• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 4 semaines.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Leur regard perce nos omb... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Leur regard perce nos ombres Broché – 2 février 2011

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,30
EUR 18,30 EUR 1,82
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Leur regard perce nos ombres
  • +
  • Lettre au président de la République sur les citoyens en situation de handicap
Prix total: EUR 30,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

     Pendant plus d’un an, Julia Kristeva, psychanalyste, romancière, qui fait de son vécu de mère un combat politique pour la vie digne dans la cité des hommes et des femmes en situation de handicap, et Jean Vanier, fondateur il y a quarante-six ans de L’Arche, qui héberge des handicapés, ont échangé sous forme de lettres sur leur expérience respective .
     Pourquoi le handicap fait-il si peur aux gens? En quoi l’irréductible différence des handicapés moteurs, sensoriels et surtout psychiques et mentaux suscite-t-elle recul, angoisse, parfois épouvante ?
     Comment parvenir à changer le regard de la société sur ces êtres que notre culture de la performance, de l’excellence et de la compétition rendent les plus « étrangers » des êtres humains ?
     Mais ce livre permet aussi d’aborder d’autres questions, plus générales : pourquoi voulons-nous être parents ? Qu’est-ce qu’être mère ? A quoi sert la religion ? Jusqu’où ira la science ? Que peut la famille ? Et l’Etat ?
     Sans esquive, cet échange –la réflexion analytique et laïque de Julia Kristeva venant en contrepoint de celle de Jean Vanier, nourrie de foi chrétienne –interpelle notre vision de l’existence et, à travers celle-ci, interroge notre humanité.

Biographie de l'auteur

   Née en Bulgarie, Julia Kristeva est écrivain, psychanalyste, membre de l'Institut universitaire de France et enseignante à l’Université Paris Diderot-Paris 7 ; elle y dirige l’Ecole doctorale « langue, littérature, image » et le Centre Roland Barthes. Elle est docteur honoris causa de nombreuses universités et membre titulaire de la Société psychanalytique de Paris. Elle siège au Conseil économique et social et est présidente d’honneur du Conseil national « Handicap : sensibiliser, informer, former. » En 2004, Julia Kristeva a reçu, en Norvège, le prix Holberg ; en 2006, à Brême, elle se voit décerner le prix Hannah Arendt pour la pensée politique.
   Julia Kristeva est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, romans et essais parmi lesquels : Étrangers à nous-mêmes (Fayard, 1988), Les Samouraïs (Gallimard, 1992), Les Nouvelles Maladies de l'âme (Fayard, 1993), Possession (Fayard, 1996), Sens et non-sens de la révolte (Fayard, 1996), La Révolte intime (Fayard, 1997), Le Génie féminin : Hannah Arendt, tome 1 (Fayard, 1999), Melanie Klein, tome 2 (Gallimard, 2003), Colette, tome 3 (Fayard, 2002), La Haine et le Pardon (Fayard, 2005), Meurtre à Byzance (Fayard, 2004), Pouvoirs et limites de la psychanalyse, tomes I, II, III (Fayard, 1996/1997/2005), Seule, une femme (éditions de l'Aube, 2007), Colette : un génie féminin (éditions de l'Aube, 2007), Cet incroyable besoin de croire (Bayard, 2007).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Echange autour du thème du handicap et plus généralement sur l'acceptation de l'autre pour ce qu'il est. Aimer l'autre, nous rappelle Vanier, c'est d'abord accepter ses faiblesses. Facile quand l'autre est un jeune enfant dont la faiblesse est par nature « normale ». « Les jeunes enfants sont les seuls personnes aimées pour leur faiblesse». Mais les choses se gâtent à mesure que l'enfant grandit. On aimerait tant qu'il réussisse et par la même, progressivement, on accepte de moins en moins ses faiblesses car elles ne sont plus si normales face à ce que Vanier appelle « la tyrannie de la normalité ». Difficile alors pour les proches de cacher leur déception, agacement, abattement voire leur critique, rejet. « C'est la honte qui empêche la découverte de soi et de ses valeurs. ». Vanier et Kristeva s'accordent sur l'importance d'aimer en donnant sa toute confiance, telle la jeune mère dont l'amour « révèle à l'enfant qui il est : il est précieux, il a une valeur, il est quelqu'un». Dit autrement, il s'agit d'aider l'autre à trouver la confiance nécessaire pour « transformer les angoisses en vie ».

Cette réflexion est menée ici à partir du handicap. Elle reste transposable aux autres en général. Le titre, magnifique, vient de Julia Kristeva. Leur regard perce nos ombres. J'hésite à le commenter au risque de le déprécier. Essayons... L'ombre dont il s'agit, est celle de la normalité dont on se drape pour mieux cacher nos faiblesses et notre peur d'être rejeté, de ne pas avoir une place.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?