EUR 8,84
  • Prix conseillé : EUR 10,16
  • Économisez : EUR 1,32 (13%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Light My Fire a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 10,63
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : positivenoise
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Light My Fire

Disque inclus dans notre boutique promotions et bons plans
4.4 étoiles sur 5 7 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
20 neufs à partir de EUR 6,34 7 d'occasion à partir de EUR 12,29
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Article en bon plan!
Cet article est en bon plan. Retrouvez nos articles en solde et nos bons plans.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Eliane Elias


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Light My Fire
  • +
  • Made in Brazil
  • +
  • I Thought About You (a Tribute to Chet Baker)
Prix total: EUR 37,32
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (17 octobre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Fantasy Concord
  • ASIN : B0051MP3U4
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 60.270 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:03
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:00
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:24
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:28
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
5:12
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
5:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
4:46
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Cela fera trente ans que la pianiste et chanteuse Eliane Elias greffe des éléments jazz, pop et soul à ses racines brésiliennes pour créer un groove hybride. Son nouvel album Light My Fire brandit ce son universel. Aux côtés des quatre compositions écrites ou coécrites par Eliane Elias, on trouve des reprises de morceaux connus dont les auteurs sont aussi divers que Jim Morrison, l'icône pop Stevie Wonder ou le saxophoniste jazz Paul Desmond. Et le résultat est une toile cohérente tissée par la chanteuse, qui injecte à chacun des douze titres un groove typiquement brésilien qui passe aisément entre feu et cool, passion et sophistication. Pour accompagner Elias sur Light My Fire elle a réuni une équipe de douze musiciens, tous des pointures, avec deux invités spéciaux: le guitariste/ chanteur Gilberto Gil et le trompettiste Randy Brecker. La section rythmique - la même que celle qui entoure Elias sur plusieurs de ses derniers albums - est composée du guitariste Oscar Castro-Neves, du bassiste Marc Johnson et du batteur Paulo Braga. Une nouvelle voix chante avec Elias et Gil sur «Toda Menina Baiana»: Amanda Brecker, la propre fille d'Eliane, également chanteuse/ compositrice.

Critique

Le nouvel album d’Eliane Elias est un disque facile, ce qui n’est en rien péjoratif. Précisons simplement que, voulu comme un opus cool, sexy et primesautier, il remplit parfaitement son rôle, intronisant définitivement la chanteuse brésilienne comme une Astrud Gilberto du nouveau millénaire, et pour quelque temps encore.
 
En matière de reprises, convenons que Light My Fire ne procède pas de l’allusif : de la chanson-titre, classique des Doors ultra ralenti, dépourvu de sa grâce sulfureuse initiale, mais susurré à l’instar d’une musique d’effeuillage luxueux, à un « My Cherie Amour », emprunté à Stevie Wonder et aussi arachnéen qu’une coquine caresse, la sélection ne fait pas dans la demi-mesure d’un érotisme distingué. Quant au « Take Five » immortalisé par Dave Brubeck et le saxophone de velours de Paul Desmond, il distille une mélodie aussi rafraîchissante que les gouttelettes d’une pluie de printemps.

Versant compositions originales, la longue dame blonde n’est pas en reste avec un « Turn To Me (Samba Maracatú) » composé il y a plus de vingt ans, en collaboration avec l’emblématique Gonzaguinha. Et les invités ne déparent pas le caractère doré sur tranche de l’entreprise : assez logiquement, le trompettiste Randy Brecker, ci-devant mari de la chanteuse, participe de l’aventure, ainsi que Gilberto Gil, qui, débarrassé de son maroquin de ministre de la culture brésilien, fait ici et à plusieurs reprises feu du bois chaleureux de sa voix envoûtante et charmeuse. La version, délassée et ondoyante de son classique « Toda Menina Baiana » (qui accueille en choriste une certaine Amanda Brecker, propre fille de la chanteuse) constitue ainsi l’un des sommets de l’album.

Ici, on chante l’amour et on le fait avec la distinction naturelle des grands artistes. Eliane Elias revendique le souhait de rendre heureux l’auditeur par ses chansons. Qu’on la rassure : elle mène parfaitement à terme son propos.



Christian Larrède - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Pierre Dulieu TOP 500 COMMENTATEURS le 9 octobre 2011
Format: CD
Originaire de Sao Paolo, Eliane Elias a quitté le Brésil à l'âge de 21 ans pour découvrir New York alors qu'elle ne parlait pas un mot d'anglais. Par chance, elle y fut tout de suite engagée comme pianiste dans le groupe de semi-fusion Steps Ahead où sa présence aux côtés de Michael Brecker, Eddie Gomez, Peter Erskine et Mike Mainieri en a surpris plus d'un, encore que quand on réécoute aujourd'hui l'album éponyme enregistré en 1983, on comprend ce qui a pu séduire ces légendes du jazz américain. Depuis, Eliane a eu le temps de se réapproprier la musique de son pays natal, devenant l'une des plus grandes interprètes de la musique d'Antonio Carlos Jobim (Eliane Elias Sings Jobim, 1998, Eliane Elias Plays Jobim, 1990 plus le célèbre et magnifique Double Rainbow de Joe Henderson, 1995). Sur ce nouvel album, la pianiste, devenue aussi une chanteuse accomplie, reprend une célèbre chanson des Doors (Light My fire) dont elle donne une version lente et sensuelle enluminée par le piano et la guitare de Ross Traut.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Retour aux sources sambatesques et bossa novesques de son brésil natal, dans un style un peu plus traditionnel que ces albums précédents. Un style dans lequel elle excelle et se sent bien visiblement, ou plutôt auditivement.

EE nous livre un album sans prétention, agréable et joyeux, qui fait honneur à son touché pianistique puissant et swingant (Stay cool, Bananeira, Turn to me, what about the heart...) et à sa voix profonde et suave (Made in Moonlight). Un opus qui n'a rien de transcendant mais qui vaut certainement le détour si vous aimez les rythmes brésiliens interprétés en mode piano-guitare-chant (sans cuivres). Il n'est toutefois pas à la hauteur de "Around the city", qui reste son opus le plus abouti pour moi.

L'enregistrement est plutôt bas, aussi bien en terme de puissance (il vous faudra monter un peu la volume de votre chaine par rapport à d'habitude) qu'en terme de tonalité (les graves sont enregistrés en avant, ce qui amplifie encore la suavité de sa voix).

Les titres que j'ai appréciés plus particulièrement sont : "Isto Aqui O Que E" et "Turn to me", 2 belles sambas interprétées dans la plus pure tradition brésilienne, "Toda Menina Balana", LA bossa référence dispensée dans une version très chaloupée de ce standard éternel, "Made in Moonlight", une sommité de romatisme sensuel, et surtout "What about the heart", la marque de fabrique d'EE à savoir une bossa hyper-swingante ornée d'une voie ronde et sensuelle sur un piano puissant et précis.
Lire la suite ›
2 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je vais peut-être passer pour un vieux grincheux, mais le fait de voir sur la toile et même sur ce site des étoiles à n'en plus finir m'amène à modérer le propos... Certes, ce disque de la pianiste et chanteuse Eliane Elias est très bon, surtout en ces temps de déprime généralisé, mais il s'inscrit dans la veine de ce qu'elle a fait précédemment. La qualité audio est exceptionnelle (magnifique rendu sonore sur les interventions de Gilberto Gil, invité sur quelques plages). Une fois de plus, la grande dame greffe des éléments jazz, pop et soul à ses racines brésiliennes pour créer un groove hybride.

Paru chez Concord Music Group (son tout nouveau label, après avoir enregistré une bonne poignée de galettes chez Blue Note), ce "Light My Fire" brandit un son universel. A côté des quatre compositions écrites ou coécrites par Eliane Elias, l'amateur trouvera des reprises de morceaux connus dont les auteurs sont aussi divers que Jim Morrison (The Doors), l'icône pop Stevie Wonder ou le saxophoniste jazz Paul Desmond. Le résultat est sympathique et cohérent, mais ne surprend pas. Les musiciens qui l'entourent sont tous des pointures, bien sûr, à la tête desquels Randy Brecker (à la trompette), Gilberto Gil (guitare), Marc Johnson (contrebasse) et j'en passe...

Le répertoire est bien foutu donc, et la pianiste fait preuve de beaucoup de talent en injectant à chacun des douze titres un groove typiquement brésilien qui passe aisément entre passion et sophistication, chaleur et esprit cool.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?