Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
31
4,2 sur 5 étoiles
Format: Cartes|Modifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 février 2016
Un très bon livre que je recommande pour tout ceux qui aime ce type de roman. A lire et à relire
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2011
Les lames du cardinal, une poignée d'agent très spéciaux mythiques de Richelieu se reforment pour déjouer des complots menés par des... vilains dragons et leurs sbires.
C'est très plaisant à lire, on croirait parfois vraiment avoir un Dumas entre les mains. Ce n'est ni une parodie ni une copie, bref c'est réussi.

Mais pour éviter les déceptions, ce n'est tout de même pas au niveau des "trois mousquetaires".
Difficile de s'attacher ou de s'identifier vraiment aux personnages, trop vite brossés peut être, et parce qu'ils ont déjà un vécu ensemble qui ne nous est pas conté.
Beaucoup de rythme, une histoire bien menée et enlevée, un environnement intéressant dans cet univers de mousquetaires additionné des dragons. Une série indéniablement réussie.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
LES LAMES DU CARDINAL 1 UN EXCELLENT ROMAN DE CAPE ET D EPEE AVEC UN ZESTE DE FANTASTIQUE REMARQUABLE C' EST UNE UCHRONIE

Les lames du Cardinal vont se mêler de plus en plus dans l' histoire du royaume et du couple royal, car la menace est celle de l' impossibilité pour la reine de donner un héritier à la couronne de France. La griffe noire va tout faire pour déstabiliser le royaume et les lames vont se magnifier pour devenir un repoussoir aux forces du mal. Je ne vous en dirai plus parce que de toute façon si vous avez lu les 2 premiers je m' en voudrai de vous en dévoiler la fin.

Que vous dire de cette trilogie, si ce n' est qu' elle se rapproche de ce que l' on peut appeler de la perfection pour un roman populaire. Elle ne vous laissera pas neutre en tout état de cause. Mêler avec tant de talent l' imagination et la réalité historique, avec un fantastique qui passe tout à fait est remarquable. Le scénario est réellement maîtrisé jusqu' au bout ! Et les personnages évoluent jusqu' au clap de fin. Et les nécessités de l' histoire réelle semblent s' inscrire naturellement dans cette trilogie. En plus c' est un français qui l' a écrite pourquoi bouder son plaisir ?

LES LAMES DU CARDINAL 2 NOUS POURSUIVONS AVEC NOS PERSONNAGES NOTRE VOYAGE A LA COUR ROYALE OU TOUT EST VRAIMENT COMPLOT

Ce sont les lames du Cardinal qui vont se rendre compte eux-mêmes qu' un complot menace le couple royal. En effet la reine n' a toujours pas d' héritier et le roi envisage une séparation qui ne sera pas sans conséquence pour la France. La griffe noire fait reparler d' elle et les auteurs du complot sont parmi les plus puissants du royaume. S' attaquer à eux posera de grandes difficultés, et l' enjeu est tel que les plus importants acteurs de la Griffe Noire vont s' opposer aux lames. Le combat va être redoutable.

On retrouve le souffle et l' écriture du premier tome, l' écriture y est remarquable et les personnages magnifiquement décrits. Et l' histoire est parfaitement respectée ! ce tome va prendre plus de souffle parce que les personnages vont se dévoiler en prenant de l' épaisseur. Les manipulations vont y être nombreuse comme on peut s' y attendre dans une cour où tous les moyens sont bons soit pour s' afficher soit pour prendre le pouvoir. Le fantastique est plus présent que dans le tome e cardinal Richelieu décide de recréer , mais tout passe comme un verre de vin gouleyant ! en quelques mots bravo l' artiste !

LES LAMES DU CARDINAL 3 LA FIN DE LA TRILOGIE SERA AUSSI ORIGINALE QUE L' A ETE LE COMMENCEMENT

Les lames du Cardinal vont se mêler de plus en plus dans l' histoire du royaume et du couple royal, car la menace est celle de l' impossibilité pour la reine de donner un héritier à la couronne de France. La griffe noire va tout faire pour déstabiliser le royaume et les lames vont se magnifier pour devenir un repoussoir aux forces du mal. Je ne vous en dirai plus parce que de toute façon si vous avez lu les 2 premiers je m' en voudrai de vous en dévoiler la fin.

Que vous dire de cette trilogie, si ce n' est qu' elle se rapproche de ce que l' on peut appeler de la perfection pour un roman populaire. Elle ne vous laissera pas neutre en tout état de cause. Mêler avec tant de talent l' imagination et la réalité historique, avec un fantastique qui passe tout à fait est remarquable. Le scénario est réellement maîtrisé jusqu' au bout ! Et les personnages évoluent jusqu' au clap de fin. Et les nécessités de l' histoire réelle semblent s' inscrire naturellement dans cette trilogie. En plus c' est un français qui l' a écrite pourquoi bouder son plaisir ?
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2016
Il est rare que j'abandonne un roman, plus que rare ça ne m'arrive jamais, même si parfois j'ai du mal à terminer, mais là je n'ai pas pu. Je ne dirais pas que c'est mal écrit, ce serait faux.

J'ai acheté la trilogie et j'ai abandonné à environ la 150ème pas du premier tome. J'ai déjà fait la grimace rien qu'au prologue... un pentagone à 12 branches... je suis désolée mais soit c'est un pentagone ou un décagone mais pas les deux, bref c'est pinailler, mais ça partait mal.

Je n'ai jamais réussi à entrer dans cette histoire, j'aime la fantasy, le roman historique. A priori il y avait tout pour que j'aime, hé bien non. Je me suis demandé où l'auteur voulait en venir et bref donc arrivée à la 150eme page j'en savais toujours rien. Les incursions du narrateur... tout m'a fait lâcher ce livre.

Malgré que l'auteur soit reconnu comme étant un bon auteur de fantasy francophone, ce premier essai me fait reculer à renouveler l'expérience.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2016
Cette version intégrale offre un double avantage : sous une bien belle couverture, elle regroupe les trois tomes de la saga des Lames du Cardinal pour un prix équivalent à celui cumulé si vous achetez les trois volumes en format poche.

Si vous êtes comme moi bon public de ce type de littérature, foncez, c'est assurément une bonne affaire. Mais si comme moi une fois ma lecture achevée, vous craignez d'être déçu par cette trilogie, alors mieux vaut-il peut être lire seulement le premier tome et vous faire votre propre idée.

Cette intégrale met en effet en exergue quelques faiblesses intrinsèques du cycle de Pierre-Henri Pevel : un récit moyennement maîtrisé (psychologie des personnages, rigueur des évènements décrits), et surtout le peu d'exploitation de la toile de fond présentée. Ainsi, le seul élément uchronique de l'ouvrage (le siège de La Rochelle qui aura tourné au désavantage du Royaume) n'est jamais que survolé - bien qu'il soit pourtant évoqué à de très nombreuses reprises - et n'a eu aucune incidence ni sur la Grande Histoire, ni sur les intrigues des trois tomes.

Ceux-ci se lisent donc de façon très indépendante et on se rend compte via cette intégrale que le décor mis en place offre finalement peu de surprise, jusqu’à la conclusion finale sans panache. C'est assez impardonnable pour un cycle qui veut s’inscrire dans la droite ligne des romans de Cape et d'Epée.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2016
En 1633, la France est gouvernée par Louis XIII et le Cardinal Richelieu. Ce dernier est un personnage éminemment influent et par conséquent une cible de choix pour ses ennemis et ceux de la couronne. Les plus virulents font partie de la Cour d’Espagne et de la Cour des… Dragons.

Or, Richelieu n’est pas parvenu au sommet de l’État par hasard; cet homme cultivé et rusé n’est pas dénué de ressources. Pour protéger l’ensemble de ses intérêts, il dispose d’une arme redoutable et secrète : les Lames du Cardinal !

Une nuit de printemps, le Cardinal fait appel à eux dans le plus grand secret…

Les aventures liées à cette période de l’histoire de France m’évoque systématiquement un auteur tel qu’Alexandre Dumas. Forcément, son roman phare Les 3 Mousquetaires n’est pas étranger à cette réminiscence, mais généralement les gardes du Cardinal ont le mauvais rôle. C’est loin d’être le cas ici. La comparaison avec le roman de cet illustre auteur n’est pas fortuite. En effet, Pevel nous propose une œuvre qui n’est pas sans rappeler Les 3 Mousquetaires : souffle épique, panache, espionnage, paillardise, faste, aventure,… Le contexte est similaire, les enjeux également.

Certes, dans le premier tome Pevel ne rivalise pas avec Dumas. Toutefois, il construit son puzzle efficacement et nous en dévoile les pièces patiemment, peut-être un peu trop lentement à mon goût. Son premier tiers, tout particulièrement, manque de rythme. Le début du roman consiste au rappel en service d’un groupe clandestin et efficace d’espions, gardes, soldats de Richelieu, les Lames. Il s’agit d’ une présentation de tous les protagonistes associée à une « anecdote » captivante. Le lecteur virevolte de l’un à l’autre fréquemment, du coup le récit s’en trouve un poil haché et opaque. Puis, peu à peu, les événements s’emballent pour notre plus grand plaisir. Le dernier tiers est particulièrement prenant, l’action prend le devant de la scène, et nous avons droit à une romance impossible sur fond de vengeance…

Les dialogues, les descriptions, les intrigues et les relations font mouche, c’est un réel plaisir! Question ingrédient, il y a, bien entendu, des retournements de situation et des trahisons à tel point qu’on ne sait plus à qui faire confiance, même au sein du groupe des Lames… J’apprécie également l’usage parcimonieux de la magie dans le cadre de cette aventure épique de cape et d’épée.

C’est un roman très bien mené et je m’en suis délectée, divertissant et visuel.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2014
Dans le royaume de France, alors que la Renaissance bat son plein, une menace parvient aux oreilles du Cardinal Richelieu : la Couronne Espagnole, dominée par des dragons ayant acquis au fil des âges forme humaine, serait sur le point de mener des actions visant à mettre à genoux la Royauté. Pour protéger Sa Majesté, il rassemble un corps militaire qu'on croyait dissous à jamais : les Lames du Cardinal, groupuscule de soldats-espions polyvalents et à l'efficacité redoutable...

La première chose qui frappe à la lecture de cette trilogie, c'est la richesse du style de l'auteur : il est rare, dans un roman du XXIème siècle, de recourir à un vocabulaire si recherché. Et il ne s'agit pas de donner des effets de style : Pevel ne colle pas des mots sibyllins au hasard, s'il les utilise c'est parce que ce sont les termes qui conviennent à la situation, et du coup la lecture n'en est pas alourdie, tout se suit de manière parfaitement fluide. L'ambiance historique est parfaitement respectée, ayant moi-même une formation en Histoire, je n'ai pas remarqué d'incohérences autres que celles voulues par la narration.

Les trois volumes forment un cycle complet, dont le rythme va crescendo : plus l'on avance, plus la narration est menée à tambour battant. Les trois histoires sont aussi passionnantes les unes que les autres, cependant, attention, elles sont complémentaires : si vous voulez les versions de poche, je déconseille de lire la suite avant le début sous peine de rater une partie de l'intrigue. D'où l'intérêt ici d'avoir les trois volumes en intégrale.

Le public visé est relativement jeune (Prix des Lycéens), mais je pense que la trilogie convient à tout âge si l'on fait preuve d'ouverture d'esprit et que l'on accepte l'aspect mythologique apporté par les dragons. Attention : n'est pas conseillé aux plus jeunes qui pourraient être désarçonnés par le style et la complexité de l'intrigue.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2013
Si l'on nonobste l'aspect GPS de l'écriture, celle ci est fluide et intéressante. Quand les 3 Mousquetaires rencontrent des Dragons le résultat est explosif.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2012
La lecture des trois mousquetaires marqua ma jeunesse. Quarante ans plus tard, j'ai renoué avec bonheur avec un genre que j'avais un peu délaissé: le roman de cape et d'épée. Le fantastique est un condiment dosé à la perfection qui relève l'ensemble sans en dénaturer la saveur originale. Bravo !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2013
Je ne connaissais pas Pevel avant de trouver cette intégrale chez un bouquiniste. Quel manque à ma culture ! Un style brillant, un vocabulaire riche, des descriptions tellement bien écrites qu'on s'y croirait, du fantastique très habilement mêlé à l'Histoire de France (les évènements dont parle Pevel ont tous eu lieu, et le fantastique s'y mêle progressivement au fil des tomes, pour finir en apothéose !), c'est une épopée magnifique au temps des mousquetaires. Quel émerveillement et quelle découverte ! Me voilà fan de Monsieur Pevel !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici