Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
41
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 mars 2017
Trop de personnages, de changement de noms : au final on s'y perd. Je me suis forcé à aller jusqu'au bout mais c'est un gros "bof".
Déçu, même très déçu. Mais il est vrai que la trilogie est tellement au dessus du lot qu'il est difficile de faire mieux.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2015
A temps et conforme a la description ..... ...... ...... ..... ...... ...... ........ ..... ...... .. . .. .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2017
Très bon livre pour les fans du Seigneurs Des Anneaux.
Encore une très belle immersion dans l'univers de J.R.R. Tolkien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2017
Les Enfants d'Hurin se passent avant les faits du Seigneur des Anneaux. Cette histoire où tout tourne mal pour le héros (je ne trahis rien c'est dans le quatrième de couverture) se laisse lire. Il y a de l'action et l'on ne s'ennuie pas.

Par contre, ce qui passe moins bien, pour les non-initiés au Seigneur des Anneaux comme moi, c'est l'introduction et le prologue qui vous perdent dans des références au Seigneur des Anneaux et autres livres sur la Terre du Milieu. Ces références peuvent intéresser les fans de ces récits, mais sont inutiles et sans plus-value pour les non-initiés.

Je voulais voir le style de Tolkien avant d'éventuellement me lancer dans d'autres de ses livres. Je ne suis pas déçu. Un peu dubitatif: il parait que les 150 premières pages sont ennuyeuses, je suppose qu'elles plantent le décor et les nombreuses tribus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2009
Bon, allez, je me suis encore fait avoir et j'ai craqué et acheté ce bel ouvrage "Les enfants de Húrin", encouragé par la belle couverture et les magnifiques illustrations d'Alan Lee, passionné que je suis de la littérature du Maître Tolkien...

Le problème c'est que quand on a déjà lu et relu les "Contes et Légendes inachevés", la magie à du mal à opérer à nouveau. Non pas que ce livre soit mauvais ! Bien au contraire, je ne peux que le recommander très chaudement à ceux qui n'auraient pas encore lu cette histoire passionnante et extrêmement bien narrée de la vie de Húrin et ses descendants, surtout dans cette version "de luxe" magnifiquement illustrée (avec carte dépliable à l'appui).

Par contre, contrairement à Zelphalya, et comme Corven, je ne pense pas que la nouvelle traduction par Delphine Martin vaille réellement l'investissement pour ceux qui ont déjà lu cette histoire dans les "Contes et Légendes inachevés", ni les quelques paragraphes ajoutés de cette version "longue" du "Narn i Chîn Húrin", le conte des Enfants de Húrin, bref je n'ai pas été très sensible aux appendices du livre qui explique justement les différences avec les précédentes parutions de ce "Narn". Et je connaissais par avance ce qui allait effectivement arriver à notre pauvre ami Húrin au fil des pages, ce qui enlève quand même une bonne partie du charme et de l'intrigue, même si mes enfants, eux, sont capables de revoir pour la dixième fois un film ou un dessin animé sans se lasser...

Bref, pour moi, 2 options:

- Amoureux de Tolkien ou du seigneur des Anneaux vous ne connaissez pas l'histoire: foncez acheter ce livre et vous ne serez vraiment pas déçu !

- Vous connaissez l'histoire pour l'avoir déjà lu par ailleurs: franchement économisez vous l'achat de ce livre à moins d'être un passionné et/ou un collectionneur...

Amicalement,

Felarof

PS: Mes 5 étoiles vont donc à la première catégorie de Lecteur !
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2008
Trente ans après Le Silmarillion, Christopher Tolkien nous reconstitue l'histoire de Húrin et de ses enfants Túrin et Nienor à partir des fragments laissé par son père. Ainsi donc, Les Enfants de Húrin vous emporte dans l'histoire fantastique et tragique de leur destin.

Húrin est capturé par Morgoth qui maudit sa descendance et le condamne à regarder sa déchéance. Ainsi son fils Túrin, malgré des actes héroïques qui feront sa renommée, notamment face au dragon Glaurung, est poursuivi par la malédiction qui le conduira à sa perte et à celle de sa soeur Nienor.

Ce nouvel ouvrage peut sembler réchauffé pour certains, étant donné que son histoire nous a déjà été contée dans le Silmarillion brièvement et dans les Contes et légendes inachevés plus longuement. Néanmoins cette nouvelle forme, épurée de toute note (ou presque) de la part de Christopher Tolkien, nous permet de découvrir ou redécouvrir l'histoire des Enfants de Húrin comme n'importe quel roman et de retrouver un plaisir de lecture comme à la lecture du Seigneur des Anneaux.

De plus, la traduction, réalisée par Delphine Martin en collaboration avec Vincent Ferré et Daniel Lauzon, donne à cet ouvrage une nouvelle dimension de par sa fidélité, sa fluidité et sa cohérence. Il ne s'agit plus là d'une traduction approximative comme pour le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés. La passion et le talent de Delphine Martin nous offre une histoire très agréable à lire et à découvrir.

Enfin, les illustrations d'Alan Lee, en couleurs sur de pleines pages et en noir et blanc au début et fin de chapitres, viennent sublimer l'ensemble et apporter un visuel qui facilite l'immersion dans l'histoire. Ajoutez à cela, une carte géographique facilement dépliable (voire détachable sans abîmer le livre), ainsi qu'un petit lexique qui vous permettent de ne pas vous perdre sur les routes de Beleriand.

Je recommande ce livre plus particulièrement aux lecteurs du Seigneur des Anneaux qui n'avaient pas réussit à lire Le Silmarillion, ils ont désormais une alternative qui leur permettra de retrouver l'univers de la Terre du Milieu durant le Premier Âge, plusieurs milliers d'années avant la Guerre de l'Anneau.

On rêverait de pouvoir avoir le même type d'ouvrage racontant l'histoire de Beren et Lúthien ou encore l'histoire de Tuor, malheureusement selon la FAQ de la Tolkien Estate, cela est semble-t-il impossible.
33 commentaires| 58 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2014
Un chef d'oeuvre absolu. Je n'ai aucune remarque sur la forme que je laisse à l'appréciation des connaisseurs et surtout, de ceux qui peuvent le lire en anglais.
Sur le fond, cette histoire est d'une tristesse incroyable, mais d'une tristesse tournée vers la terreur et la pitié (au sens aristotélicien) : empathie envers Hurin, condamné par Morgoth à une contemplation pure et impuissante devant les mahleurs de sa descendance, empathie envers le destin tragique de Turin. La force de ce récit est de nous rendre plus tolérant, plus sensible envers les mahleurs de nos frères humains, de leur tentative de s'en sortir, envers la jeunesse aussi: comment peut naître ou s'expliquer une délinquance juvénile? Comment expliquer que des enfants peuvent se retrouver seuls, sans repère et foyer dans un pays dévasté par les guerres? Ce livre tente de répondre à ces questions. Et ce qui le rend d'autant plus fort, comme ce qui rend forte toute l'oeuvre de Tolkien d'ailleurs, c'est que la méthode empruntée pour susciter toutes ces interrogations et toute cette prise de conscience n'est pas la froide raison d'un sociologue moderne, l'action tactique d'un politique, ou la morale d'une religion, mais la fantasy, c'est-à-dire ce support de la bienveillance, façon d'exprimer la vérité humaine par détachement de soi-même à son propre quotidien et à sa condition: moyen le plus efficace de comprendre la condition des autres. On sent l'amour de Tolkien pour ses héros Turin et Niniel, symbole d'un sentiment de respect universel pour la jeunesse à qui on lègue un monde chaotique et qui est seule en mesure de le changer.
Un grand livre qui constitue, avec La misère du monde de Bourdieu, l'un des derniers soubresauts d'un humanisme que la civilisation occidentale a perdu et qui constituait pourtant le moteur nécessaire de cette dernière, moteur à défaut duquel elle sombrera bel et bien.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2014
Bon alors que dire ? Sentiment très mitigé… Tout d’abord, et ça a été véritablement un problème pour moi, on a vraiment l’impression d’avoir affaire à quelqu’un qui raconte une histoire qu’il aurait lu dans un autre livre, je ne sais pas comment l’exprimer autrement (normal me direz vous, c’est un peu ce qui s’est passé, mais le truc c’est que j’aurai aimé que cela ne se voit pas). Le style est tout sauf fluide, plutôt maladroit et pesant. Un problème de traduction ? Pas seulement je pense, mais n’oublions pas que cela a été écrit à partir de notes et dans un style “vieil anglais” et au final, c’est l’impression qui en ressort.
Dommage vraiment, car l’histoire en elle-même est magnifique, c’est une pure tragédie grecque en Terre du Milieu, un conte profond et triste, épique comme on n’en fait plus aujourd’hui. Le Narn i Chîn Húrin est déjà raconté dans Contes et légendes inachevés et résumé dans Le Silmarillion mais ici il est présenté à part, comme une histoire entière. Túrin est une sorte d’Œdipe (version guerrier) qui fait toujours le mauvais choix, prend toujours la mauvaise décision, à tel point qu’on a bien souvent envie de le secouer ! Alors malchance, coïncidence ou destin tracé d’avance ? Cette destinée est tragique et en plus elle est contagieuse puisque tous ceux qui lui sont chers et ceux qui l’aiment finissent par succomber au mauvais sort qui poursuit Túrin et ces pertes s’ajoutent au poids de sa malédiction car il a à chaque fois conscience de les avoir causées.
Huuum, c’est étrange car en écrivant ceci je me rends compte que ce livre, une fois refermé (et oublié la forme désagréable), reste en mémoire comme le souvenir d’une belle et sombre histoire dans un monde qu’on a envie de mieux connaitre … Pas déçue finalement !
Enfin, je voudrais dire aussi que l’objet en lui-même est très beau. Les illustrations d’Alan Lee (en couleurs sur de pleines pages et en noir et blanc au début et fin de chapitres), la carte dépliable, les arbres généalogiques et le lexique sont un vrai plus et permettent au lecteur de ne pas (trop) se perdre sur les routes du Beleriand.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2008
Quelle féérie, cet univers de Tolkien - et Bravo au fils de JRR (et à la traductrice) d'avoir su conserver le charme grâve des aventures de la Terre du Milieu. Un conte profond, triste, épique comme on ne sait plus en écrire aujourd'hui. de toute beauté.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2008
En Terre du Milieu, les orcs grouillent, les nains se cachent dans les montagnes, et les elfes aident une nouvelle fois les hommes à affronter leurs destins, tandis que l'ombre du Mal plane sur la Terre du Milieu... Écrit à la manière d'une saga nordique, le livre décrit essentiellement le destin rebondissant de Túrin fils de Húrin, héros de la Terre du Milieu. Le premier tiers du livre démarre doucement, le temps de mettre en place le contexte et les personnages, puis les deux tiers suivants deviennent franchement captivants. En lisant les aventures de Túrin durant la guerre de Morgoth contre les hommes du Bien, on peut voir dans ce personnage comme une sorte d' "Aragorn du Deuxième Age", guerrier valeureux et vertueux, mais frappé par un destin plus tragique et plus noir que celui de "Grand-Pas". Captivant.

(Une carte, un lexique et des arbres généalogiques en fin d'ouvrage permettent au lecteur de bien comprendre les lieux et personnages du récit)
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici