• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'idée du communisme : Vo... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,98 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par chapitre_libraire
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'idée du communisme : Volume 2, conférence de Berlin 2010 Broché – 14 avril 2011

Préparez la rentrée scolaire : livres, agendas, fournitures, cartables, sacs à dos, mode...


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 25,40
EUR 25,40 EUR 12,34
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Alain Badiou

LE SOCIALISME EST-IL LE RÉEL DONT LE COMMUNISME EST L'IDÉE ?

Lors de la précédente conférence, la conférence de Londres, j'ai proposé une définition de l'idée du communisme, cette idée du Kommunismus, dont nos hôtes de la Volksbühne ont fait une fière banderole sur le bâtiment qui nous reçoit, banderole visible de fort loin - et il est bon en effet qu'une Idée, surtout celle-là, soit visible de loin, dans une ville aussi marquée par ce qui nous réunit que Berlin. Je voudrais reprendre cette définition car elle a souvent été mal comprise. On a cru que je voulais dire que le communisme était seulement une idée, une sorte d'idéal utopique. On m'a alors accusé d'abandonner le matérialisme marxiste, ou bien de revenir à Kant. Pour Kant, vous le savez il existe des idées de la raison. Elles n'ont dans l'expérience aucun pouvoir constituant et c'est pourquoi elles ne sont pas, comme la causalité ou la nécessité, des catégories de l'expérience. Ces catégories relèvent de l'entendement, faculté subjective qui organise la possibilité de connaître, alors que les idées relèvent d'une faculté différente, que Kant nomme la raison. Cette raison n'a pas d'influence directe sur l'expérience et ne commande pas la possibilité d'une connaissance. Les idées de la raison ont une fonction purement régulatrice. Elles fournissent des règles ou des perspectives pour chercher les questions qu'il serait intéressant de poser à l'expérience, sans être elles-mêmes le support d'une connaissance réelle fournie par l'expérience. Si communisme est une idée au sens de Kant, elle n'a aucun pouvoir dans la pratique politique effective, elle peut juste nous guider pour chercher quelles sont les vraies lois de la politique réelle, ou pour mettre de l'ordre dans nos préférences rationnelles. Or, pour moi, le mot «communisme» n'est ni une idée utopique, au sens, par exemple, du communisme de Fourier, ni une idée régulatrice, comme il me semble qu'elle l'est encore dans l'oeuvre par ailleurs passionnante de Ernst Bloch. «Communisme» désigne une médiation nécessaire entre un processus politique réel, toujours particulier, et les individus, toujours singuliers, qui se rallient à ce processus. Qui se rallient à ce processus parce qu'il a à leurs yeux une valeur universelle et non parce qu'il s'agit, dans l'expérience immédiate, de leurs intérêts particuliers.
À ce titre, pour parler comme Kant, l'idée du communisme a une valeur constituante et pas seulement régulatrice. Sans l'idée du communisme, pas de réalité du sujet politique de l'émancipation, et donc pas de politique d'émancipation à proprement parler. Si l'engagement subjectif était «sans idée», purement lié aux luttes «concrètes», il serait de nature syndicale, ou, pour parler comme Lénine, «trade-unioniste», et n'aurait en tant que tel aucune dimension politique véritable. Au fond, «communisme» nomme ce qui, au niveau de la décision personnelle, permet de qualifier une action réelle comme étant politique, ou liée à l'universalité d'une politique.

Présentation de l'éditeur

La deuxième conférence internationale sur le sens et l'usage du mot «communisme», organisée à l'initiative d'Alain Badiou et de Slavoj Žižek, s'est tenue à la Volksbuhne de Berlin au mois de mars 2010. Après le succès de la conférence inaugurale de Londres, l'année précédente, il s'agissait cette fois d'ouvrir les débats à l'expérience et à la réflexion de philosophes venus d'autres régions du monde, et en particulier des pays de l'ancien bloc soviétique. Leur apport à la définition d'une idée renouvelée du communisme contribue ici de façon déterminante à ce que ce mot retrouve sa place et son aura dans les débats philosophiques qui touchent au problème de l'émancipation.

«On le verra, toutes les interventions sont tendues entre deux périls. Le premier est qu'au nom de ce qu'a comporté de Terreur la figure des États qui s'en sont réclamé au XXe siècle, on finisse par ne réhabiliter le mot "communisme" qu'au prix d'une idéalisation totale de sa signification, éloignée de tout principe de réalité [...]. Le second est qu'au nom des réalités politiques et économiques contemporaines [...], on finisse par faire du mot "communisme" l'index noble d'un opportunisme activiste.»

Alain Badiou

Le présent volume réunit la totalité des interventions prononcées lors de la conférence de Berlin. Avec les textes de : Alain Badiou, Glyn Daly, Saroj Giri, Gernot Kamecke, Janne Kurki, Artemy Magun, Kuba Majmurek, Kuba Mikurdajoni Negri, Frank Ruda, Bùlent Somay, Janek Sowa, G.M.Tamás, Henning Teschke, Jan Völker, Cécile Winter, Slavoj Žižek.

Textes traduits de l'anglais par Noémie Segol, de l'allemand par Lambert Barthélémy et de l'italien par Jeanne Revel.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?