• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'hiver des hommes - Prix... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

L'hiver des hommes - Prix Renaudot des lycéens 2012 Broché – 23 août 2012

4.3 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,00
EUR 19,00 EUR 2,14
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'hiver des hommes - Prix Renaudot des lycéens 2012
  • +
  • Un jour, je te tuerai
  • +
  • Priez pour nous
Prix total: EUR 33,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Fasciné par le destin des enfants de criminels de guerre, Marc part à Belgrade en 2010 pour enquêter sur le suicide de la fille du général Mladic, accusé de crimes contre l'humanité par la justice internationale et pourtant vénéré dans son pays. Dans la minuscule république serbe de Bosnie, Marc se retrouve face aux acteurs de ce conflit abominable. Avec une franchise déconcertante, ils racontent les désastres qu'ils ont vécus, les atrocités qu'ils ont commises pour conquérir une paix improbable. Aujourd'hui, ils ont le sentiment d'avoir gagné, ils ont chassé les Musulmans et les Croates. Enfermés dans un territoire ethniquement pur, ils ont réalisé ce rêve nationaliste qu'on voit ressurgir aux quatre coins de l'Europe : se débarrasser enfin de l'autre. Mais leurs frontières infranchissables ne sont qu'une prison derrière laquelle meurt tout un peuple.
Lionel Duroy pose sur ces êtres démunis, enlisés dans leurs certitudes, un regard lucide et empreint d'empathie. Ces hommes et ces femmes sont-ils les derniers survivants d'un monde qui disparaît ou les précurseurs d'un désastre à venir ?

Biographie de l'auteur

Longtemps journaliste à Libération et à L'Événement du jeudi, Lionel Duroy est l'auteur d'une dizaine de romans publiés aux Éditions Julliard, dont Méfiez-vous des écrivains, Priez pour nous, Le Cahier de Turin et, bien sûr, Le Chagrin.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
J'ai personnellement été très impressionnée par ce livre. C'est véritablement un livre qui fait réfléchir, sur l'Homme, la violence, la guerre, la tentation du repli sur soi, les conséquences du désir de vengeance... Le traitement de la guerre en ex-Yougoslavie est véritablement excellent. Le regard est différent de ce qui a pu être présenté en France, ce qui apprend aussi à prendre du recul par rapport aux médias.
L'auteur effectue un voyage en bus ou en voiture à travers l'ex-Yougoslavie, et va de ville en ville, de rencontres en rencontres. Le procédé est très efficace, le lecteur est emporté dans cette itération.
Le fil conducteur du livre -l'enquête sur les circonstances de la mort d'Ana Mladic, jeune étudiante en médecine âgée d'une vingtaine d'années et fille de Ratko Mladic - est chargé d'émotion.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Même si le style littéraire reste très moyen, il n'en demeure pas moins que l'auteur de cet ouvrage a parfaitement su décrire l'atmosphère oppressante qui convient si bien au sujet.
Quant au sujet, justement, il faut bien admettre qu'il est traité de manière très, très partiale... En outre, on trouve en fond de tableau une curieuse histoire d'amour construite sur le thème de "je t'aime moi non plus" qui n'apporte rien mais obscurcit notablement le propos.

Au cours d'un long séjour en RSB (République Serbe de Bosnie), poursuivant une enquête sur le suicide de la fille du général Mladic, l'auteur rencontre des serbes de tout poil; les "repentants" ont toute sa sympathie, tandis que les autres ont droit à un tout autre traitement.
Par ailleurs, régulièrement le lecteur a droit aux théories de l'auteur sur la psychologie des enfants de criminels nazi pour amener, de manière un peu abusive, le morceau de bravoure de l'ouvrage, à savoir le dialogue fatal (mais complètement imaginaire) entre Mladic et sa fille. En somme, rien de très convaincant si l'on n'est pas convaincu d'avance.

En prime, nous avons droit à quelques poncifs sur la guerre, assénés sur un ton péremptoire, dont nous nous serions bien passé; il me semble d'ailleurs que l'auteur aurait pu éviter de citer Ernst Jünger, dont la réflexion sur le sujet me semble à la fois infiniment plus profonde et plus légitime.

Pour finir: je ne crois pas que l'on puisse spéculer ainsi sur le(s) mobile(s) d'un suicide sans se discréditer; et je ne crois pas non plus que les interprétations, qui émaillent ce livre, sur le devenir des uns ou les mobiles des autres, puissent apporter quoi que ce soit à une vraie réflexion sur le sujet.
1 commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre est pour moi un des livres les plus marquants de cette année. D'abord parce que Duroy nous entraîne dans les suites d'une guerre que l'on connaît très mal alors qu'elle a eu lieu à une heure de Paris en avion. Ensuite parce que, bien qu'il soit journaliste et qu'il ait déjà écrit un livre sur la guerre, Duroy soulève dans ce "roman" des questions très profondes, très complexes, qui impliquent celui-là même qui mène l'enquête. Et c'est cela qui est passionnant. Duroy ne cache par que ce sont ses propres blessures qu'il tente de comprendre à travers cette guerre, en allant à la rencontre de ces hommes : comment on construit sa vie en opposition à l'héritage que l'on a reçu, quel discours on peut tenir pour continuer à vivre lorsqu'on a commis des actes dignes de bourreaux. Duroy suit mot à mot, au plus près le discours de ceux qu'il écoute et qu'il regarde. Il n'en fait pas des monstres, et du coup, ce livre ne manque pas de soulever la question de savoir comment chacun de nous aurait agi dans un tel contexte.
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Prenant pour point de départ le suicide d'Ana Mladic, fille du "Boucher des Balkans" et génocidaire Ratko Mladic, Lionel/Marc décide de partir en Serbie afin de démêler les fils de cette mystérieuse affaire. Heureusement (?), le récit ne se limite pas à cet événement, la petite rejoint la grande Histoire et nous permet d'en apprendre plus sur une guerre, un nettoyage ethnique, qui n'est encore que trop peu étudiée et qui ne signifie pas grand chose pour les générations actuelles.

Avec une écriture simple et dénuée de jugement, Lionel/Marc cherche à comprendre les raisons de la haine ancestrale que voue la plupart des Serbes à l'encontre de leurs voisins Musulmans. La paranoïa de certains est d'ailleurs si forte qu'on ne peut s'empêcher de vouloir creuser aux racines de ce ressentiment. En effet, les personnes interrogées sont aujourd'hui encore persuadées que la menace musulmane était et est toujours belle et bien présente. Ils restent alors terrés chez eux, attendant une menace qui n'arrive pas mais qui est ancrée dans leurs esprits, n'osant s'approcher trop près de Sarajevo dans laquelle (croient-ils) l'ennemi islamiste les guette à chaque carrefour.

Cette paranoïa en devient même presque touchante lorsque l'auteur se rend à Sarajevo à la fin de son périple et, après des mois passés auprès de Serbes "purs et durs", découvre une ville totalement différente de celle qui lui était décrite.

Un récit marquant qui donne à réfléchir. J'ai d'ailleurs eu envie de relire "Gorazde" de Joe Sacco à la suite, bd-reportage que je conseille à tous ceux qui souhaiteraient en savoir plus.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?