Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 avril 2017
Encore une fois ce réalisateur m'impressionne par sa qualité visuelle .
J'ai vue au ciné , acheté le blu ray juste par ce que c'est lui point barre !
Je reste un peut mitiger par le choix de mickey rourke dans le rôle du "vilain"
Un bon film dans le genre peplum & aventure .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2015
Un film splendide, autant par l'histoire, le scénario que par l'image qui rappelle un peu 300. Je ne m'en lasse pas...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
SUBLIME !!! C'est le premier mot qui vient à l'issue de ce visionnage ! Tout y est particulièrement beau ! Même ce qui est terrible est filmé avec beauté !
Rares sont les films où chaque plan, chaque image quasiment, pourrait devenir un tableau ! Chaque décors, chaque costume, chaque scène est sublimement mise en lumière.
C'est renversant de beauté !
Il est évident que l'alliance de Tarsem Singh ( The Fall ) et de Zak Snyder ( 300... ), a décuplé les tendances esthétiques de ces deux réalisateurs.
Après on pourra ergoter sur le scénario - certes léger - on pourra reprocher à ces personnages de pas être très fouillés psychologiquement (mais après tout, pour qui a lu la Mythologie Grecque, ce sont des actions qui sont narrées; les Dieux et autres Héros sont assez peu fouillés psychologiquement - à part quelques uns (!)
Les acteurs sont effectivement très bons dans l'ensemble; à commencer par Henry Cavill ( par ailleurs excellent Duc de Suffolk dans la fameuse série TV "The Tudors"), merveilleux Thésée, autant dramatiquement que physiquement évidemment.
Mickey Rourke, décidément désormais abonné aux personnages pour le moins inquiétants (!), campe un Hypérion effrayant. Les autres personnages sont à peine esquissés, mais rien n'est cependant laissé au hasard, et c'est du (très) bon boulot cinématographique.
Alors "Les Immortels", un fiasco ? comme s'est plut à le dire une certaine intelligentsia ?
Cela dépend des espoirs que l'on y place; mais tel quel c'est un superbe film; après tout est-ce perdre son temps que de se "perdre" pendant plus d'une heure et demie dans tant de beauté(s) ? Je ne le crois pas. Allez-y; courrez-y; c'est stupéfiant de splendeur(s) !
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2015
Tres belle édition en boitier steelbook, film super je recommande.
Qualité magnifique en blu ray et son impecable. A voir
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
D'abord soyons clair sur LES IMMORTELS, ce film a été démoli avant même sa sortie par bon nombre de critiques bien-pensantes (vieillissantes?!) qui n'ont pas digérer le sans-burne CHOC DES TITANS 2010 et le visuellement déconcertant 300.

Mais quelle mauvaise foi de la part de ces gens!! Comment peut-on trouver ce film nul, le comparer à un péplum ou au SEIGNEUR DES ANNEAUX.

GLADIATOR, LA CHUTE DE L'EMPIRE ROMAIN ou CLEOPATRE sont des péplums. Mais MACISTE CONTRE LES VAMPIRES et HERCULE CONTRE LES EXTRA-TERRESTRES restent des series B grotesques amusantes mais pas des péplums. Ce sont juste des films d'actions et ne retranscrivent aucune époque, ni evénement historique et ni un mode de vie en particulier.

Quant à la ressemblance avec LE SEIGNEUR DES ANNEAUX, je cherche encore (ah oui!! Y a des épées, une ambiance fantastique et des batailles, c'est vrai qu'avant la trilogie de Peter JACKSON personne n'avait eu cette idée. Personne.). Mouais, enfin bon...

LES IMMORTELS appartient plutot à la catégorie des films fantastico-mythologiques comme JASON ET LES ARGONAUTES, LEGEND ou KRULL. Ce n'est pas un péplum, bon sang!!!

Oui les costumes des dieux sont ringards, certains acteurs mauvais, pleins de situations sous-exploitées (le labyrinthe et le minotaure par ex) et certains SFX moyens : et alors!! Cela n'enlève rien à la puissance de l'interprétation, de la réalisation et du récit.

Mais que les choses soient dites : j'adore autant 300 que LES IMMORTELS. Chacun prend de sacrées libertés avec les mythes originaux. Mais ils n'ont rien de semblable.

A moins d'être aveugle, on ne peut les confondre.

Le style visuel est proche sur la forme mais radicalement différent sur le fond.

Snyder (300) adopte l'histoire sous l'angle du pur film d'action grandiloquent avec répliques cultes "clés en main" ("ce soir nous dinerons en enfer", yeaaaahhh!!!!) alors que SINGH créé une atmosphère glauque, très noire, ultra violente à la limite du film d'horreur (l'horrible vérité sur ce "taureau en acier" qui brule en permanence) et propose des plans d'une beauté picturale phénomènale (le village de Thésée en bord de falaise sous le soleil couchant est une merveille, le raz de marée, Thésée utilisant l'arc d'Epire, la prison des Titans...). De l'art pur.

Il faut reconnaitre que certains combats sont calqués sur 300 (le coup du ralenti/accéleré à toutes les sauces!!) mais l'approche est plus frontale, plus brutale et plus viscérale.

L'ambiance sonore y est également plus travaillé (le labyrinthe, le mur des TARTARES, le repaire d'Hypérion) et parfois glace le sang.

L'interpretation de Mickey ROURKE en roi HYPERION est impressionnante et terrifiante. D'une cruauté sans égale (Xersès à coté c'est CASIMIR) et d'un charisme magnétique, il bouffe littéralement l'image. Donc evidemment , à coté les autres acteurs font pâle figure mais s'en tire avec les honneurs (surtout le vétéran John HURT et Henry CAVILL futur SUPERMAN de Snyder, tiens! tiens!).

Mais surtout, surtout et je l'en remercie.

Tarsem SINGH a exaucé le voeu de milliers de fans de mythologie grecque de voir les dieux et les titans se foutrent enfin sur la gueule. Le combat final est monumental, gigantesque et d'une puissance visuelle sans égale (Zeus et ses enfants face aux Titans, les humains face à l'armée d'Hyperion et Thésée face au sanguinaire Hypérion).

Le vrai CHOC DES TITANS c'est sans conteste LES IMMORTELS de Tarsem SINGH!!

Parlons du Blu-ray maintenant.

Et bien c'est également une réussite :

- Image : sublime, très contrastée, couleurs et définition au top. Il y a longtemps que l'on avait pas vu un film avec une telle richesse visuel.

- Son : pour une fois VF et VO font jeu égal au niveau de la dynamique et de la retranscription des ambiances uniques de ce long-mètrage. Enfin du vrai DTS HD!!

C'est vrai le film est bourré de défauts mais il sent un tel amour du cinéma à grand spectacle qu'il mérite une seconde chance. Contrairement au CHOC DES TITANS qui n'est qu'un pur produit de consommation qui prend vraiment le spectateur pour un imbécile (et dire qu'ils ont osé faire une suite, aahhh!!!).

Sous ses allures de nanard se cache un film d'aventures fantastico-mythologiques sincère, rentre dans le lard et visuellement incroyable (le dernier plan est un pur fantasme de fans de mythologie, je vous assure!!). Une véritable claque!!

A vous de voir.

PS : je ne saurais trop vous conseiller de regarder les deux autres long-mètrages de Tarsem SINGH. D'abord l'effrayant THE CELL avec Jennifer LOPEZ plongeant dans un voyage unique au coeur de l'esprit d'un sérial killer. Et surtout le magnifique THE FALL, véritable déclaration d'amour à l'art sous toutes ses formes et au pouvoir de l'imagination. En un mot, sublime.
33 commentaires| 67 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Immortels est un film de mythologie-fantastique, plus proche finalement, dans son univers et ses personnages, du Seigneur des Anneaux que des mythes de la Grèce antique. Si l'image (magnifique) et les effets spéciaux sont très soignés, le film pèche par un scénario particulièrement faible et paresseux qui peine à exploiter la richesse potentielle de l'histoire de Thésée. Que dire du Minotaure, relégué à un combat anecdotique dans un labyrinthe à peine esquissé alors qu'il aurait pu donner lieu à une scène d'anthologie. Ensuite, malgré une certaine volonté de bien faire, la réalité du cinéma est impitoyable : pas de bon film sans un scénario décent et celui d'Immortels ne parvient jamais à se maintenir à flots. Le film n'est malheureusement pas non plus sauvé par l'interprétation pourtant remarquable de Mickey Rourke, dans le rôle d'Hypérion, le méchant de l'histoire.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2013
Ceux qui s'attendaient à un énième Choc des titans en regardant Les Immortels risquent fort d'en prendre pour leur grade ! Tarsem Singh surprend par l'extrême violence et le côté très sombre de ce récit mythologique surprenant... Si la première demi-heure n'est guère encourageante, le film trouve par la suite un second souffle épique, mené par un Henry Cavill au sommet de sa forme. L'enthousiasme général véhiculé par le casting et l'attente du dénouement permet de passer outre les longueurs et les ruptures dans le rythme, hélas trop présentes. C'est donc sans vraie passion mais sans désintéressement non plus, que l'on patiente jusqu'à la confrontation finale entre le roi Hypérion et le jeune Thésée, entre les Titans et les Dieux - aussi brutale que grandiose.
La façon dont Singh filme cette violente altercation entre le Bien et le Mal séduit ou rebute : sa réalisation sophistiquée, les images extrêmement soignées, le soin apporté aux couleurs (très chaudes et vives), la beauté des costumes... D'ailleurs, niveau costumes, c'est tout particulièrement ceux des Dieux - célestes - qui accrochent le regard, même si on pourrait soupçonner, à juste titre, que Singh ait puisé son inspiration dans les Chevaliers du Zodiaque ! Si la représentation des Dieux Grecs est aussi formidable et impressionnante, cela est en grande partie dû à leurs armures dorées, grandioses, qui confèrent à leurs interprètes (Luke Evans en tête), une aura divine !
Le choix de casting est plutôt judicieux et les rôles principaux sont remarquablement interprétés - Henry Cavill en Thésée intrépide, Luke Evans en Zeus indécis, Freida Pinto en oracle parfaite... Pourtant, tous sont éclipsés par Mickey Rourke, terrifiant lorsqu'il campe le roi Hypérion, mégalomane et sadique. Chose plutôt inhabituelle dans le péplum, les personnages secondaires sont assez travaillés pour être dignes d'intérêt ; notamment Stavros, voleur audacieux et provocateur, interprété par l'excellent Stephen Dorff (révélé au grand public dans le rôle phare du Somewhere de Sofia Coppola).
Au demeurant, le problème majeur reste cet improbable mix de mythes grecs, dont l'histoire est bafouée au profit d'un mélange douteux. L'irrespect pour la mythologie grecque aurait d'ailleurs de quoi en agacer plus d'un et il est fort conseillé d'ignorer les légendes originales pour apprécier pleinement l'aventure que nous sert, à sa manière, Tarsem Singh. Inutile donc de vous attendre à un combat entre Thésée et le minotaure, à peine sous-entendu...
Ceux qui sont en quête de réalisme et d'authenticité se détourneront donc de ces Immortels, quand les autres admireront leurs prouesses visuelles. Tout aussi imparfaits qu'ils soient, les Immortels restent un divertissement sympathique et au final, plutôt convaincant lorsqu'il s'agit d'éviter les clichés habituels dont le fameux « happy-end à l'américaine »...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2012
Après un excellent 300, voilà que l'on envoi les immortels !

Les armées du roi Hypérion ravagent la Grèce, détruisant chaque village sur leur passage. Le roi sanguinaire ne laissera personne l'empêcher d'atteindre son but : libérer le pouvoir des Titans endormis afin d'anéantir les dieux de l'Olympe et l'humanité tout entière.
Rien ni personne ne semble pouvoir arrêter la folie destructrice d'Hypérion, jusqu'à ce qu'un jeune tailleur de pierre, Thésée, jure de venger sa mère tuée par ses soldats'
Lorsque le jeune homme rencontre Phèdre, l'oracle, celle-ci est assaillie de troublantes visions. La jeune femme est désormais convaincue que Thésée est le seul qui pourra arrêter la destruction. Avec l'aide de Phèdre, Thésée rassemble une petite troupe de fidèles, et part affronter son destin dans une lutte désespérée pour préserver l'avenir de l'humanité.

Va ton pouvoir survivre à ça !

En tout cas ça réalisation léché, superbe décors et scènes de combats de ouf, en font un des meilleurs !

Merci AMAZON !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Immortels, de Tarsem Singh, est une réinterprétation toute personnelle de nombreux mythes grecs (dieux contre titans, Thésée, le Minotaure, la révolte d'Hypérion, etc), avec des images d'une splendeur rare (mais à laquelle on est habituée avec ce réalisateur, cf The cell et The fall), à l'exubérance magnifiée par une 3D foisonnante. Henry Cavill (découvert dans Les Tudors) est relativement convaincant en héros grec (un peu trop) bodybuildé, prélude à ce qu'il donnera plus tard en Superman. Les dieux sont très... "grecs", malgré leurs costumes particulièrement délirants; ils sont menés par un Zeus interventionniste, donnant l'occasion à Luke Evans (Le Hobbit,Dracula untold) de camper un nouveau dieu après son Apollon. Il est soutenu par un délicieux John Hurt. Mais le personnage le plus savoureux reste Hypérion, servi par un Mickey Rourke (Sin City 1 & 2) en grande forme, à la voix plus rauque que jamais.

Un petit regret cependant : l'histoire se suit agréablement, mais n'est pas ouffissime pour autant. Tarsem Singh s'est peut-être laissé enivré par ses aspirations visuelles au point de délaisser un peu son scénario. Il manque un je-ne-sais quoi pour donner un véritable souffle épique à ce film sur lequel plane un peu trop l'ombre de 300 auxquels il a fait des emprunts esthétiques flagrants.

Bref : intéressant, visuellement superbe, mais pas complètement satisfaisant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2012
J'ai apprécié le film malgré les critiques à croire que j'aime les daubes vu que j'avais adoré le choc des titans! Un bon divertissement avec un Mickey Rourke bon dans son rôle totalement pervers. Une histoire et une aventure qui se regarde avec plaisir nous plongeant dans la mythologie.

Niveau 3D, elle n'apporte vraiment pas grand chose, un peu de profondeur et un peu plus d'immersion dans le film mais sans plus.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)