• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Lefranc T25 Cuba Libre a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par plaisir_de_lire
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: LIVRE NEUF Envoi rapide sous enveloppe à bulles . Expédition partout dans le monde par un professionnel de la vente sur internet. des milliers de titres à votre disposition dans tous les domaines DIFF
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 7 images

Lefranc T25 Cuba Libre Album – 10 septembre 2014

3.7 étoiles sur 5 27 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 11,50
EUR 11,50 EUR 8,51
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Lefranc T25 Cuba Libre
  • +
  • Lefranc, Tome 26 : Mission Antarctique
  • +
  • Lefranc, Tome 24 : L'enfant Staline
Prix total: EUR 34,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Octobre 1958. Invité par l écrivain américain Ernest Hemingway à venir l interviewer à Cuba où il possède une villa, Guy Lefranc débarque à La Havane après avoir rencontré, à bord du ferry en provenance de Key West, une jeune femme séduisante en cheville avec la CIA, Ellen Cook. Dans la capitale cubaine, la situation politique est très instable et le contexte insurrectionnel. Voilà des mois que les combats font rage entre les révolutionnaires emmenés par Fidel Castro et les troupes gouvernementales restées fidèles au dictateur Batista, et l affrontement paraît nettement tourner au désavantage de ce dernier.
L inquiétude est vive chez tous ceux qui ont des intérêts à Cuba, en particulier les grands trusts internationaux et la mafia américaine, fortement implantée dans l île. Deux de ses chefs, Meyer Lansky et Santo Trafficante, ont même mis au point avec un financier de haut vol, Arnold Fisher, une mystérieuse « Opération Armageddon » impliquant l arme atomique, afin de faire pièce à la révolution annoncée...
Dès son arrivée, Hemingway révèle à Lefranc le véritable motif de son invitation. Au cours d une partie de pêche au large, il a découvert dans les eaux cubaines les restes fabuleux d une cité engloutie dominée par une étrange pyramide, d autant plus énigmatique que son style architectural n est pas précolombien, mais... égyptien. Enthousiasmé par cette découverte qu il pense être un vestige de l Atlantide, l écrivain compte sur Lefranc, étranger à la corruption et aux jeux d influence complexes à l oeuvre dans l île, pour la rendre publique avec tout le sérieux voulu...
Espionnage, politique, mystère et action sur fond d Histoire contemporaine : un épisode de Lefranc au sommet de sa forme !

Biographie de l'auteur

Régric
De son vrai nom Frédéric Legrain, Régric rencontre en 2003 Jacques Martin, qui lui propose de réaliser les Voyages de Lefranc consacrés à l histoire de l aviation. En 2009, il signe sa première aventure de Lefranc, Noël noir, sur un scénario de Michel Jacquemart, suivi en 2012 de L Éternel Shogun.

Roger Seiter
Historien de formation, Roger Seiter travaille comme scénariste depuis 1989. Chez Casterman, il est l auteur des séries Fog (dessin Cyril Bonin), Dies Irae et Dark (co-scénarisées par Isabelle Mercier, dessin Max) et Mysteries avec le dessinateur Vincent Wagner. Il vit à Strasbourg.

Jacques Martin
Né en 1921 et disparu début 2010, Jacques Martin est la référence absolue de la bande dessinée historique.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album
Je n'arrive pas à ne plus acheter Lefranc, Alix, Lucky Luke... et pourtant, il serait temps d'arrêter et de se dire qu'il faut passer à autre chose. Que ces BD, il faut en garder et relire le meilleur et ne pas espérer, à chaque nouvelle publication, trouver dans ces nouvelles aventures le souffle d'antan... Décevant, décevant.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mars le 31 octobre 2014
Format: Album
C'est confus, ça patine, Hemingway n'est qu'un prétexte et n'a aucune valeur ajoutée dans l'histoire, le Che et Castro y sont étrangement sympathiques ... bref ça n'est pas très cohérent et ça reste très en surface en termes d'aventures. On aurait aimé que la cité engloutie soit elle aussi plus qu'un simple prétexte à une pseudo histoire politique d'opérette. Dommage car les dessins et couleurs sont plutôt attrayants.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Le dessin est approximatif, les perspectives sont plates. le scénario est confus et peu crédible, on à l'impression de collectionner les personnages célèbres dans un "Connaissance de l'histoire" insipide.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
Ayant commencé à lire la première histoire de Lefranc il y a une cinquantaine d'année dans le journal hebdomadaire Tintin, mes parents par la suite mon offert l'album de cette histoire: LA GRANDE MENACE. L'histoire de ce journaliste est assez, parfois futuriste avec un net penchant pour représenter les automobiles. Il m'a fallu quelques années pour reconnaître et donc connaître la GT dans lequel Axel Borg s'enfuit.
Depuis des scénaristes et dessinateurs ont remplacé Jacques Martin mais ont tentés de ne pas trahir le père de Lefranc qui ne vieillit pas. Cette 25ème aventure ne déroge pas.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BlueBlood TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 12 octobre 2014
Format: Album Achat vérifié
On ne sait pas trop où l'histoire doit nous emmener. Plus embêtant : les auteurs suggèrent dans le scénario des faits historiques, sans rien nous expliquer. Dans les Buck Dany, ou même les Black et Mortimer, les auteurs prennent le temps d'expliquer ce qu'ils utilisent ou suggèrent, soit en utilisant une case ou deux pour cela, soit, via une note de bas de page, soit, en faisant expliquer la chose par les personnages eux-mêmes.

Là, on suggère que la CIA a aidé Che Guevara et Castro en renverser Batista, qu'un émissaire du président américain les a rencontrés, que Castro a souhaité une coopération active avec les USA....

Résultat, dans l'histoire, Lefranc, qui connaît décidément tout le monde, devient "pote" avec Castro et le Che, ce qui n'est pas ultra crédible...

Dommage.

Côté dessin... on a vu pire, bien pire (la camarilla par exemple, une horreur). On a vu mieux.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par vivès le 10 octobre 2014
Format: Album
Histoire très originale mettant en valeur un écrivain célèbre qui a effectivement vécu pendant longtemps à Cuba et qui fait appel à certaines réalités locales (le Che par exemple) ou historiques. Le dessin, par contre est parfois bâclé et c'est bien dommage: la qualité de l'histoire valait mieux que cela. Mais une BD à recommander car c'est pour moi une des meilleures de Lefranc.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
nous ne sommes pas dans le dessin d'origine mais l'histoire est dans l'essence même d'origine. Bonne lecture pour une évasion rêvée dans une trame historique actuelle. A lire
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Philippe2 TOP 500 COMMENTATEURS le 27 septembre 2014
Format: Album Achat vérifié
Fan des Lefranc, Cuba Libre se lit bien, mais ce n’est pas mon favori. Les dessins de visages sont mêmes parfois improbables. On trouve dans ce volume plein de personnes connues comme Hemingway, Fidel Castro, Le Che ou même M. Duhamel. L’histoire est presque trop probable pour de la SF comme on en a l’habitude avec Lefranc. Cela dit, j’ai quand même passé en très bon moment en la compagnie de cette DB. Bonne lecture!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents