Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Liebe Ist Fur Alle Da

4.3 étoiles sur 5 64 commentaires client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle

Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Rammstein


Détails sur le produit

  • CD (28 décembre 2009)
  • Nombre de disques: 4
  • Label: Universal Music France
  • ASIN : B002TG3C8A
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 64 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 422.616 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Rammlied
  2. Ich tu dir weh
  3. Waidmanns heil
  4. Haifisch
  5. B********
  6. Wiener blut
  7. Pussy
  8. Mehr
  9. Roter sand
  10. Frühling in paris
  11. Liebe ist für alle da

Disque : 2

  1. Donaukinder
  2. Halt
  3. Roter sand
  4. Liese
  5. Führe mich

Descriptions du produit

Description du produit

Au cours de ses 15 ans d'existence, la formation Rammstein aura vendu près de trois millions d'albums aux Etats-Unis et plus de 14 millions d'albums à travers le monde. Les 5 allemands ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin Rammstein revient donc avec un sixième album studio qui sortira en automne partout dans le monde avec un single au titre évocateur «Pussy» Jacob Hellner et Rammstein ont coproduit l'album qui proposera onze nouvelles chansons. Il succèdera à «Rosenrot» paru en décembre 2005.

Critique

En Allemagne, le rock ne se limite heureusement pas à Tokio Hotel. A l’extrême opposé, on retrouve Rammstein, groupe métalo-hardcore-industrialo-heavy bien sous tous rapports : son énorme, violence des riffs et voix d’outre tombe.

Quatre ans après un Rosenrot de très bon aloi, le groupe de Till Linderman revient, toujours en allemand dans le texte, hanter nos platines. Et ce sixième album des Berlinois n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Parfois truffée de synthés quasi mystiques réglés au métronome, comme sur « Rammlied » (on pense ici à l’album Angel Dust de Faith No More), souvent habillée de guitares hurlantes et terriblement lourdes (« Ich Tu Dir Weh », « Wiener Blut »), la musique de Rammstein peut aussi vous faire esquisser un sourire à l’écoute de certains titres, comme le semi francophone « Frühling in Paris », morceau viril mais romantique sur lequel Till chante « Oh non… je ne regrette rien » (!!). En guise de respirations, Rammstein fait toujours preuve d’une réelle habileté pour fomenter des morceaux pop et inquiétants, comme sur « Pussy », titre grossier mais jamais vulgaire aux arrangements electro bien sentis.  

Liebe Ist Für Alle Da
, que l’on pourrait traduire par « Il y a de l’amour pour tous », est un disque véloce, puissant, à la cohérence discutable mais doté d’un sens du « décalage » certain. Rammstein conserve ainsi sa palme du groupe germanophone le plus intriguant et le plus intéressant de sa génération. A écouter. Pour se faire peur ou pour rigoler.   - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 22 septembre 2009
Format: CD Achat vérifié
Accrochez-vous à vos basques, mes amis, car ce "Liebe Ist Für Alle Da" est tout simplement EPOUSTOUFLANT !

Dire que c'est leur meilleur album est un doux euphémisme, même s'il paraissait difficile de dépasser "Reise Reise" ou encore "Mutter" (passons "Rosenrot" sous silence). Et pourtant ils l'ont fait. Incroyable ! Un tel talent se rencontre rarement, et il a tout de même fallu beaucoup de douleur aux membres du groupe pour accoucher de cette merveille (au lieu de spliter, ce qui constitue quand même un extrême inverse assez fort, comme tout ce qu'ils font d'ailleurs), qui renferme tout ce que l'on aime de Rammstein... et plus encore. Rythmiques martiales, choeurs altiers, murs de guitares (merci R. Kruspe), un son dantesque (merci à Jacob Hellner), des beats technoïdes saupoudrés juste ce qu'il faut de samples ingénieux, et surtout, surtout, SURTOUT : une inspiration folle. Après tant de titres forts écrits au cours de ces années, comment ont-ils pu puiser encore tant de nouveauté, tant... d'inspiration, c'est vraiment le mot ! Je ne sais pas quelle muse les suit, mais elle a la besace bien remplie de poudre de perlimpimpin. Tous les titres sans exception sont des tueries, les uns après les autres. Tous font mouche, qu'ils soient lents ou rapides, drôlatiques (disons plutôt cyniques) ou ténébreux. Till Lindeman nous a encore gratifié de textes somptueux souvent à double sens (pour ceux qui comprennent la langue de Goethe), terriblement acérés et intelligents, un peu à la manière d'un Brian molko (Placebo) encore plus retors.
Lire la suite ›
18 commentaires 65 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
C'est avec l'album "Sensucht" que j'ai découvert
ce groupe Allemand. En fouinant sur leur histoire,
une bande de copains qui ne sont jamais quittés
depuis 1994, l'année de la formation qui marque
la pérennité du groupe. Ils ont décidé dès le départ
de ne pas tabler leur musique sur un concept Américain.
La tuerie rammsteinienne vient des deux guitares rythmiques
qui tranchent vraiment dans le vif, le claviériste
"Christian Lorenz" déploie le côté electro, et l'on
retrouve parfois des orchestrations classiques que nous
trouvons dans ce dernier opus, et que l'on a pu déjà entendre
dans le très classe "mutter".
Il est vrai qu'ici, Rammstein a mis le paquet en employant
tout d'abord le "filmorchestrer Babelsberg" dirigé par Jörg Iwer.
Pour les "choeurs" nous avons droit au "konzertchort Dresden"
dirigé par un certain Jörg Genslein. Je trouve par exemple que
l'intro de "wiener blut" est de toute beauté, les cordes mûrissent
le morceau, puis entrée en matière de Christian Lorenz qui vient
superposer ses notes d'electro apportant quelque chose de
surréalisme au morceau, la voix de Tim intègre sur la suite
avant que les guitares viennent imploser le tout.
Je partage assez les critiques qui annoncent les deux premiers titres
"Rammlied" et "Ich du dir wen" comme les plus jouissifs de l'album.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Bon, c'est vrai qu'il m'a fallu plusieurs écoutes pour être fidèle à ce dernier album. les précédents m'avaient plus rapidement conquise. j'ai cru d'ailleurs aux premières écoutes avoir fait une erreur en achetant celui là car j'avais l'impression qu'à part des hurlements et de la violence il n'en ressortait rien. puis, je me le suis repassé et oh belle surprise, j'ai accroché et depuis je me le repasse autant que les autres(rosenrot, mutter, reise reise, sensucht, herzeleid). bref, je suis une fan inconditionnelle.mes morceaux préférés "fruhling in Paris" (très très émouvant, l'air est magnifique; belle façon de rendre hommage à edith piaf) et "pussy" (qui met vraiment la pêche!).donc, je le recommande!
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent VZT MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
rammstain vient encore de marquer des points avec liebe ist für alle da, un album costaud et bien bâti. les titres qui le compose sont bien foutus et bien agencés. l'album défile sans problème et j'apprécie le contraste entre les différents morceaux, tous de qualité.
je n'ai toujours pas réussi à retenir les titres, malgré mon allemand lv1, mais les deux premiers sont bien sûr les plus rentre-dedans, ceux que l'on retient en premier et que l'on se repasse encore et encore. mais je dois dire que les autres morceaux ne sont pas du genre de ceux que l'on zappe, ils s'écoutent sans problème même sans être tout aussi mémorables.
ce disque que je possède depuis plusieurs mois déjà, je l'écoute régulièrement et surtout dans son intégralité, ce qui n'était pas toujours le cas avec les albums de rammstein. le disque bonus et ses quatre titres (que je n'ai pas plus retenus!) est lui aussi intéressant et je me demande pourquoi ces morceaux n'ont pas été mis sur le cd principal.
le digipak est de toute beauté et en adéquation avec la qualité générale du produit dont la mise en son, signée encore jacob hellner, est impeccable avec le gros son des guitares mais aussi avec la précision chirurgicale. puissance et clarté font bon ménage, la musique de rammstein fait ainsi toujours mouche.
bref, du grand rammstein, sans prise de risque en fin de compte.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?