue-toi, Jasper!
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2015
Déçue par ce sixième opus sans armature. S'il est vrai que la seconde moitié rachète un peu l'ensemble, il a fallu beaucoup d'énergie et l'espoir que de la magie ffordienne opère enfin, pour venir à bout de ce comte aussi longuet que soporifique. Je suis pourtant adepte au delà des mots (le commentaire s'impose à propos d'un Fforde!!!) et je jalouse infiniment ceux pour qui l’œuvre ffordienne reste à découvrir. Pour ces bienheureux je n'aurais qu'un conseil: lisez sans modération les aventures de Thursday Next, dans l'ordre de préférence... et lorsque vous serez comme moi au dernier stade de l'addiction, alors peut-être pourrez vous sans risque d'abandon venir à bout de ce sixième voyage au pays de la fiction, et comme moi pourrez vous envisager d'en lire un septième s'il venait à sortir, faisant fi d'une déception que j'espère passagère. Thursday reviens nous vite, ce n'est pas de ta doublure dont nous avons envie!!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 novembre 2013
Le monde des livres pourrait bien imploser, la guerre est sur le point d'éclater entre le Roman Grivois et la Littérature Féminine. La seule capable d'arranger la situation, et de ce fait désignée pour mener à bien les négociations, est la célèbre Thursday Next. Malheureusement, il semblerait bien qu'elle ait disparu. Son double de roman, notoirement incompétente, décide de partir à sa recherche.

J'ai plongé dans le monde des livres avec, comme à chaque fois, le plus grand des plaisirs. L'imagination de Jasper Fforde est décidément sans limite et il nous bluffe une fois de plus avec sa précision et son ingéniosité. Malheureusement, j'ai eu l'impression qu'au milieu de cette foule de détails, il avait oublié en route de nous raconter une histoire. Et en y repensant, j'ai même du mal à comprendre ce qui a pu prendre autant de pages. Bien sûr, avec lui c'est un peu comme si on se retrouvait soudain dans le Pays des Merveilles et il y a tellement de choses à découvrir, à regarder avec émerveillement et à comprendre qu'on ne risque pas de s'ennuyer une minute. Mais l'action et la vraie Thursday m'ont malgré tout bien manquées même si la deuxième partie du livre et son enquête sont bien plus intéressants.

Il est certain que ce ne sera pas un coup de cœur pour cette fois-ci mais ne vous y trompez pas, Jasper Fforde est un génie des mots, un génie de l'imagination, un génie tout court. Il faut le lire, c'est impératif, pas d'excuse, pas d'échappatoire!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2013
Dans le Monde des livres, la tension est à son comble entre le Roman Grivois et son voisin, la Littérature Féminine. Dernière chance d'éviter un conflit, les pourparlers de paix, auxquels Thursday doit participer. Or personne ne sait ou elle est passée, et sans elle, les négociations courent à l'échec...

Il est impossible de ne pas se laisser emporter par ce sens du "nonsense" au sens britannique : si vous avez déjà lu les romans précédents, ce sera un vrai régal. Dans le cas contraire, je vous envierais presque d'être "neuf" pour découvrir une oeuvre délicieusement étrange. Mention spéciale à ce passage magique décrivant les sensations "d'être lu" ( ça vous permettra de les lire tous pour trouver lequel est concerné...)
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2014
Un peu décevant, tourne en roue libre, sans nouveauté ni surprise.
La série s’essouffle, il est peut-être temps de la terminer, quoique le tome suivant (pas encore traduit en français) semble meilleur d'après les commentaires sur amazon.com.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2016
Bonjour,
J'ai adoré absolument les cinq tomes de la série des Thusday Next.
Comme je ne lis plus que sur Kindle, j'ai dû les numériser moi-même pour pouvoir les relire quand j'en aurai envie, mais je trouve hallucinant qu'Amazon ne mette pas à disposition des clients la version Kindle de ces romans. On est au XXIème siècle et si je suis d'accord sur le fait qu'un livre papier ne peut pas se remplacer (toucher, odeur), il faudrait peut-être penser que parfois, c'est moins pratique qu'une liseuse (par le poids et le volume [c'est le cas de le dire] notamment).
Alors franchement, j'ai du mal à croire qu'il va falloir que je l'achète sous forme papier, que je le numérise et que seulement quand j'aurai oublié le contenu (bah oui, il faut relire pour une mise en page de qualité lors de la numérisation et de la transformation en e-book).
Bref ! J'ai les boules :-(
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
Thursday Next revient (ou plutôt l'un de ses avatars livresques dans ce tome) pour notre plus grand plaisir. L'imagination et le délire de Jasper Fforde sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Indispensable pour les fans de la série.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2013
le seul reproche serait le rythme des traductions qui accusent du retard par rapport au ryhrme de Mister FFord. Reste juste à attendre la suite...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)