undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
77
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 janvier 2016
J'ai l'impression de m'être fait flouée par des gens qui considèrent "Les étoiles de Noss Head" comme "sublime", ou comme un " magnifique roman à lire absolument" sans parler du " roman New Adult épicé, sexy et addictif"... Sérieusement à croire qu'ils n'ont jamais rien lu de mieux. J'admet, si on est une jeune fille de 15 ans n'ayant jamais lu Twilight ça peut être un roman super sympa à lire. Mais ce n'est pas un roman "New Adult". Ce n'est pas épicé. Ce n'est pas sexy. C'est fade et ça sent le réchauffé. D'habitude même si je ne suis pas fan de l'écriture, de l'histoire ou autre, je restes assez correcte... Mais là je vais être beaucoup plus dure. Ce roman m'a fait soupiré de lassitude à de nombreux endroits. C'est d'un cliché. C'est tellement recopié sur Twilight que certaines phrases de Stephenie Meyer transparaissent ici et là, et certains passages sont tout à fait recopiés. Stephenie, si tu me lis, court chez ton avocat et attaque l'auteur des étoiles de Noss Head pour plagiat !

D'ordinaire je suis bon public. Mais là j'avoue avoir du mal. Commençons par l'histoire : Une héroïne qui ne se trouve pas très jolie ( mais qui est irrésistible aux yeux de la gente masculine) débarque bon gré-mal gré dans un pays où il pleut tout le temps et où il ne semble n'y avoir rien à faire... Mais sa rencontre avec un bel étranger aux yeux qui changent de couleur va tout changer. Ça vous rappelle quelque chose? Ne cherchez pas! C'est Twilight !
On échange les vampires contre les loups garous et vous aurez "Les étoiles de Noss Head" !

Passons sur l'aspect plagiat des Etoiles de Noss Head. On reproche souvent aux romans Twilight d'être gnangnans, un peu trop fleur bleue etc... Et bien ici c'est bien pire. Je n'ai pas cessé de soupirer et de lever les yeux aux ciels tellement certains passages sont au mieux gênants, au pire lassants. Les dialogues ne sont pas crédibles, et ça pique presque les yeux d'avoir à affronter un amour de midinette aussi cliché.
De plus les gros suspense n'ont absolument pas lieu d'être on apprends dès le départ que quelque chose de mystérieux se cache derrière Edward ( pardon, derrière Leth) et qu'il est un loup garou. De même on apprends vite l'identité du traqueur et on a presque pitié de la pauvre héroïne qui, elle, ne voit rien...

Bref j'ai fini le roman parce que même si le style est un peu réchauffé et trop facile, ça se lit très bien... Mais je ne pense pas lire la suite de cette saga malgré les hommages dithyrambiques des internautes. Place à de meilleures lectures, un peu plus originales!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2015
Suite des aventures d'Hannah... Hannah qui entre dans la même université que Leith, son petit ami loup-garou, et qui bien entendu va encore se retrouver au milieu de tas d'ennuis... En même temps, il faut bien reconnaître qu'elle les cherche un peu... Certes, elle est libre d'avoir les amis qu'elle veut, mais de là à s'obstiner à vouloir être amie avec Darius alors que visiblement Leith et lui se détestent au point de vouloir s'écharper, il y a peut-être quand même une marge, non? Bien évidemment, la situation dégénère, surtout quand Hannah apprend quel secret cachent Darius et sa bande...

Ce tome est encore plus intense que le précédent, on ne le lâche pas une fois commencé, et la fin... Ah, la fin... Un bon conseil pour ne pas faire de spoilers : à lire avec le tome 3 sous la main sous peine de s'arracher les cheveux de frustration !!! Je n'en dis pas plus, sinon, ça enlève tout le suspense de la lecture...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2015
Mon avis sur…

