• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le Lecteur de cadavres a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Livréco
État: D'occasion: Bon
Commentaire: PROFESSIONNEL DE TOUS LES LIVRES. ENVOI RAPIDE ET SOIGNE DEPUIS LA FRANCE. ARRIVAGE PERMANENT. PENSEZ A REGROUPER VOS ACHATS POUR REDUIRE LES FRAIS DE PORT.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Lecteur de cadavres Broché – 3 juin 2015

4.2 étoiles sur 5 133 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,60
EUR 8,60 EUR 3,28
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Lecteur de cadavres
  • +
  • La Scribe
  • +
  • Le Médecin d'Ispahan
Prix total: EUR 24,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Prologue

An 1206. Dynastie Song.
Chine orientale. Province du Fujian.
Champs cultivés de la sous-préfecture de Jianyang.

Shang ne comprit qu'il mourait que lorsqu'il sentit le goût du sang dans sa gorge. Il voulut balbutier quelque chose, mais avant qu'il y parvînt ses yeux s'écarquillèrent et ses jambes fléchirent mollement. Il allait prononcer le nom de son assassin quand celui-ci lui enfonça un chiffon dans la bouche.
A genoux dans la fange, exhalant son dernier souffle de vie, Shang perçut la tiédeur de la pluie et l'odeur de la terre mouillée qui l'avait accompagné tout au long de son existence. Un instant plus tard, la chemise imbibée de sang, il s'écroula sur le bourbier dans lequel il avait laissé son âme.

1

Ce jour-là, Cí se leva de bonne heure pour éviter de rencontrer son frère Lu. Ses yeux se fermaient, mais la rizière l'attendait, bien réveillée, comme tous les matins. Il se leva et roula sa natte, humant l'arôme du thé dont sa mère parfumait la maison. En entrant dans la pièce principale, il la salua et elle lui répondit par un sourire à peine esquissé qu'il perçut et lui rendit. Il adorait sa mère presque autant que sa petite soeur, Troisième. Ses deux autres soeurs, Première et Deuxième, étaient mortes peu après leur naissance d'un mal héréditaire. Il ne restait que Troisième, elle aussi atteinte de ce mal.
Avant d'avaler une bouchée, il se dirigea vers le petit autel qu'il avait dressé près d'une fenêtre, à la mémoire de son grand-père. Il ouvrit les volets et respira à pleins poumons. Dehors, les premiers rayons de soleil filtraient timidement à travers la brume. Le vent fit osciller les chrysanthèmes placés dans le vase des offrandes et raviva les volutes d'encens qui s'élevaient dans la pièce. Cí ferma les yeux pour réciter une prière, mais une seule pensée vint à son esprit : «Génies des cieux, permettez que nous retournions à Lin'an.»
Il se remémora le temps où ses grands-parents vivaient encore. À cette époque, ce hameau perdu était son paradis et son frère Lu, son héros. Lu était comme le grand guerrier des histoires que son père racontait, toujours prêt à le défendre quand d'autres gamins tentaient de lui voler sa ration de fruits, ou à mettre en fuite les effrontés qui auraient manqué de respect à ses soeurs. Lu lui avait appris à se battre, l'avait emmené patauger dans le fleuve entre les barques et pêcher des carpes et des truites qu'ils rapportaient ensuite tout excités à la maison ; il lui avait montré les meilleures cachettes pour épier les voisines. Mais en grandissant, Lu était devenu vaniteux. À quinze ans, il faisait constamment étalage de sa force. Il se mit à organiser des chasses aux chats pour crâner devant les filles, il s'enivrait de l'alcool de riz qu'il volait dans les cuisines et se vantait d'être le plus fort de la bande. Il était si bouffi d'orgueil qu'il prenait les moqueries des jeunes filles pour des flatteries, sans se rendre compte qu'elles le fuyaient. Si bien qu'après avoir regardé Lu comme son idole, Cí en vint peu à peu à ne plus éprouver qu'indifférence à son égard.
Jusque-là cependant, Lu ne s'était jamais mis dans des situations plus graves que celle d'apparaître avec un oeil au beurre noir à la suite d'une bagarre ou d'utiliser le buffle de la communauté pour parier aux courses d'eau. Mais le jour où son père annonça son intention de s'installer à Lin'an, la capitale, Lu refusa catégoriquement. Il avait alors seize ans, il était heureux à la campagne et n'avait aucune intention de quitter le village. Il disposait de tout ce dont il avait besoin : la rizière, sa bande de bravaches et deux ou trois prostituées des environs qui riaient de ses bons mots ; son père eut beau le menacer de le répudier, il ne se laissa pas intimider. Ils se séparèrent cette année-là. Lu demeura au village et le reste de la famille émigra à la capitale en quête d'un meilleur avenir.
Les premiers temps à Lin'an furent très durs pour Cí. Il se levait chaque matin à l'aube pour veiller à l'état de santé de sa soeur, il lui préparait son petit déjeuner et prenait soin d'elle jusqu'à ce que sa mère fût rentrée du marché. Puis, après avoir avalé un bol de riz, il partait pour l'école où il restait jusqu'à midi ; il courait alors à l'abattoir où travaillait son père pour l'aider le reste de la journée en échange des viscères répandus sur le sol. Le soir, après avoir nettoyé la cuisine et adressé une prière à ses ancêtres, il révisait les traités confucéens qu'il aurait à réciter le lendemain matin à l'école. Ainsi, mois après mois, jusqu'au jour où son père obtint un emploi de comptable à la préfecture de Lin'an, sous les ordres du juge Feng, l'un des magistrats les plus importants de la capitale. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Ci Song est un jeune garçon d’origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l’incendie de leur maison et l’arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite sœur malade. C’est à Lin’an, capitale de l’empire, qu’il devient fossoyeur des « champs de la mort » avant d’accéder à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d’un décès le rend célèbre. Lorsque l'écho de ses exploits parvient aux oreilles de l'empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d'assassinats. S'il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments ; s'il échoue, c'est la mort. C'est ainsi que Cí Song, le lecteur de cadavres, devient le premier médecin légiste de tous les temps. Un roman, inspiré par la vie d’un personnage réel, captivant et richement documenté où, dans la Chine exotique de l'époque médiévale, la haine côtoie l'ambition, comme l'amour, la mort.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
J'ai bien aimé la deuxième partie du livre qui raconte la grande enquête de Ci Song le lecteur de cadavres. Cette enquête se passe dans la cité impériale. L'atmosphère de la Chine médiévale, opulente et exotique est bien décrite. L'enquête est captivante. Par contre la première partie est un peu longue à "démarrer". Le héros est vraiment "monsieur catastrophe". Le trait est un peu forcé.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Énorme bouquin, magnifique histoire.... Ne commencez pas ce livre, vous ne pourrez plus vous arrêtez !

