• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
L'ile atlantique a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Quelques signes d'usage, et marques à l'intérieur possibles. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'ile atlantique Poche – 4 novembre 2005

4.8 étoiles sur 5 9 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 6,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,05
EUR 9,05 EUR 4,16
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'ile atlantique
  • +
  • Paysage de fantaisie
  • +
  • Le Bon Sexe illustré
Prix total: EUR 34,40
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Tony Duvert est né en 1945. Il a publié douze ouvrages aux Editions de Minuit de 1967 à 1989. Paysage de fantaisie a obtenu le Prix Médicis en 1973.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Ce livre est à bien des égards l'accomplissement de l'œuvre de Tony Duvert. Prosateur d'exception, celui-ci s'était heurté souvent au risque de l'éparpillement, du patchwork, de la collection de morceaux de bravoure savoureux mais disparates. Il surmonte ici le problème et parvient à unifier fortement son roman. Trois thèmes sont employés à cet effet: (1) d'abord, et c'est peut-être le plus important, celui de la dénonciation sociale, et pas seulement littéraire, d'une bourgeoisie dont l'hypocrisie est un pilier, où l'on bat les enfants pour oublier ses propres turpitudes,, où l'on boit, où l'on ment...Cet échec des valeurs familiales, même mâtinées d'idéologie libérale-libertaire, en annonce un autre, plus massif et plus général: celui du monde soi-disant apaisé et consensuel où nous avons à vivre... et de ses valeurs. (2) Celui de la fugue, qui, couplé à l'évocation de la délinquance juvénile, vient renforcer l'accroche sociale précédemment évoquée, mais sans s'y réduire. On sait bien qu'une fugue est toujours , au fond, fuite devant soi-même et en même temps recherche de soi. Les enfants, et notamment Julien, se métamorphosent et de victimes se font explorateurs. (3)Celui de l'insularité. Dans cette île où les adultes reproduisent le continent (usines entrevues, travail, fêtes calendaires, valeurs et mœurs) les enfants vivent dans une sorte de cercle enchanté, magique et irréductible qui ne touche que tangentiellement (et violemment) le monde normé par le droit et la morale.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
À sa parution en 1979, ce livre n'a pas rencontré l'audience qu'avaient pu susciter ses livres précédents, notamment Paysage de fantaisie, couronné par le prix Médicis en 1973. Pourtant, la facture de ce roman est bien plus classique. Tony Duvert s'éloigne en apparence des expérimentations audacieuses et raconte une histoire, de façon assez linéaire en somme.
L'Île du titre est un symbole : elle figure un microcosme, un monde en vase clos, avec ses notables, ses intellectuels, ses épiciers, ses prolos, sa prostituée et, surtout, les rejetons de cette société. Duvert procède à la manière de Dos Passos, circulant d'un personnage à l'autre, changeant régulièrement de point de vue. Il fait des allers et retours entre le monde des enfants et celui des adultes, manifestant pleinement à quel point ils sont hermétiques l'un à l'autre. Le sexe est une composante importante des deux univers, rarement joyeux, le plus souvent marqué du sceau de la prédation.
Chaque saynète donne à l'auteur l'occasion d'exercer ses talents de satiriste génial, qui fait exploser la médiocrité, la perversion ou la brutalité avec une économie de mots absolument stupéfiante. Les dialogues sont particulièrement fascinants : leur vacuité fait penser à Nathalie Sarraute ou Robert Pinget, mais qui se seraient convertis au roman (pseudo)réaliste. Il n'y a pas la moindre trace de gras dans ce livre découpé au bistouri dans lequel chaque mot est disposé au millimètre près.
Lire la suite ›
2 commentaires 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'ai terminé ce roman hier dans la nuit --du coup je ne suis pas allé en cours ce matin; il ne me reste plus qu'à fuir la société et Tony Duvert sera fier de moi ! Ah non, c'est vrai, trop tard, je suis déjà un adulte...

Bref, sérieusement : ce livre méconnu est un grand roman de la littérature française. Pour le réalisme outré de ses personnages (j'ai particulièrement savouré les personnalités au vitriol de Laure Boitard et de Raymonde Seignelet). Pour sa satyre de la société. Pour le style décapant et classique de l'auteur. Pour ses (trop rares) réflexions explicites, surtout à la fin du livre, qui est la meilleure partie. Pour les brillantes descriptions de la violence domestique, notamment du fait des mères, viols mentaux quotidiens que la loi ne réprime pas et qui sont trop immatériels pour que Justice soit rendue (contrairement aux violences physiques des pères).

Un seul bémol (je n'ai mis "que" quatre étoiles) : la vulgarité, parfois, du vocabulaire, sans raison. (Ca y est je parle comme Laure Boitard...) Les narrateurs de Zola utilisent-il les mots "queue", "pine", "merde", etc ? Et les relations sexuelles entre enfants, qui ne sont pas réalistes et proviennent de l'expression déplacée des fantasmes de l'auteur. Duvert a écrit là un grand roman. Il est presque grand public. Presque.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?