...L’histoire

Voilà longtemps que j’entends parler de la saga de Sophie Jomain « Les étoiles de Noss Head », au travers des avis très élogieux de mes amis de la blogo et, alors que normalement, les histoires bit-lit, ce n’est pas franchement ma tasse de thé, j’ai décidé de me lancer dans la découverte de ce premier tome, histoire de me faire ma propre opinion. Et j’ai eu raison !
« Vertige » est tout simplement un gros coup de cœur pour moi ! Je me suis complètement immergée dans l’univers de Sophie Jomain, avec son héroïne, Hannah, drôle, un peu naïve, qui déboule au fin fond de l’Ecosse, forcée par ses parents à passer l’été loin de Paris, sa ville où elle a grandi.
Mais finalement, grâce au charme féroce de Leith, un homme terriblement sexy (c’est moi qui vous le dit !), elle va finir par apprécier ce village écossais, perdu au milieu de tout... et se laisser embarquer dans des aventures aussi terrifiantes que palpitantes !
Tiens, parlons-en de Leith : sérieusement, avec ses beaux yeux d’un vert émeraude profond, son corps d’athlète, le mystère qui l’entoure et son charisme presque félin, comment ne pas craquer ? C’est mon personnage préféré du livre, même si parfois, j’ai eu envie de le secouer un peu ! Il faut croire qu’il m’a hypnotisée, car les pages de mon livre se sont tournées toutes seules !
Les personnages secondaires sont tout aussi intrigants et attachants : Il y a la grand-mère de Hannah, une vieille femme aveugle, mais qui en sait bien plus qu’elle ne veut l’avouer ; il y a Gwen, celle qui a ouvert une étrange boutique consacrée aux sciences occultes et que je me réjouis de découvrir un peu plus dans les prochains tomes ; il y a les parents de Hannah, un peu plus discrets… et enfin, il y a les autres, les méchants (qui m’ont fait frissonner plus d’une fois), dont je ne parlerai pas pour ne pas trop dévoiler de l’intrigue.
Quant à l’histoire, elle m’a fait voyager, frémir, rire et donné quelques frissons (autant causés par le beau Leith que par le danger qui rôde autour de Hannah). J’ai dévoré ce récit et ce fut parfois impossible de m’arrêter de lire une fois notre but de la journée atteint pour cette lecture commune ! Une fois la dernière page tournée, ce fut très dur de ne pas tout de suite lire le tome 2 !
En résumé, Sophie Jomain a réussi le tour de force de me faire aimer un style qui n’était pas du tout le mien, en écrivant un roman addictif, avec des personnages fouillés et attachants, une histoire palpitante et une plume agréable !
Un gros coup de cœur pour ce premier tome !! J’ai hâte de dévorer la suite !

...L’écriture

La plume de Sophie Jomain est douce, légère, fluide. Il n’y a aucune lourdeur, aucun temps mort et si j’ai pu noter quelques petites coquilles, la qualité du récit est telle qu’on passe outre avec une facilité déconcertante ! Une chose est certaine : il me tarde de lire ses autres ouvrages !

...La symbolique

J’ai trouvé intéressant ici le passage entre l’adolescence et l’âge adulte qui transparaît dans ce roman. Hannah est une jeune fille qui vient de finir le Lycée et qui s’interroge sur son avenir, sur l’université adéquate pour son futur. Elle ne boit pas, ne fume pas et ne sort pas avec des garçons. Elle est timide, un peu maladroite et pas du tout aguicheuse. Elle est l’adolescente que nous avons été, avec ses peurs, son manque de confiance, ses doutes… en tout cas, au début du récit.
Avec l’arrivée du beau Leith, elle se révèle. L’amour la transforme, et elle opère le voyage vers l’âge adulte. Elle ose plus, elle se met aussi plus en danger, désire plus, teste plus, et doucement, la confiance en elle et en ses propres atouts émerge de la jeune fille timide. Tout cela ne fait que d’attacher le lecteur encore plus à ce personnage qui s’endurcit, se révèle et, d’une certaine manière, se libère du carcan qu’il s’était imposé.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2015
Je l'ai lu à sa sortie grâce à une amie. J'ai été conquise tout de suite, et à présent qu'il sort en poche (je suis une adepte des livres de poche), avec en plus une merveilleuse couverture, je ne peux pas résister au plaisir de le relire.
Une fois n'est pas coutume, on est dans l'ambiance dès le prologue :

"La nuit et la pluie battante faisaient que je les distinguais mal, mais je savais que ce qui allait suivre serait d'une violence inouïe. Ils étaient debout, face à face, prêts à s'affronter. Pour moi. Ils soufflaient fort, comme des bêtes enragées.
Dans un dernier effort, je réussis à me redresser pour m'adosser contre le mur. Mes muscles étaient tellement meurtris que je me demandais comment j'arrivais à ne pas m'écrouler. J'avais mal partout. Je ne les quittais pas des yeux (...).

Avant de m'effondrer sur le sol froid et humide, dans un état de semi-conscience, j'eus le temps de comprendre pourquoi. Il se métamorphosait. Maintenant."

Puis retour en arrière... Hannah, lycéenne de 18 ans, parisienne jusqu'au bout des ongles, et qui espérait fêter dignement sa majorité, se retrouve coincée au manoir familial de Wick, en Ecosse. Comme tous les étés, en fait, mais cette année-là, elle espérait vraiment y échapper (et ce malgré son amour pour Elaine, sa grand-mère aveugle).

Mais les choses changent lorsqu'elle rencontre Leith Sutherland, beau comme un dieu, mais aussi mystérieux et insaisissable. Peu à peu, Hannah va découvrir la véritable nature de Leith et faire des choix qui mettront sa vie en danger...

J'ai adoré le personnage d'Hannah. Elle est drôle, courageuse (même si elle pense le contraire!), déterminée et volontaire. Leith est mystérieux à souhait, et cache un passé déchirant. Et l'écriture de Sophie Jomain rend tout cela irrésistible !! Bien sûr, on pourrait dire qu'elle prend son temps pour révéler la nature de Leith (bon, nous, les lectrices, on s'en doute très fort... Le truc, c'est "quand Hannah comprendra-t-elle?"), mais d'un autre côté, elle sait merveilleusement bien faire monter le suspense, décrire les doutes et le questionnement d'Hannah, et au fond, c'est une délicieuse torture d'attendre, de se dire "allez, encore un petit chapitre ; c'est peut-être le bon!".

Leith, c'est Leith ; Hannah le décrit bien mieux que je ne pourrais le faire !! Et les moments que Leith et Hannah passent ensemble débordent de sensualité (bien qu'ils n'aillent pas plus loin que des baisers... Comme quoi il n'est pas forcément nécessaire de décrire des scènes d'amour en détail pour que la sensualité soit au rendez-vous!!).

Les personnages secondaires sont aussi remarquables : Gwen, la libraire, Elaine, la perspicace grand-mère, Jérémiah, le pas commode père de Leith, Alastair et Bonnie, son oncle et sa tante...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2014
Avec tous les commentaires élogieux et plutôt mérités du premier tome de la série "les étoiles de Noss Head", j'ai commandé le second tome. Hélas, cela tombe rapidement dans le romantisme gentillet avec des rebondissements tirés par les cheveux. Je ne vais pas commander le restant de la série. Alors que je me méfie de la classification "Jeunesse" car des auteurs sublimes comme Carlos Ruiz Zafon en font partie alors que beaucoup de ces romans sont des chefs d'oeuvres, je pense que c'est vraiment un livre qui convient à des jeunes ados.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un second tome qui nous fait découvrir un nouvel univers et une nouvelle race de créatures surnaturelles qui fait un peu froid dans le dos...Le duo Leith- Hannah est touchant et passionné et nous embarque dans cette aventure avec aisance et avidité. Le final est frustrant et prometteur pour la suite. L'auteure parvient avec brio et aisance à nous glisser dans son univers onirique, rude et parfois sanglant.
mon avis en intégralité sur Un brin de lecture
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2016
Vraiment pas terrible. L'histoire est tellement prévisible. Et je n'avais pas vu d'héroïne aussi cul-cul la praline depuis Anastasia dans 50 shades of Grey.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...]

RISQUES DE SPOILERS !!

Vous allez me dire que j'ai tendance à me répéter pour beaucoup de lectures, mais tant pis, je le dis quand même : « Pourquoi je ne l'ai pas sorti plus tôt de ma PAL ?? » et la seconde question : « Pourquoi je n'ai pas le troisième tome à portée de main ?? ». Je crois que ça résume assez bien mon état d'esprit après avoir refermé ce second opus... C'était une fin tellement inattendue, que j'en ai eu le souffle coupé.

Hannah fait son entrée à l'université, aux côtés de Leith, son petit-ami loup-garou. Si elle pensait couler des jours heureux en sa compagnie, elle s'est bien trompée. À force de curiosité et de questions, elle va se trouver en pleine guerre d'une haine ancestrale. Deux races qui s'affrontent ne laisse personne indemne, elle l'apprendra à ses dépends. Cependant, dotée d'un caractère fort, Hannah ne se laissera pas faire et choisira de faire ses propres choix, au risque d'irriter Leith, qui voit cela d'un très mauvais œil.

Une chose est sûre avec ce second tome : je n'ai ressenti aucun temps mort. J'étais prises dans les aventures et la tourmente d'Hannah, du début à la fin. Avec un caractère aussi impétueux que le sien, il ne peut que se passer des chamboulements et des retournements de situation qui ne l'aideront pas tout le temps à se poser et rester la jeune femme innocente qu'elle était avant sa rencontre avec son loup-garou.

Pour une fois (ou pas lol), je vais commencer par les personnages. Ils ont beau être plusieurs, je vais privilégier mes préférés. À commencer par Darius (eh oui ! Étonnant, hein?). Si au début, je ne pouvais pas me le voir en peinture (mais moins pire que Minah), très vite, je me suis beaucoup attachée à lui (non, non, ce n'est pas parce qu'il a des gênes bretons!). Derrière son apparence de vrai con, se cache en réalité quelqu'un de touchant et prêt à tout pour protéger ceux qu'il aime. Un vrai nounours, en réalité. Je dois avouer que c'est mon coup de cœur de ce tome. En fait, il est touchant dans tout : ses paroles, ses gestes, sa façon d'être, ses mimiques, sa tristesse, sa colère, sa douceur. Pour une fois, je n'ai aucun défaut à lui trouver.

Ensuite, vient Georgia. Eh oui, ça peut peut-être paraître bizarre quand on la connaît, mais... j'ai décelé quelque chose en elle qu'on ne voit pas forcément. Je ne vais pas vous le cacher, au début, je l'ai trouvée très arrogante et conne, ne mâchons pas les mots mais... je sens qu'au fond d'elle, elle cache bien plus. Sous ses crises de colère et de haine, se terre en réalité une personne aimante et douce. Bien qu'elle soit un loup-garou au tempérament fort et à qui il ne faut pas se frotter, sa personnalité troublante m'a touchée plus que je ne le pensais.

Par la suite, je citerai Tarja... Même si je l'ai trouvée un peu bizarre à des moments précis, j'ai apprécié la compagnie qu'elle offrait à Hannah lorsque cette dernière rentrait chez elle. Une amie avec qui elle a passé de bons moments, qui était là pour elle, même si elle avait certaines réactions très... vives, dirons-nous.

Et pour terminer, je citerai Julia. C'est la fille pétillante du groupe, qui garde toujours la pêche, malgré tout ce qui leur arrive. Je l'ai appréciée dès qu'elle est entrée en scène (en même temps, je pense que c'était fait exprès ^^). Elle a aussi quelque chose de bien enfoui en elle, mais elle ne veut rien montrer, mis à part sa joie de vivre. Elle est le rayon de soleil du groupe, et ça j'ai beaucoup apprécié.

Concernant l'intrigue. Waouh. Quand j'entends dire que ça ressemble à Twilight, je ne comprends pas trop. Et là, ce que je vais dire n'est que mon avis. Noss Head est loin d'y ressembler pour une raison (ou deux, mais couplées) : il y a de l'action et Hannah est loin d'être aussi niaise et naïve que Bella. Attention, je ne dis pas que je déteste Twilight mais... je pense qu'il y a tout de même des limites ^^ certes, il peut y avoir certaines ressemblances (en même temps, le thème s'y prête) mais pour moi ça s'arrête là. J'ai trouvé l'imagination de Sophie Jomain débordante et pour ça, j'en reste encore sur les fesses. La fin est juste horrible. Je suis passée des larmes à la grosse, grosse surprise. Le revirement de situation est tout simplement... inattendu, vraiment. Comme je le disais plus haut, je n'ai eu aucun temps mort et maintenant, je regrette une chose : de ne pas avoir la suite chez moi... Je pense qu'un livre vient de s'ajouter à la longue liste de mes achats des Imaginales !

En résumé, un second tome rempli d'action, de bouleversements, de remise en question. Deux clans qui se rebellent et se battent n'est jamais sans conséquence et l'auteure nous le prouve assez bien avec ce second opus. Une revisite d'un mythe connu m'a aussi vraiment conquise. Elle l'a fait à sa sauce, en gardant certains aspects mais en en inventant d'autres : j'adore, tout simplement ! Avec cette fin, ce second tome se classe dans la catégorie « proche du coup cœur » avec une mention spéciale pour Darius, qui m'a beaucoup émue ♥

Justine P.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2014
La première chose qui m'a conquise dans cet ouvrage, ça était la couverture, qui est juste magique et le résumé qui donne drôlement envie.

Et puis la lecture commence. Alors je me souviens que j'avais commencé à lire les deux premières pages en étant dans la file d'attente et j'avais été happée dans les premières mots. Je voulais absolument le lire et tout de suite.

Sophie a une plume délicate et puissante, qui nous amène à lire jusqu'au bout sans s'arrêter.

C'est ainsi que nous rencontrons Hannah, petite parisienne de presque 18 ans, qui part en vacances chez sa grand-mère Elaine à Wick, au milieu des vaches écossaises. Au prime abord, cela ne lui convient pas. Pour son anniversaire, elle s'attendait à mieux, et puis ce sont les grandes vacances. La comparaison entre Paris et Wick parle d'elle-même, elle est sûre de s'ennuyer. Pourtant, dès sa descente d'avion, elle va faire une rencontre qui va bouleverser son univers. Hannah est aussi une petite timide, rougissant à chaque occasion, mais elle est aussi curieuse. Sa curiosité vient progressivement.

Leith sutherland est mystérieux... mais attendez, d'un mystérieux hypnotique ! Il est aussi craquant, ses répliques sont aussi sucrées qu'un bonbon, il a parfois de l'humour et il adore mettre Hannah dans l'embarras - ne venez pas me dire le contraire ! Bref, c'est Leith. Il est méga protecteur, il incarne l'homme parfait quoi ! J'ai adoré ce personnage parce qu'il reste lui-même tout au long de l'ouvrage. Il n'hésite pas à prendre des coups, on voit ses qualités, ses défauts aussi, ses peurs, ses fiertés. Il ne cache rien ou presque. Il est un homme entier, tout du long et même lorsqu'il fait des erreurs, et ben, il assume pleinement.

Autres personnages que j'ai beaucoup apprécié : Gwen et sa fraîcheur, elle ne doute de rien ; Al et Bonnie, ce petit couple qui cherche à les protéger et à les aider dans leur quête. - J'appelle "quête" leur histoire en fait - A l'inverse, le père de Leith, je reste mitigé. Je ne sais pas trop où le situer. Il veut le bien être de son fils, mais ça le pousse à être méchant envers Hannah. Je peux comprendre son besoin de le protéger, de le mettre en garde, mais je suis dans l'idée qu'il doit faire son petit bonhomme de chemin tout seul. Et puis, il y a Philippe... Mais là je ne dirais rien ;)

Pour ce qui est de l'univers, je l'ai trouvé riche. Sophie Jomain n'hésite pas une seule seconde. Elle a créée sa propre version des loups-garous avec tout le folklore qui va derrière, ses propres mythes et légendes. L'univers est d'une grande richesse à tel point qu'on pourrait se dire que finalement, elle n'a pas tord, ça pourrait tenir parfaitement.

Alors pourquoi un coup de cœur ? Parce que les personnages ont de la personnalité, du répondant. Ils ne sont en rien gnan-gnan. Il y a de l'action, ça démarre doucement, mais à la fin, on se dit "où est la suite ?" J'ai beaucoup aimé l'univers complexe et solide de l'auteur, qui ne laisse rien au hasard, qui sait de quoi elle parle et qui assume. Elle a su créer tout un monde, avec ses propres mythologies. Enfin, je donne l'impression de me répéter, mais voilà ce que j'en pense.

Au plaisir de bientôt découvrir le tome 2 ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Woow, quel tome ! Aussi excellent, prenant et addictif que le tome 01.

Quelques éléments prévisibles mais qui ne gâchent en rien la lecture.

Un tome que j'ai dévoré en quelques jours avec un vrai plaisir, une lecture que j'ai savouré pour ne pas la finir trop vite. L'auteure creuse son histoire au fil des chapitres. On sent ce tome plus sombre et "adulte".

Les personnages sont toujours autant attachants, la plume de Sophie Jomain est toujours aussi efficace pour nous faire vivre et ressentir, avec beaucoup de justesse et de sensibilité, une myriade d'émotions durant notre lecture, la mythologie s'enrichit (et est passionnante), on découvre de nouveaux personnages, de nouveaux mystères, on ne voit pas les pages défiler ... et la fin ! ... Quelle fin ! Un crève-coeur.

Elle m'a choquée, déçue, mise en colère ... tout se mêlait dans ma tête ... je suis restée plusieurs minutes le livre fermé sur mes genoux, sans voix, sans réaction, je n'arrivais même pas à pleurer tant j'avais juste le sentiment de m'être pris un coup en plein coeur quand je m'y attendais le moins. J'étais comme "anesthésiée". Une claque !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus