undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
3
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:12,69 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une très bonne version: Contrairement à l'enregistrement exactement contemporain, réalisé par la même équipe, des Cloches de Corneville (voir ici: Robert Planquette : Les Cloches de Corneville), cette version de la Fille de Madame Angot trouve le ton juste. Il faut dire que la musique de Lecocq, plus savante et de meilleure tenue que celle de Planquette, s'accommode assez bien d'un orchestre fourni et un peu guindé, et que le plateau de chanteurs réuni ici donne le meilleur de lui-même: Christiane Stutzmann, bien plus crédible en élégante demi-mondaine qu'en paysanne délurée (Corneville) est une excellente mademoiselle Lange - c'est un rôle en or. Charles Burles est un Pomponnet parfait, délicieusement geignard et si bien chantant, Michel Roux est idéal en Larivaudière, sans oublier la délicieuse Denise Benoît.
Quant aux deux protagonistes, Clairette et Ange Pitou, ils sont très bien servis par une Mady Mesplé en très bonne voix, et surtout par un Bernard Sinclair décidément excellent: ce chanteur un peu oublié n'a pas fait la carrière qu'il méritait, et cet enregistrement où paraissent toutes ses qualités (voix superbe, diction raffinée, parfaite musicalité, beau naturel d'acteur dans les dialogues) est un beau témoignage de son talent.
d
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2015
Un peu de son mais pas d'image! CD défectueux s'ils ne sont pas tous comme ça, j'en souhaiterais le remplacement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2012
Opérette dynamique où l'éternel féminin se joue de la politique "la fille de Madame Angot" reste une oeuvre bien française dans sa conception où les femmes restent des femmes jouant avec les sentiments des hommes les laissant croire que la politique c'est eux alors qu'elles tirent les ficèles de ces marionnettes.
Brahms

Merci à Amazon d'avoir encore cette oeuvre dans ses tiroirs.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici