• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Lettre ouverte au déprimé a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Lettre ouverte au déprimé Broché – 16 octobre 2013

3.1 étoiles sur 5 34 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,80
EUR 9,80 EUR 1,22
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Lettre ouverte au déprimé
  • +
  • Chute libre - Carnets du gouffre
Prix total: EUR 28,75
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

« Un petit ouvrage destiné à ceux qui souffrent de cette maladie pas toujours facilement décelable qu’a leur entourage qu’elle déroute… » France Info

« Dans ce livre dédié à mon frère, je soutiens que l’état déprimé est un épisode temporaire de la vie […] » Le Figaro

« L’auteur de cet essai très argumenté, professeur de psychologie clinique et psychanalyste, donne le choix d’aller mieux par d’autres moyens que des médicaments. » Psychologie

« […] l’auteur de cet essai très argumenté donne le choix d’aller mieux par d’autres moyens. » Le Télégramme

 

Présentation de l'éditeur

D'où provient la souffrance dépressive : mauvais fonctionnement d'un organe ? Lésion cérébrale ? Infection microbienne ? Aujourd'hui, aucun sicentifique sérieux n'ose formuler de réponse définitive à ces questions. Le déferlement actuel des antidépresseurs sur le marché du médicament est d'autant plus stupéfiant et paradoxal. Dans cette Lettre ouverte au déprimé, Pascal-Henri Keller, professeur de psychologie clinique et psychanalyste, s'intéresse aux victimes de la souffrance dépressive autant qu'à leur entourage, à ceux qui l'étudient autant qu'à ceux qui la traitent. Et le tour d'horizon qu'il nous propose aboutit à un constat : celui d'un être humain, frappé par un mal que nul ne peut ni expliquer ni soulager d'une seule et unique façon.

découvrez l'interview de Pascal-Henri Keller sur YouTube

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Kaluzko TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 janvier 2014
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Ceux qui se sont retrouvés confrontés au problème risquent d'y perdre leur latin s'ils ne sont pas du métier.
Ce n'est pas nouveau que la mise en route de certains antidépresseurs ne peut se faire sans avoir mis une charge d'anxiolytiques parce que le risque suicidaire est bien connu.
Ayant travaillé dans un service de neurologie pendant treize ans, nous avions des patients qui ne voulaient pas être "mis en psychiatrie" suite à des tentatives de suicide appel au secours. Les effets de cette classe de médicaments sont tels qu'ils devraient (pour certains comme les tricycliques) être mis en route en milieu hospitalier avec en parallèle un suivi par une psychologue.
Le discours anti-labos est justifié, on interdit subitement l'Alival pour le remplacer par son anagramme le Vivalan... et le peu de temps que les médecins de ville ont à consacrer aux patients fait qu'il s'agit effectivement d'une facilité de prescrire, cela va plus vite que d'écouter pour chercher à comprendre.
Je pourrais écrire des pages sur le sujet, ayant été affecté dans mon entourage par des suicides réussis, le raptus n'est pas abordé dans ce livre mais il ne serait pas l'aboutissement de la démarche du déprimé qui n'a pas voulu consommer ces produits chimiques pourtant fort utiles s'ils sont prescrits correctement.
Tout médicament efficace a des effets secondaires parfois importants, mais on a sauvé de nombreux tuberculeux avec un antibiotique (streptomycine) qui attaquait l'ouïe et c'est seulement avec l'arrivée de la Rifadine que sa prescription a cessé. Fallait-il pourtant se priver de celui-ci?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Divine MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 décembre 2013
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
L'envoi comporte 3 pages que l'auteur, professeur de psychologie, écrit à son frère qui s'est suicidé, suite à la prise d'un anti-dépresseur, le Floxyfral. Ne lisez que ces pages et oubliez le reste.

S'en suit une critique, que je partage sur la toute puissance des médecins et des laboratoires pharmaceutiques, puis une déclinaison d'études, dont celle de l'auteur, sur le fait que les antidépresseurs ne sont pas plus efficaces que l'effet placebo.

Malheureusement, le reste s'emballe et met en avant une solution... psychanalytique. L'auteur, ignorant que Freud traitait d'hystérique tous ses malades, même ceux qui souffraient parce que son copain Fliess avait oublié une compresse dans leur nez en leur enlevant les sinus, justifie sa démarche en citant Fédida, un auteur évidemment psychanalyste.
Et pourquoi la psychanalyse est-elle conseillée ? Parce que,"par principe, l'éprouvé dépressif d'un sujet ne peut jamais être identique à celui d'un autre sujet. L'attention portée au discours et surtout ce qu'il révèle à son insu de celui qui l'énonce, s'oppose au fait d'y prélever des fragments symptomatiques en soi et à plus forte raison de lui attribuer des des caractéristiques morbides prédéfinies." Vous y comprenez quelque chose ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par GJessy MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 28 décembre 2013
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Keller nous fait part de sa définition de la dépression en commençant par nous partager le cas de son frère qui est mort suite aux effets indésirés des antidépresseurs, suivi d'une dénonciation sur le complot du marché pharmaceutique et d'idées diverses.
Il y a des choses intéressantes dans ce qu'il dit, comme creuser la définition de ce qu'est réellement une personne dépressive ou est-ce que les antidépresseurs sont efficaces et sans conséquences ? Il soulève des questions comme : comment s'adresser aux personnes dépressives ? Sont-ils malades ou simplement des gens normaux dans une mauvaise passe ?
Bref, de bonnes intentions mais dans la finalité si vous êtes vous-même dépressif cela ne vous aidera pas à changer, mais à comprendre un peu plus votre cas et le point de vu de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Galadriel MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 décembre 2013
Format: Broché Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs ( De quoi s'agit-il? )
Voilà en gros le résumé de ce livre..... et j'ajouterai, vous êtes soignés par des escrocs qui vous donnent des placébos et des médicaments qui vous rendent encore plus mal. La dépression, il y quelques années on n'en parlait pas .... un mal-être existait mais ce n'est pas une maladie. L'importance que l'on lui accorde aujourd'hui est purement commerciale. Ce "mal" est le résultat d'une course au bonheur illusoire.
Tout n'est pas faux mais ici le trait est un peu fort. Mieux vaut ne pas être déprimé pour lire ce livre qui au final n'appporte pas grand chose.....
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?