• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Liberace a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par passion83
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Liberace Broché – 7 octobre 2010

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,00
EUR 16,00 EUR 10,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres adaptés au Cinéma

Livres au Cinéma
Découvrez notre boutique dédiée aux livres adaptés au cinéma.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Séance 1

On devrait laisser les lieux du passé vivre dans nos imaginations. Se dire qu'ils n'existent plus. Ne jamais revenir, ne jamais revoir, ne pas essayer de comprendre. Quand la nostalgie est comblée par la réalité, c'est toujours au rabais. Il y a quelques heures encore, la maison de ma jeunesse avait des airs coloniaux. Dans le train qui m'emmenait, j'avais huit ans. J'escaladais les arbres pour faire comme les autres enfants. Écrasé par la façade blanche, je me perdais dedans. Je me souvenais d'une grande porte, de la terrasse. D'un jardin où je pouvais courir. De place entre nous et les voisins. De murs hauts. Et mon imagination puérile a été broyée. Je l'ai revue. C'était juste une bicoque de merde. Ce n'était rien. Et j'ai senti tout s'effondrer autour de moi, comme ces immeubles qu'on fait sauter à la dynamite en une seule détonation et qui ne sont plus qu'un tas de briques.
Je viens vous voir parce que je suis prisonnier de choses en moi. Il paraît que vous pouvez m'en délivrer. De la peau recouvre mes dents. Elle pousse peu à peu. Comme des cheveux poussent. Comme un bébé pousse dans le ventre de sa mère. Elle colonise ma bouche. C'est de la gencive en couche épaisse. Et je ne peux plus mordre et je ne peux plus sourire trop grand. Hier ça m'a arrangé. J'ai enterré mon père. J'aurais voulu vous emmener à la cérémonie docteur, et ne rien avoir à raconter. Mais l'important c'est la façon dont je vais vous dire les choses, pas ce que vous en auriez vu. Sur mon visage je portais un masque entre le chagrin et la droiture. A l'intérieur c'était une tempête. J'ai vomi quinze fois en dedans. Hier je n'ai pas enterré que mon père. Hier, j'ai enterré une partie de ma vie, de mes souvenirs d'enfance, comme Alice qui revient dans un pays disproportionné, bien trop petit, et sans merveilles. Je me souviens d'un baiser imaginaire qui m'a valu ma première érection. Je me souviens de mes pieds en dedans, de m'être senti rougir. Et d'anniversaires aussi, et de punitions, et de jours longs à en crever, et de la pluie qui tombait, qui tombait, qui tombe derrière la fenêtre. Et de la musique en moi qui m'a fait partir loin.

Revue de presse

Dans une collection qu'elle inaugure chez Plon - où David Foenkinos la relaie avec un Lennon publié à l'occasion des 70 ans de ce dernier -, l'auteur se met dans la peau d'une star impossible...
À travers cet artiste hors norme, né dans le Wisconsin, partant à la conquête de l'Ouest, c'est un portrait de l'Amérique qu'elle dresse. Préhistorique, intolérante, paradoxale. Mais c'est pourtant de la plus grande puissance du monde dans son quotidien bigarré qu'il s'agit. Voilà un grand portrait en concentré acide et une bien belle fresque en résumé. (Gilles Pudlowski - Le Point du 21 octobre 2010)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
J'ai lu que MADELEINE lors de sa sortie et puis plus rien.
Cet été, j'ai voulu découvrir son auteur en lisant tous ses livres.
Dés que la dernière page est tournée, une seule envie commencer le livre suivant.
Merci à Amanda Sthers pour ce personnage haut en couleur que je ne connaissais pas
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 21 mai 2013
Format: Broché
Le mec était fou..Max Guazzini encore plus paillettes/strass avec la démesure muzak/plastoc/amerloque...Bon il y en a qui aiment...mais il faut le dire...c'était un gros nul (il savait jouer....pas de doute) pas le moindre poil de talent, d'inspiration, de capacité créative...De l'edrem en vinyle...Le corned-beef à côté c'est du Beluga gros grains....
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par theodis le 23 août 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Bien écrit, bon livre de vacances. L'histoire de Liberace est captivante et le personnage décrit à travers ke livre est tantôt attachant, tantôt énervant mais profondément seul.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?