Bon perso, on m'aurait conseillé ce livre en me disant : voilà ! il s'agit d'une histoire (basée sur une histoire vraie) qui se passe au XIIIème siècle, en chine, sur la lecture de cadavres, j'aurais immédiatement sauté sur n'importe quel autre bouquin à ma portée... et cela aurait une belle erreur de passer à côté de celui ci !

C'est l'histoire de Ci, le personnage principal, auquel on s'attache au bout d'une page.... C'est l'histoire du début de la médecine légale, des autopsies... C'est un polar... C'est une histoire pleines de rebondissements...cela se passe au XIII siècle et pourtant cela semble si proche, le peuple, les pauvres, les fonctionnaires, la police, les privilégiés, les études, le droit, et la médecine, l'empereur... tant de choses qui ont si peu changé dans notre XXIème siècle...

Magnifique !

Mon seul regret.... Comme il arrive de temps à autres, après un excellent bouquin, je suis terriblement frustrée de terminer ce livre, j'ai tant de mal à quitter cette histoire, je me suis tellement attachée aux personnages, qu'il m'est impossible de reprendre un autre bouquin tout de suite après... Je vais devoir attendre quelques jours avant d'ouvrir un autre bouquin et j'ai peur que l' prochain me paraisse bien fade...

Mais pour vous, si vous voulez entrer dans une belle histoire, et en profiter plusieurs jours durant, n'hésitez pas c'est un livre qui sort de l'ordinaire, à dévorer sans tarder.
3 commentaires 60 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre pose plusieurs problèmes.
- L'auteur a pompé ses intrigues sur les romans de Van Gulik et sur son manuel intitulé "Affaires résolues à l'ombre du poirier", un florilège de cas judiciaires chinois que tout le monde peut se procurer chez Texto. Le coup de la faucille tachée de sang ou celui du clou chinois figurent en bonne place, "L'Enigme du clou chinois" est même le titre d'une enquête du juge Ti !
- 2e problème, l'auteur s'est très peu documenté sur la Chine, contrairement à ce qu'il essaye de faire croire en annexe. Ses Chinois habitent dans des "hôtels particuliers" et non dans des siheyuan (enclos qui enserre des pavillons, comme on le voit dans "Epouses et concubines"). Ses cimetières sont des "gazons garnis de stèles sur des collines" (au contraire, les Chinois enterraient dans des lieux boisés et fabriquaient des tumuli) et ils enterrent leurs morts "au son des musiciens" (et non des pleureuses, chants religieux, tambours pour chasser les démons, etc.), on se croirait dans une parade à la Nouvelle Orléans. Tout est comme ça, cela nuit beaucoup à la crédibilité et encore plus à l'exotisme.
- pire encore, la traduction est infâme et multiplie les phrases du genre : "Entrez, sourit-il." Une honte qui fait mal aux yeux. Sept cents pages comme ça !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Au risque de doucher l enthousiasme général, j ai trouvé ce livre globalement décevant. Je m attendais a un thriller historique et j en suis pour mes frais. Difficile de se passionner réellement pour les aventures (pour ne pas dire les incroyables malheurs) du jeune héros. La lenteur a laquelle l histoire decrite dans le résumé se met en place (au moins 300 pages pour que ca commence a commencer) couplée aux multiples sevices et malchances subis par le héros (a côté de sa vie, je pense que remi sans famille pourrait reprendre sans honte le tube "happy"de pharrell williams...) donnent un cote roman initiatique que je n attendais pas et qui ne m a pas plu.
j attendais un livre trepidant, mysterieux et divertissant, un genre de jean chritophe grange au 13e siecle, et je me retrouve avec un melange de candide et de princesse sarah.
le heros en prend tellement plein la tronche (physiquement et moralement) que le fait qu il continue tient du surhumain. Au bout d un moment ca en devient ridicule. Plus malchanceux c est du jamais vu. D autant que, bien que d une force mentale digne de rocky et rambo reunis, il est toujours passif face aux evenements. Seul, le proces final emballe (enfin!) Le livre. Mais trop tard.
Reste que ca se lit vite et bien, mais pour ceux qui s attendent a un thriller divertissant, la promesse ne sera pas tenue, l enquete n etant qu un pretexte plutot que le coeur du roman. En revanche c est tres documente et erudit (la reside l interet du livre a mon avis) rien a dire.
2 commentaires 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?