Acheter d'occasion
EUR 6,76
+ EUR 2,98 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par CIGEL
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expédié sous 24h sous emballage SUIVI protégé | Occasion - Bon Etat - L'extrême droite, l'école et la république (2003) - Professionnel du livre depuis 2002
5 d'occasion à partir de EUR 6,75
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'extrême droite, l'école et la République : Petits détours par l'histoire. Broché – 3 septembre 2003


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 6,75

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Amazon.fr

Poser un regard nouveau sur les questions de l’éducation, de la culture, de la recherche, c’est interroger une société que nous voulons transformer. La collection «Nouveaux Regards» et « Comprendre et agir» animées par l’Institut de recherches économiques, sociales et cultuelles créée par la Fédération syndicale unifiée (FSU), met à la disposition du lecteur des travaux de recherche, des textes de réflexion, des livres, dont l’unité réside non dans une doctrine préformée mais dans l’audace du questionnement.

Présentation de l'éditeur

L'extrême-droite a fait une apparition spectaculaire sur la scène politique française en se plaçant au second tour de l'élection présidentielle d'avril 2002. Si l'on connaît assez bien les grandes orientations de ces formations sur quelques sujets majeurs (immigration, insécurité, Europe), on connaît moins leurs thématiques connexes. En l'occurrence sur l'école, elles ont une importante production idéologique et une politique offensive prête à l'emploi
Leurs discours sont ceux de la diabolisation de l'école de la République et leurs politiques sont celles de la répression. Diable !, monstre !, communiste !, disent-ils de cette école contemporaine, pour rajouter ensuite décadence !, illettrisme !, laxisme !, barbarie !, affairisme !, pornographie ! ou pédophilie ! Cette école qu'ils détestent, ils veulent la sanctionner en la débarrassant de ses " lubies idéologiques ", en abolissant le collège unique, en supprimant les instituts universitaires de formation des maîtres, les zones d'éducation prioritaire, l'Institut national de la recherche pédagogique. A l'inverse, ils réclament la " séparation de l'école et de l'Etat " et l'instauration du " coupon scolaire "
En livrant de tels assauts contre l'école actuelle, l'extrême-droite ne fais que perpétuer les guerres qu'elle a toujours menées contre l'école de la République. Quelques petits détours par l'histoire permettent d'en témoigner. Jules Ferry voulait-il l'école laïque, gratuite et obligatoire ? Ses adversaires les plus virulents parlaient déjà de " monstre aux cent gueules ". Plus tard, Edouard Herriot réclamait-il la gratuité du secondaire ? Ils criaient : " Trouvaille diabolique ". Puis, le collège de René Haby sera le " collège des soviets ". Quant à la " décadence " scolaire dont l'extrême-droite contemporaine fait ses gros titres, elle est concomitante de l'histoire de l'école. Les ennemis des lois scolaires républicaines prophétisaient déjà meurtres, prostitution et suicides. Contre celles des années 1920, ils promettaient nivellement, déclassements et déracinements en tous genres. Dans les années 1970, ils crieront au " sacrifice de génération ". Quant aux sanctions politiques que prévoient le programmes du Front national ou du Mouvement national républicain, à bien des égards, le gouvernement de Vichy les avaient déjà mises en oeuvre..

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?