• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Lettres à son frère Théo a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par CultureNet
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Conforme à la référence d'Amazon. en très bon état général. Envoyé de France dans les 24 heures. (bas194)
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Lettres à son frère Théo Poche – 15 décembre 1988

4.5 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 15 décembre 1988
EUR 12,90
EUR 12,24 EUR 7,96
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Lettres à son frère Théo
  • +
  • Van Gogh ou le suicide de la société
Prix total: EUR 20,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Réédité en tirage limité, Lettres à son frère Théo est ici accompagné dun DVD du film Van Gogh de Maurice Pialat. Le réalisateur évoque la solitude, l'audace et les désarrois d'un être déboussolé, magistralement interprété par Jacques Dutronc, César du meilleur acteur. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition, avec une introduction et une chronologie par Pascal Bonafoux, en 1988

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 7 juillet 2002
Format: Poche
Pour tous les passionnés de Van Gogh, un recueil incontournable grâce auquel on devient au fil des pages l'intime du peintre. A travers la correspondance qu'il a entretenue sans relâche avec son jeune frère, on découvre toute la sensibilité du peintre, ses doutes, ses espoirs, ses sources d'inspiration... et sa profonde mélancolie l'amenant peu à peu jusqu'à la mort.
Une merveille de poésie.
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 20 août 2002
Format: Poche
La grande sensibilité de ce peintre hollandais transparait dans ces lettres émouvantes dédiées à son jeune frère Théo.On suit ,au fil des mois, le parcours hors du commun de ce peintre voyageur, européen avant l'heure.On découvre un Vincent Van Gogh particulier,hors des clichés traditionels du fou incontrolé.C'est une ambiance particuliére qui nait de ce livre ... jusqu'à l'emotion de cette derniere lettre retrouvée sur lui après son suicide.
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Thomas B. TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 25 mai 2011
Format: Poche
18 années de correspondance ininterrompue et presque 700 lettres exclusivement écrites à son frère qui l'aura entretenu jusqu'au dernier jour. Tragique histoire que celle de Vincent, condamné à travailler sa peinture toute sa vie durant et ceci dans le plus grand dénuement. Un travail si intense qu'il sombrera dans la folie sans avoir pu obtenir la reconnaissance de ses pairs et sans savoir qu'il deviendra l'un des peintres les plus célèbres au monde. Au delà des anecdotes picturales, on est ébloui par l'obstination et l'opiniâtreté de l'artiste malgré les épreuves, son humilité constante, son amour fraternel jamais démenti et ses réflexions modernes sur la littérature et l'Art en général... même si au fil des pages, les répétitions et la mélancolie grandissante plombent quelque peu la lecture. Une oeuvre littéraire incontournable.
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 28 décembre 2014
Format: Relié
Les lettres que Vincent (qui dit à Théo se faire appeler par son prénom parce que les Français ne prononcent pas correctement "Gogh") à Théo sont le meilleur moyen à notre disposition pour mieux connaître à la fois le peintre, sa vie, son frère... La relation "fusionnelle" entre les deux frères est des plus étonnantes. Que serait devenu Vincent sans Théo? Pourtant ce dernier n'est pas toujours bien traité par son artiste de frère, loin de là. Théo se fait sans cesse reprocher de ne pas assez se démener pour vendre les toiles de Vincent qui deux lettres avant ou après demande à ce même Théo de ne surtout pas vendre telle ou telle toile à laquelle il tient. Bref Théo était au régime douche écossaise, une fois les meilleurs des frères (oh que oui!) et une fois le pire (oh que non!). Il doit envoyer de l'argent à Vincent très souvent pour lui permettre de subsister. En un mot; Vincent vivait quasiment à ses crochets. Mais ils s'aimaient fort ces deux-là et lire comment Vincent explique qu'il a travaillé ses jaunes pour peindre les tournesols, entre autres, fait mal quand on pense à la misère dans laquelle il a vécue et aux prix vertigineux auxquels lesdits "tournesols" se vendent aujourd'hui.. Il faut voir à Auvers/Oise la chambre dans laquelle Vincent est mort, ça vous retourne. Donc ces lettres sont un vrai trésor même si Vincent (dirait-on bipolaire aujourd'hui???) agace souvent par son manque de bonne foi envers son frère, on ne retient au final que la tendresse qui unissait ces deux frères hors normes. Théo est mort quelques mois après Vincent et les deux frères reposent en paix dans le cimetière d'Auvers, pas loin du "champ de blé aux corbeaux".
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?